Xavier Bertrand, l’homme qui bouffe à tous les rateliers

Le sieur Xavier Bertrand est un assureur. Un de ces types qui vous vendent du rêve avant le drame. Ils vous garantissent votre maison, votre vie, votre chien et le père Noël s’il le faut. Autrement dit, qui peut croire son assureur ?

Pas ceux qui ont vu leur maison sous les eaux. Eux, savent bien ce qu’est un assureur. Pas plus que le conducteur de sa voiture qui se voit refuser l’assurance nécessaire pour conduire, parce que jugé à risque ! Que dire du commerçant, de l’agriculteur, du chef d’entreprise ?

L’assureur, c’est comme le banquier ! Il est affable, tranquille, souriant quand vous ouvrez votre compte, quand vous ne lui demandez rien, et il devient aussi féroce qu’un berger allemand quand il s’agit de renégocier votre crédit, créer votre entreprise, vendre votre maison parce que touché par le chômage, un divorce, etc.

« C’est pire que Trump. Certains veulent tremper la vie politique française, a dit Xavier Bertrand au sujet de Laurent Wauquiez !  Tout cela est à dessein. Je vois quelle est la stratégie électorale il y a derrière, a-t-il affirmé, assurant que cette logique aboutira au final à une forme de fusion avec une forme de l’extrême droite ! » Ce discours revêt  tant de mépris pour les patriotes. Il faut l’écouter prendre ses airs de sainte-nitouche ! 

Je ne peux pas vous rembourser vos dégâts, car il y a trop d’eau, vous avez dépassé le litrage préconisé par l’art 27, alinéa 32, du chapitre 5,  alinéa 48 prévu dans votre contrat à la cinquième page, écrit en tout petit.(Source) A vomir !

Voilà un homme qui s’est retiré de son parti et gère la région Haut de France avec l’étiquette LR. Grâce aux électeurs socialistes. Parce qu’il faut le rappeler sans cesse, sans l’apport des socialistes, c’est Marine Le Pen qui serait présidente de la région. Qui est-il pour donner son avis ? 

Qui est Xavier Bertrand ? Comme tous les agents d’assurance, l’homme a du bagout ! Il effectue ses études à l’unité de formation et de recherche droit et science politique de l’université de Reims, où il obtient une maîtrise de droit public, puis un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) d’administration locale. Il est devenu agent d’assurance. Entré au RPR, l’homme a aussi de l’entregent. Il fait de la politique ! Il devient maire adjoint, puis assistant parlementaire, puis député en 2002, puis ministre. On notera qu’il passe par intermittence le bébé de la députation avec Pascale Gruny qui finira sénateur !

Je ne suis pas un soutien de Laurent Wauquiez car l’homme a un passé. Européiste, proche de Sarkozy, il a donc cautionné les agissements de cette minable droite qui a trahi ses électeurs. Je crois cet homme instruit si ce n’est intelligent.

Il a entamé ses études aux lycées Louis-Le-Grand, et Henri IV à Paris. Ce qui souligne tout de même, un parcours scolaire pour entrer dans ces lycées de prestige. Il intègre ensuite l’École Normale Supérieure en 1994, puis il est agrégé d’histoire et diplômé de Sciences Po Paris, avant de faire l’ENA. Après un stage auprès du ministre Jacques Barrot en 1995, il travaille à l’ambassade de France au Caire.

Bref, tout ce petit monde politique se connaît et se juge à l’aune des parcours, des amis, des postes, et bien entendu, se détestent souverainement.

Mais ce n’est pas la détestation réciproque de ces hommes qui me chiffonne. C’est l’occurrence médiatique. Nous avons pu voir qu’à la suite d’un enregistrement d’une balance, un étudiant sans foi ni loi, un sale type, Laurent Wauquiez se trouve pris dans un engrenage. Il en sortira, je ne me fais aucun souci pour lui, la politique c’est d’abord le temps long, et il a encore du temps devant lui. Surtout avec la mémoire de poisson rouge des Français. Même un Sarkozy qui est le maître en trahison dans sa famille politique, saura très vite lui pardonner si Laurent Wauquiez peut lui être utile.

Ce week-end fut consacré à Laurent Wauquiez et aux Patriotes de tous bords. Il se passe des choses graves en Syrie  Les Kurdes font l’objet d’une agression sur leur territoire par les Turcs, Israël est sous tension, l’Iran avance ses pions chiites, et les journalistes français font la une des journaux avec l’affaire Wauquiez, la réunion de Marine Le Pen, celle de Florian Philippot. Pas un mot sur le reste de l’actualité si ce n’est les Jeux Olympiques.

Ce week-end, la planète est au bord d’un conflit généralisé au Moyen-Orient, et la France de Bourdin s’esbaudit sur Wauquiez. La Turquie du nazislamiste Erdogan bombarde la Syrie, souhaite conquérir une partie de territoire avec le concours des anciens djihadistes de Daesh, et la France ne dit rien. Nous savons la Turquie complice de Daesh, qu’elle a assuré la formation aux armes de ses ordures, l’achat du pétrole volé aux Irakiens et aux Syriens. Les Turcs sont en conflit armé avec les troupes Kurdes, alliés des USA, sous les yeux de Bachar Al Assad, des Russes et des Israéliens, et il ne se passe rien ! Ah si Wauquiez, Marine Le Pen et Florian Philippot.

Et il y aurait tant de choses à dire sur les approches des USA aux frontières russes et chinoises, tant à informer les Français sur les réelles conséquences de l’immigration ! Heureusement, les médias de réinformation veillent !

Gérard Brazon (Libre Expression)

37 Commentaires

  1. J’ai l’impression qu’il vise la présidence de la république.

    Mais, à vue de nez, il pourrait bien obtenir celle du sénat.

  2. Moi non plus je ne soutiens pas Wauquiez parce qu’au fond ils sont frères ennemis et responsables à part égale de l’état de notre pays. Quant à Bertrand j’ai beau chercher, dans le rôle du traïtre toujours prêt à daguer les autres, pire que lui je ne trouve pas… C’est dire…

    • je me mefit de waukiez car c’est un youg leaders former par la finance mondialiste et la banque lazard,pour plus d’information et avoir les noms, taper sur internet YOUNG LEADERS et vous serez surpris de trouver aussi dupont aignan

      • Ils sortent tous des grandes écoles et leurs parcours dans le monde de la finance se ressemblent. Ils ont beaucoup appris … sauf l’amour de leur pays.

  3. M. Brazon, très facile de jeter l’opprobre sur une profession, avec des arguments dignes du Gaulliste et du syndicaliste que resterez à tout jamais ! Bertrand est une grosse lope opportuniste, là-dessus nous sommes d’accord. Mais c’est sûrement le seul point d’accord, car on ne juge pas une profession par rapport à quelques brebis galeuses….. A ce propos, je crois que vous, Gaulliste…., êtes bien placé en matière de traîtrise, non ? soutenir les idées d’un couard ayant fui la France par deux fois….,et ayant trahi pour l’Algérie, bravo ! et cerise sur le gâteau; syndicaliste, qui comme beaucoup protégeaient leurs propres intérêts au nom d’une idéologie parfaois très proches des Rouges !

    • Vous inversez les valeurs. Aujourd’hui en politique, c’est la brebis honnête qu’il faut trouver. Et là, c’est pas gagné.

      • à schneiter –
        Sur les assureurs et les banquiers, M. Brazon dit en synthèse, en résumé, des choses très réelles, authentiques, trop souvent vécues, des choses QU IL FAUT DIRE. Vos reproches sont typiquement ceux du système, ceux de la moraline ; on les connaît par cœur, à force de les observer de près.
        Des poncifs, tel « …facile de jeter l’OPPROBRE (!) sur une profession… », à l’attention des gogos, qui doivent l’être pour qu’on ose leur envoyer ce genre de sentences moralisatrices afin qu’ils les croient et dans le but d’évacuer, de masquer, de graves et réelles insuffisances, tares, mensonges, manœuvres. Je pense à cette fameuse et insupportable lapalissade : « le risque zéro n’existe pas », élément parmi d’autres pour masquer, atténuer d’énormes fautes comme ce fut le cas à Nice.

    • Quelle haine envers De Gaulle monsieur, vous devriez modérer vos propos car si nous avions un De Gaulle aujourd’hui nous ne serions pas dans cette merde. Lui au moins était honnête et ne profitait pas du système pour s’enrichir. D’autre part il aimait son pays par dessus tout et l’a fait respecter partout dans le monde ce qui n’est pas le cas des minables qui nous gouvernent depuis des décennies. Alors arrêtez vos injures. Qu’auriez-vous fait vous pendant la seconde guerre mondiale vous le donneur de leçon ? C’est facile de s’exprimer tranquillement derrière son ordinateur et critiquer.

  4. Là je ne suis pas d’accord avec vous, moi je peux vous dire que je suis content de mon assureur et que j’ai été bien content d’être bien assuré le jour où la foudre est tombée sur ma maison.

  5. bertand sans majuscule ce fumier cette ordure élu grâce aux socialopes vient faire la morale et se permet d’insulter le président des States lui qui n’est qu’un traitre comment arrive t’il à se regarder le matin dans la glace il a la tête de l’emploi il sent le faux a plein nez bordille !!!!!

  6. Ce matin encore, et depuis 3 jours, les radios commencent leurs journaux par l’attaque de Laurent Wauquiez. Du déjà entendu contre Fillon, contre Sarkozy…G Brazon a raison, pendant qu’ils font campagne contre Wauquiez, ils occultent les crimes de la turquie islamiste contre les Kurdes de syrie, ils appuient leur allié Erdogan qui emprisonne les opposants par milliers…ils font oublier aux Français leur quotidien.
    L Wauquiez a dit son fait à la droite libérale macroniste et jupéïste. Il l’a fait sciemment, car, on l’a entendu ce matin, il savait que ses propos allaient être utilisés.
    Merci à lui, à Lydia Guirous, à G.Larrivée, à E.Ciotti et à toute son équipe qui organise le renouveau.Il a dit la Vérité, il doit être exécuté! Le Peuple ne laissera pas faire les journaleux.

  7. Oh oui, bertrand ce phoque obèse bouffe à tous les râteliers;
    Il finira par exploser et ce serai délicieux que cela arrive en plein direct sur bfmchiotte, bourdin se tient prêt avec balai et serpillère pour venir nettoyer …….

  8. « Je crois cet homme instruit si ce n’est intelligent. »
    Et pourtant, il n’a pas été foutu de se douter qu’une majorité de son auditoire étaient probablement des gauchistes membres de l’UNEF, l’antichambre du PS. Quelle aubaine pour eux de pouvoir casser la droite offerte sur un plateau d’argent. Aller se tirer une balle dans le pied chez les apprentis-feignasses n’est pas une preuve d’intelligence.

    • reste à savoir si ce n’est pas volontaire, un joueur d’échec qui avance ses coups, c’est cela aussi l’intelligence, compter sur la connerie de ses adversaires pour faire de l’audimat voir plus!!

      • Très peu de LR sont vraiment de droite. Ce sont plutôt des faux-culs sans de vraies attaches sincères. Plutôt des opportunistes …

  9. Quelle ordure ce bonhomme !!! Vu la nature de ses propos ,il ne déparerait pas avec Macron … Il me dégoûte ,honte à lui !

  10. Ce sale type est l’archétype du traitre (fumier,salopard,vendu) au choix, un mec qui parlait de trumpiser concernant les paroles de WAUQUIEZ, un mec qui n’a pas hésité à s’asseoir sur ses idées (si tant est qu’il en ait) pour se faire élire président de région, ce mec est capable de trahir ses propres parents tellement son ambition est démesurée,quand je pense à un mec comme çà, je vais aux guogues, je dépose le bilan et je tire la chasse.

  11. Bertrand n’est qu’un opportuniste sans la moindre conviction .Ridiculisé au premier tour des régionales par MLP,il n’hésita pas à s’allier aux socialistes pour gagner quand même.
    C’est a cause de pauvres types comme lui que la France en est là ou elle est aujourd’hui.

    • c’est aussi un franc macon, le front national a toujours dit UMPS,ce sont les memes,la preuve les socialistes ce sont faient hara kiri pendant 6ans sans elus pour faire elire la droite bertrand mais le pire ce sont ses idiots utiles socialistes qui ont voter et faient elire bertrand contre marine le pen et surtout dans le nord qui vote fn,plus de 30ans que umps les ont trahis sur l’immigration,le chomage ect… et les connards n’ont toujpours pas compris

  12. C’est ce gros con qui voulait les personnes en prison pour ne pas accepter les migrants. Une vraie girouette, un arriviste, un opportuniste. Il ne sait plus (comme beaucoup de politicards) comment faire pour être au devant de la scène. Un sacré baltringue.

  13. Après avoir descendu Fillon ils s’attaquent à Wauquiez le président de merde a déjà commencer sa campagne pour la réélection et tous les faux cul genre Juppé Bertrand compagnie lui donnent un coup de main . Il faut que les républicains aient le courage d’éliminer tous les traitres du parti .

  14. Ce gros bébé n’est qu’un arriviste , opportuniste qui n’avait de mots assez durs pour la gauchiasse à une époque pas lointaine mais qui a été très content de trouver des électeurs assez gauches et cons pour installer ce collabo .

  15. Ce Bertrand n’est que la caricature des politiques ( hommes, femmes confondus ) d’aujourd’hui. Des individus sans charisme, dignité, moralité, honnêteté., humanité. Tous formés dans le même moule: hypocrisie, arrogance, opportuniste, mercantilisme, arrivisme etc. Rien à prendre tout à jeter et Bertrand en est un des plus fidèle. Ce type est un lâche, qui bouffe dans tous les râteliers peut importe la couleur ( un Estrosi en somme ) et qui n’oublie pas de se servir dans les caisses quand cela est nécessaire pour lui. C’est bien lui qui avait augmenté sa rémunération de président de région de plus de 3000 € sachant qu’il laissait sa place de député ( perte de ces 3000 euros ) pour ne avoir plusieurs casquette,hypocrisie. Unehonte et une insulte fait aux Francais qui vivent dans la misère.

  16. C’est un très méchant con capable du pire tant en politique que contre la vraie France. LR ce sont de drôles de citoyens qui méritent bien ce qui leur est arrivé aux dernières élections.

  17. Emoi à l’EM Lyon où ma petite fille est élève;;; On cherche le traitre ou on rigole !
    Ancien prof en Fac, jamais parlé politique ! Bien que….
    Wauquier va ce soir sur …. BFM pour se défendre !!! (19h00)
    Bien choisi ! Il va se faire hacher menu !

  18. Ce frère la truelle fait partie de cette clique de parasites politiques , il est chez l’ump parce qu’il n’a pas trouvé mieux et que makrout ne lui a pas proposé un maroquin avec chauffeur et voiture de fonction.
    Au moins cette député dit la vérité , rien à foutre du citoyen français du moment qu’on se murge au frais du contribuable :

    http://www.valeursactuelles.com/politique/video-une-deputee-en-marche-apprecie-boire-du-vin-et-du-champagne-dans-les-cocktails-86183

  19. Voila un article qui a entre autre le mérite d’etre clair… le départ de Bertrand (comme le départ aujourd’hui de Bussereau et hier de Juppe ont le mérite de clarifier les choses. Ces gens n’étaient pas de droite mais bien plutôt à gauche quand il le fallait.
    Ce sont eux qui pourri la droite et qui a fait qu’elle en est là aujourd’hui.
    Souhaitons que Laurent Wauquiez réussissent sans ces « boulets »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*