Un prof agressé par ses élèves : « vous n’aurez pas ma haine ! »

Nous avons vu à la télévision, au 20h sur France 2, l’un de ces professeurs de notre magnifique Éducation nationale, si humaniste, si gentille, si compréhensive, si parfaite et si géniale, sauf au classement Pisa*, qui nous a dit son amour des écoliers. (Cette année, la France est classée 23e sur 79 pays évalués)

Bon, je m’amuse un peu car au fond, c’est tragique, ce qui est arrivé à ce prof : « Tout s’est déroulé très vite. « J’ai tourné le dos et j’ai senti qu’on me poussait. Je suis tombé sur les rails et à ce moment-là j’avais perdu connaissance. J’ai été frappé au sol. Quand j’ai repris connaissance, j’avais un doigt qui était luxé, qui me faisait très mal. J’avais le nez qui saignait abondamment, il était cassé. J’avais les dents de devant qui bougeaient beaucoup. Il y a eu une dent à arracher. » (Source)

Rien de bien étonnant en ce moment ! On se fait poignarder pour un regard, pour une cigarette, parce que l’on intervient dans une dispute, pour défendre sa femme, ses enfants, parce que votre chaise roulante ne va pas assez vite, pour le plaisir, parce que vous êtes juif, parce que blanc, trop vieux, trop petit, etc.

Là, c’est un professeur, un enseignant de lettres au lycée Emmanuel-Mounier à Grenoble, qui se fait agresser par des élèves qui l’attendent à la sortie et lui règlent son compte ! Cela fait la une des journaux télévisés ! (j’ai dix ans, t’a voir ta gueule à la récré) !

Pourquoi cette UNE pour ce prof ?  Chaque jour des citoyens de France se font agresser dans des conditions citées plus haut ! Pourquoi ce professeur a-t-il un créneau informatif aussi favorable ?

L’homme se présente devant l’écran, relate son affaire qui est ignoble puisque ce sont trois petits salauds masqués qui agressent un homme de dos et le rouent de coups ! Ils ajoutent leur lâcheté à leur imbécillité en refusant d’affronter de face leur adversaire, et de dire pourquoi ! Ce comportement est celui des hyènes, très classique dans nos cités, car ils savent d’avance que leur victime n’a aucune chance.

Bien entendu, nos bien-pensants ne disent pas les prénoms puisqu’ils sont censés les ignorer ! Ils disent que ce sont des élèves, des Grenoblois, et ne s’avancent pas sur les origines et les raisons de cette agression !

Le plus grave à mon sens, c’est la réaction du professeur de français qui, dans sa stupidité extrême, nous fait le coup du « vous n’aurez pas ma haine » ! Celle de la brebis excusant les loups qui ont faim ! Celle de la victime excusant les agresseurs !

Que se passe-t-il dans la tête d’un prof de gauche qui, après une agression, fait comme une sainte et donne son pardon dans l’arène, juste avant de se faire dévorer par un lion  ?

Qu’est-ce qui fait qu’un homme agressé puisse avoir un tel comportement quasi religieux du pardon chrétien ? 

Comme je ne crois pas que ce professeur soit religieux, ni qu’il déborde d’amour pour ses élèves bourreaux, je me dis qu’il y a d’autres raisons, moins avouables ! Quelles sont-elles ?

  • 1/ la trouille tout d’abord ! Celle de dénoncer des élèves qui ont une famille, un réseau, des moyens de coercition dans le futur sur ce prof et sa famille !
  • 2/ le fait que l’Éducation nationale ne propose pas un reclassement dans un autre lycée, une autre ville à l’ensemble de la famille, et n’assure pas la protection de ce professeur !
  • 3/ la certitude que si la police devait faire son boulot, la justice se contenterait d’un rappel à la loi, d’une admonestation, d’une réprimande, et même pas une tape sur les doigts !

Quelles possibilités reste-t-il à ce professeur qui n’est pas plus courageux que la moyenne base des profs de gauche, sinon le silence et la ridicule explication basique de tous les lâches, qui est d’excuser pour ne pas avoir à subir de nouveau ?

Les lâches oublient toujours que face à la violence, cet abaissement volontaire, cette échine assouplie ne provoquent jamais la réaction désirée ! Bien au contraire ! C’est souvent l’inverse qui se produit ! Il est donc assuré que ce professeur n’est pas au bout de ses peines !

Qui sont les responsables ? Pas lui évidemment ! Il est une victime ! Demain, il sera une victime consentante, et après-demain, il rasera les murs, se liquéfiera au moindre geste sous les rires et les moqueries de « ses élèves » !

Les vrais responsables, ce sont ses supérieurs qui déjà, minimisent les faits, trouveront des excuses pour ne pas avoir à prendre leurs responsabilités et surtout les assumer !

Le vrai responsable in fine, est la justice si peu juste qui s’ingénie à ne pas agir, à ne pas sévir, pour des tas de raisons. Politiques souvent du fait des juges rouge. Économiques et pratiques aussi, par le manque de place et de moyens dans les différents centres de détentions et d’éloignements des coupables !

Devant cette situation, je revois encore ce reportage diffusé il y a quelques années sur l’incarcération de mineurs en Floride, dans des centres de « rééducation à la civilité » aux USA ! Suite à des condamnations de peines de prison, un choix est proposé aux délinquants : vous faites totalement et sans remise, votre peine de prison,  ou vous acceptez un stage de six mois dans un centre, sous l’autorité de militaires de type légion étrangère !

J’ai été étonné par les résultats et surtout par l’effondrement de la récidive !

En France, vous pouvez commettre plusieurs dizaines de délits, vous ne risquez absolument rien, hormis des travaux d’intérêt général !

En France, la justice poursuit le policier de facto délinquant, et on transforme le coupable en victime !

En France, on fait la une sur les « marches blanches » des familles, qui appellent à venger le pauvre petit, si gentil, si aimable, qui ne faisait rien de mal à part semer la terreur dans la cité par ses actions néfastes et malsaines ! C’est d’ailleurs l’occasion de voir à quel point Renaud Camus a raison sur le Grand Remplacement !

En France, on excuse le dealer « tombé » au champ du déshonneur civil !

En France, nous avons des profs gauchistes qui excusent tout ! Nous avons des réactions comme ceux de ce prof de Grenoble qui reflètent bien l’inversion des valeurs de notre société !

Où est l’honneur, le droit judiciaire, la civilité, le courage, la dignité, le respect des autres et de soi, l’autorité, l’ordre, la légitime défense. La première des libertés est la sécurité ! Il ne peut y avoir de libertés sans l’assurance que la sécurité est assurée pour tous !

Nous nous éloignons de cette liberté de vivre en paix pour nous enfoncer dans une jungle où la sauvagerie des uns sera la norme dans l’indifférence des « élites » qui nous gouvernent !

Gérard Brazon

Gérard Brazon

37 Commentaires

  1. pourquoi cela cesserait il quand un « professeur » se couche lamentablement devant quelques racailles!
    être islamocollabo n’est plus un gage de sécurité, ce gars ne s’en doutait pas!

    • S’il avait eu un autre discours il n’y aurait pas eu d’interview imaginons qu’il dénonce la peur qui le tenaille sa haine de la racaille la lâcheté de sa hiérarchie l’inaction et la clémence judiciaire .L’EN ne déplace pas ce n’est peut être pas ce qu’il attend il a un appart qu’il paie à crédit qu’il ne peut revendre sa compagne a un bon boulot la situation est plus complexe qu’il n’y paraît .le mieux pour ne pas dire son ressenti aurait été de ne pas apparaître à la télé ramasser ses dents et s’écraser
      Il est interdit d’hair ses agresseurs et le syndicat la dedans quand vous avez vu la gueule de la Bénédicte Taurine Vous avez tout compris

  2. Je ne sais plus qui à dit, si quelqu’un vous frappe sur la joue gauche, vous devez tendre la joue droite ! Et donc , en redemander !!!

    • Encore un coup bas envers le Christianisme ! Tendre l’autre joue ne signifie pas être lâche et tout accepter, cela veut dire qu’il faut chercher d’autres solutions que celles infligées par votre agresseur. On fait marcher son intelligence. Et si, comme il est dit, les juges faisaient leur boulot, les coupables seraient confrontés à leurs responsabilités et ne seraient plus une menace pour la société.

      • Ce concept a été dévoyé ! tendre la joue droite signifie que l’on empêche l’autre de frapper du revers de la main sous peine d’être accusé devant la justice juive !!! Le Christ est un guerrier qui a amené l’épée…..

    • Stupide, si vous ne développez pas ces paroles. Pour votre gouverne : Celui qui a dit cela est le même qui a chassé les marchands du Temple, et à coups de fouet en les traitant de  » race de vipères  » et d’autres encore de « sépulcres blanchis  » c’est-à-dire d’hypocrites. Pour faire court sachez que saint Paul proclamait que l’Église, au sens de Corps mystique du Christ se défend l’épée au poing, et qu’il n’est point question par faiblesse ou par lassitude de  » tendre l’ autre joue « 

    • Le coup de la joue gauche, c’est cas l’époque de JC les esclaves étaient frappés avec un bâton et jamais avec la main. La contact physique étant réservé aux hommes libres.
      Mais je suis d’accord que le côté SM des catho 2019 fait chier.

  3. Cette ordure mérite de se faire casser la gueule régulièrement en guise de vaccin anti-bisounours. A t-il crié « même pas peur »?

  4. s’il « exprime sa haine » il va se faire détester de ses semblables ( c’est quand même pas une raison pour être raciste, c’est à cause de NOTRE RACISME qu’ils en sont là; j’ai déjà entendu les deux et d’autres!) s’il joue les « vous n’aurez pas ma haine, il se fera plaindre voire ADMIRER de ses semblables gauchos, nous on le détestera. Ce qui ne compte pas, à leurs yeux on peut crever ( et ce sera notre faute, racistes que nous sommes!).
    Je penses qu’on peut ajouter cette hypothèse à votre liste.

  5. Les enseignants sont les vecteurs de l’idéologie marxiste qui gangrène la république depuis 1945 et dont l’internationalisme conduit à l’immigrationnisme

  6. Bravo à cet enseignant pour  » son courage fuyons  » et tant pis si la prochaine fois il y laisse la vie ! au moins cela me fera bien rire……….

  7. Variante du choix 3 : la certitude que la police ne fera pas son boulot, et que la justice se contentera d’un rappel à la loi, d’une admonestation, d’une réprimande, et même pas une tape sur les doigts ! »
    Avec en plus la certitude que la justice donnera le nom et l’adresse du plaignant à ses agresseurs pour qu’ils finissent le travail.
    Mais je pense que ce prof de lettre finira tondu à la libération.

    • ou exécuté par des agresseurs jeunes et non identifiés. l’adrénaline a besoin de franchir d’autres limites pour un plaisir renouvelé

  8. Ânonner ces vieux vœux pieux ne fera jamais avancer la conscience des gauchistes épanouis dans la diversité nauséabonde.

  9. tout est dit dans votre article.
    une seule solution, virer tous les profs non musulmans,
    installer un tribunal scolaire islamique dans chaque collège, chaque lycée.
    il faut se départir de toute haine envers cette richesse que d’aucuns trainent dans la boue

  10. Je me répète souvent mais je ne change pas de point de vue. Je trouve que les enseignants n’en bavent pas assez. Ils les aiment, ils les dorlotent, ils leur passe tout. Ils préfèrent les musulmans aux français qu’ils ont toujours méprisés et bien qu’ils en profitent. Pourtant ils sont payés par nous et très bien, ne parlons pas de leurs congés à rallonge, de leurs primes, de leurs avantages. Ils sont frappés par le syndrome de Stockholm grand bien leur face !

    • « Pourtant ils sont payés par nous et très bien » (sic)

      Avez-vous une idée de la difficulté du concours d’agrégation et du salaire correspondant ? Quant aux primes, justement, dans l’EN, il n’y en a pas.

      • Le professeur d’université gagne 2 998,47 € bruts par mois en début de carrière et 3 344,80 € bruts après deux ans de carrière. Pour combien d’heures de cours et combien de vacances ?
        A mon avis c’est pas si mal que ça …
        « L’agrégation est en France un concours de recrutement de professeurs soit de l’enseignement secondaire, soit de l’enseignement supérieur. Elle constitue, avec le concours du CAPES, l’inscription sur liste d’aptitude et le détachement, l’une des façons d’enseigner, en qualité de professeur titulaire, dans le second degré. »

    • Je ne vois pas ma réponse à Arthur 68. C’est dommage car elle était étayée par des chiffres. Merci de la réinsérer.

  11. Le prof peut avoir la trouille que ces ordures repassent pour en remettre une couche ;dans ce cas il devait rester dans l’ombre et ne pas mediatiser son agression. Pour leur donner sa
    bénédiction, il faut être vraiment très con et avoir vocation à se prendre une autre branlee.

  12. Les enseignants sont pris dans le piège des » mineurs », présumés irresponsables.
    Dans celui de l’Ordonnance 1945 où la violence était marginale et l’immigration nulle.
    Dans celui, enfin, de la Paix sociale qui pardonne tout… pour tout éviter !
    Les recrutements baissent, primes pour les « quartiers »…
    Il ne restera que les muzz pour former à la Charia !

  13. Question: à quoi ça sert d’avoir des valeurs chrétiennes dans le genre « vous n’aurez pas ma haine » lorsqu’on est athée ?

  14. En arriverons nous à la solution adopté par les américains , présenté sur FR2 -envoyé spécial qu 12.12.2019.

    – Que le privé s’occupe de la recherche et conduite des délinquants jusqu’au tribunal : c’est ce que font les agents de CRIME STOPPEURS,
    – avec l’aide d’une TV Privée : Q 13… faisant régulièrement appel à témoins pour retrouver les délinquants?
    Pourquoi pas? Puisque nous ne pouvons plus faire appel à nos services de l’état.
    Si le privé ne peut s’en charger, à cause des défaillances de l’état, alors HELAS, les citoyens devront eux, s’en occuper!!

  15. c’est bien fait pour eux !!! ces profs gaucos islamo collabos , traitres méritent ce qu’ils ont semé  » touche pas à mon pote  » !!! ils sont des lèches babouches et des petites crottes !!! il faut mettre des profs maghrébins et africains !!!!!
    le grand remplacement est en marche !!!!
    tous ces petits arabes et africains refusent dorénavant l’autorité des petits bancs de mécréants !!!! c’est tout !!!!

  16. Justement, mettre toute la faute sur les enseignants est stupide, on voit bien qu’ils ont des élèves « sous doués » en moyenne avec l’ arrivée massive d’immigration africaine ! mettre sur le dos de la pédagogie « post 68  » est stupide et faux ! la baisse de niveau constatée depuis les années 90 est bien due à la baisse de niveau des élèves dès la maternelle !

  17. Ce prof tabassé par des cafards musulmans, fait bien partie de ces idiots qui vont brandir, devant les caméras, les pancartes « Welcome Refugee » … donc tant pis pour eux, ou tant mieux, c’est largement mérité. Ils n’auront pas ma compassion ! …

  18. On peut être irrité par la réaction de ce type, mais cela occulte tous ceux qui n’ont pas envie de se laisser écraser, et qui n’ont pas où se tourner.
    Tous les jours la presse fait état de nouvelles violences, soit envers les enseignants, soit envers des élèves.
    http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/val-de-marne-un-ecolier-de-10-ans-assene-deux-coups-de-tete-a-son-professeur-13-12-2019-8216757.php
    http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/la-principale-d-un-college-de-champigny-etranglee-par-une-mere-d-eleve-11-12-2019-8214936.php

    Quelqu’un de plus habile que moi ne saurait-il pas faire un site où les enseignants pourraient apporter leur témoignage, en vue de faire ensuite une association, voire d’ester en justice ?

Répondre à patphil Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*