Syrie : les médias français préfèrent l’Etat islamique que Bachar-Poutine

bachar-avait-raisonChaque jour les médias nous abreuvent de leurs commentaires anti russes sur la Syrie, vilipendent l’Armée syrienne, cette même armée que les déserteurs Syriens ont fui comme des lâches, refusant de faire leur devoir, et que l’Europe accueille en héros pour les uns, en main d’oeuvre à bon marché par les industriels.

Les médias Français ont pris fait et cause pour les gentils « rebelles ». Comme ils soutiennent les terroristes palestiniens en les appelants résistants. Qu’importe s’ils tuent des civils au couteau, s’ils se font exploser, si des mères de familles se félicitent de la mort de leurs enfants-bombes, si les écoles de Gaza enseignent la haine du juif et la méfiance envers les « égarés » (Chrétiens).

boum_enfant enfants-bombes3Des centaines de gamins et gamines sont formatés pour aller bouffer du juif, de l’israélien. L’avenir de toute une génération condamnée à ne jamais accepter la paix et à haïr ses voisins. Cette paix souhaitée disent-ils, par les dirigeants palestiniens subventionnés par l’Union Européenne et alimentés en argent frais par les pays du Golfe. Toujours cette complicité malsaine, indigne, incompréhensible entre l’Union Européenne et les tenants du Wahhabisme et autres Salafisme sur le dos des démocratie en général, et la seule démocratie du Moyen-Orient en particulier.

Je sais que pour beaucoup de français de papiers, Israël donne des boutons. Que cela plaise ou non,, que l’on aime ou pas ce pays, il est et reste le seul exemple d’une démocratie bien vivante et réelle qui met en relief les dictatures arabes aux alentours. Un pays entouré d’un océan d’ennemis féroces, un pays en guerre permanente et qui malgré tout, applique la proportionnelle intégrale alors qu’en France, nos politiques s’ingénient à brouiller les cartes, à tromper les électeurs en leur faisant croire que leur voix compte. Nous l’avons bien vue lors des régionales et nous le verrons encore, lors des Présidentielles et des législatives. C’est cette socia-lie à l’œuvre qui justifie de fait, l’expression de cette gauche d’hier, « élection, piège à con« . Cette gauche moraliste a vite oublié ses leçons de démocratie et du « coup d’état permanent » de François Mitterrand, et la droite la plus bête du monde s’est placée dans son sillage. La soupe est bonne !

Cette démocratie qu’est Israël n’est pas dénuée de défauts, loin s’en faut. En ce moment, un procès est en cours, lancé par l’armée israélienne contre l’un de ses soldats qui aurait eu le tort, d’exécuter un gentil palestinien qui venait de « résister » contre un soldat en le tuant à l’arme blanche. L’accusé s’appelle Elor Azria. La presse française s’en moque éperdument. Ce soldat  a achevé le « glorieux résistant » et les autorités militaire veulent rendre justice. Mais à qui ? Au bourreau palestinien, pour l’éthique de l’armée israélienne ! Incroyable ! A-t-on déjà vu « l’autorité palestinienne », la direction islamiste du Hamas, faire un procès contre un de leurs « résistants » pour ne pas avoir respecté « l’éthique » militaire? Le plus souvent, ce sont des félicitations et des primes à la famille pour les meurtres commis sur des enfants, des parents et des soldats. Décidément, en Israël, en démocratie comme dans les pays occidentaux, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond face à la barbarie islamiste !

Tout cela pour dire que l’information diffusée en France est formatée, pro union européenne, pro arabe, pro islam, pro palestinien. De même, cette information est systématiquement orientée anti Russe, anti Bachar, anti Trump, anti Israël, anti patriote de France, anti nation.

Rien de bien venant des Russes, du régime légal de Syrie, de Trump, d’Israël, des Patriotes ne trouve grâce aux yeux des médias. Au mieux, ils zappent l’info, au pire ils méprisent quand ce n’est pas une information tronquée. L’exemple des sondages concernant le débat Trump-Clinton en fut le plus terrible exemple. Encore aujourd’hui, malgré la publication de tous les sondages, tous favorables à Trump sauf un seul de la CNN,  la chaîne d’infos France 3 continue d’affirmer que Clinton avait écrasée son adversaire Trump. La bonne vieille technique chère à Goebbels, mentir, encore mentir, toujours mentir ! Plus c’est gros mieux cela passe et il en restera toujours quelque chose.

En attendant, le peuple israélien ne goûte guère le procès militaire fait à ce soldat et juge à 57% que Elor Azria n’aurait pas dû être placé en détention et 68% estime qu’il n’aurait pas dû être dénoncé publiquement par les autorités militaires.

On constate qu’il y a en Israël un décalage entre l’opinion qui comprend le soldat et les hauts gradés militaires qui placent l’éthique en priorité. Le plus amusant, est que jamais nos médias ne feront cette remarque. Trop favorable sans doute à un pays détesté par nos « élites » à la solde des pétromonarchies anti-juive.

Gérard Brazon (Liberté d’Expression)

15 Commentaires

  1. Les studios de Radio Paris sont toujours bien chauffés et confortables, la cantine est bonne, les émoluments mensuels royaux… « La compromission, la collaboration ? Mais quels horribles mots ! » Pourquoi détruire sa vie et son confort en étant dans l’opposition au système, dans la marge ou la résistance à l’oppression, alors que les pétrodollars nous arrosent de tous leurs bienfaits, au Parc des Princes (arabes) comme dans les ors de la République sous perfusion ? « Paris vaut bien une messe. » Que pense le journaliste ou le fonctionnaire de base : « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ! ». Tout est dit. Tonton la Francisque nous avait montré la voie.

  2. D’après les dernières informations provenant de sites non corrompus, la Clinton en tant que secrétaire d’Etat, aurait fourni des armes aux islamistes de Syrie pour abattre Assad
    D’autre part, le débat Clinton-Trump aurait été truqué avec la complicité du journaliste ( connu pour ses opinions démago-mondialistes ).Cette information est très plausible, quand on revoit le débat et quand on sait que le micro de Trump a été défaillant pendant un moment. La menteuse perverse ne recule devant rien.

  3. On ne peut prétendre lutter contre les terroristes à Paris, Bruxelles, Londres, New-York…. Et prendre leur défense en Syrie voire les soutenir.

  4. cette propagande anti bachar des merdias et politiques est immonde !
    ces messieurs semblent découvrir les « dommages collatéraux » qui dans le cas de la guerre en Syrie serait « un crime de guerre » !
    – la guerre illégale de Bush en Irak ? normal
    les centaines de milliers de civils tués ? normal
    – la guerre française en Lybie pour voler 35% du pétrole et faire taire les « ragots » sur le financement de la campagne de Sarkozy ? normal
    les centaines de milliers de morts suite à cela ? normal
    – les bombardements français en Syrie ayant fait 50 civils tués ? normal
    et si ils n’en font pas plus c’est parce qu’ils bombardent très peu. Faudrait pas faire reculer l’ E.I tout de même…

  5. Quand on sait qui les a armés au départ de la guerre…. Ils voulaient se débarrasser de Bachar pour mettre un dirigeant qui plaise aux USA avec le soutien des Européens pour contrer par la même occasion Poutine. La boucle est bouclée. Mais ça s’est pas passé comme ils le voulaient manque de chance pour eux Poutine a réagi comme seuls savent le faire les Russes.

  6. Dans nos médias on ne voit que des reportages tournés coté « rebelles » avec les commentaires qui ressemblent plus à de la propagande qu’à de l’information objective. Les rares vidéo faites coté forces gouvernementales ne sont trouvables que sur internet.

  7. Vu le nombre de collabos et d’inconscient qui l’habitent ,on se demande ce que ferait la France si elle été cernée par des pays musulmans obsédés par sa disparition.

  8. La propagande martelée quotidiennement, au-delà du ridicule, suit une logique.
    Les publicitaires connaissent le comportement des populations depuis des dizaines d’années, et savent que le matraquage fonctionne sur une partie du public ciblé, qui s’approprie le slogan et le répète à son entourage. C’est comme un virus inoculé à quelques spécimen, qui vont contaminer l’ensemble du groupe. A partir d’une certaine proportion de la population qui approuve le slogan, tout bascule, et ceux qui n’approuvent pas sont ostracisés ou exclus du groupe. En s’appuyant sur les plus idiots la propagande se renforce, et les moins idiots doivent choisir : rester confortablement dans le groupe ou s’y opposer.

  9. (suite) Les sociétés occidentales ont été converties au consumérisme, et les médias représentent l’autorité morale et spirituelle autrefois détenue par la religion : « si ils le disent à la télé, c’est vrai ». L’avantage c’est de pouvoir rapidement adapter les dogmes de cette nouvelle religion en fonction des besoins commerciaux et politiques. Pas étonnant donc qu’Al-Qaïda soit défini tantôt en ennemi, tantôt en allié de la France.
    Ces méthodes de manipulation mentale élaborées par les publicitaires sont basées sur des observations comportementales. Voir les expériences de Milgram (obéissance à l’autorité) et de Ash (solidarité avec le groupe).

  10. 1. La Presse française cache à ses lecteurs qu’au Parlement israélien (la Knesset), il y a 12 députés arabes proches du Hamas (ennemi d’Israël qu’il veut détruire et anéantir). Où avons déjà vu çà ? c’est du suicide de la part d’Israël ! Idem pour le Chef « palestinien » Abbou Abbas. Il a demandé au gouvernement israélien d’assister aux funérailles de Shimon Pérès (alors qu’il encourage les arabes palestiniens à tuer des Juifs, les poignarder, écraser, etc.). Le gouvernement a accepté et a même fait en sorte qu’il soit assis au premier rang, à côté des Chefs d’Etats étrangers (alors que ce terroriste Abbou Abbas n’est pas Chef d’un « Etat palestinien » qui n’existe pas.

  11. 2. (Suite)

    L’AFP (Agence France Presse), devenue Agence France-Palestine, est la « presse » officielle du gouvernement français. Or cette presse est farouchement antisémite et anti-israélienne. Ses Articles sont faussés, orientés. Quant à ses titres ils sont carrément inversés, par exemple, en titre : « un soldat israélien tue un jeune palestinien ». Et dans le corps du texte on peut lire ensuite : « Un jeune palestinien a blessé à coups de couteau un soldat israélien qui l’a tué en se défendant ». En fait, pour ne pas se mettre en danger, les journalistes français de l’AFP ne vont jamais sur place. Ils reçoivent Articles et vidéos de journaleux ARABES sur place ET NON VERIFIABLES.

  12. Avec Bachar El Assad les chrétiens de Syrie peuvent construire et entretenir de nouvelles églises, il y a même une église orthodoxe russe à Damas, sous le règne d’ISIS (DAESH) ou d’Al Nosra et tout ce qui y ressemble se serait le règne de la terreur islamique , du fanatisme, et encore plus de violences et d’exil forcé.
    Comment peut-on croire que le fils cadet d’Hafez El Assad qui ne briguait pas le pouvoir, soit un dictateur assoiffé de sang et uniquement de cela, suit-on de longues études de médecine et une spécialisation en ophtalmologie uniquement pour jouer au dictateur?
    Evidemment que non, même s’il n’est pas un saint , il est surement moins terrifiant que les fous d’Allah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*