Pourquoi l’islam n’est jamais abordé lors des Présidentielles ?

Chaque jour ou presque nous entendons les bonnes âmes nous déclarer que l’islam est la paix, l’amour et la tolérance. Tous les jours ou presque nous pouvons lire et entendre dans nos médias que des écoles organisent des visites de mosquées pour des enfants issus du primaire et des collèges.

Pas un instant, nous ne pouvons cesser d’écouter la bien-pensance gémir sur les discriminés, les oubliés des banlieues, les persécutés des cités, et maudire les « racistes » anti musulmans. Il y a un véritable travail de sape dans les esprits de nos enfants, c’est une évidence, mais pas seulement, puisque chaque jour sur nos médias, nos écrans de télévision, à travers les informations, les films, les téléfilms, nous sommes l’objet d’un véritable travail de manipulation des esprits. Plus le temps passe, plus ce travail fait des dégâts immenses dans l’appréciation des informations et de notre environnement. En quelques années, nous n’arrivons même plus à nous reconnaître et la langue française n’est plus la langue majoritaire dans nos transports en commun.

Les Français dans leur ensemble, dans les campagnes, dans les maisons de retraites, sont les captifs d’une information orientée vers l’abandon de nos spécificités, de nos croyances, de nos libertés. Ils ressentent confusément que les médias mentent ou déforment la réalité, mais n’ont pas les moyens, le choix même d’être acteur et de choisir librement. Dans le flot discontinu des messages des Radios Télévision, ils sont devenus quasiment incapables pour beaucoup, de faire le tri. Qui sont les patrons de ces organes de presse qui lobotomisent les Français.

Pour les plus lucides, les plus autonomes, ils coupent le flot médiatique et se plongent dans des livres. D’autres vont chercher l’information sur le net et découvrent souvent, et  à quel point ils ont été manipulés. Ceux-là seront sauvés, mais pour combien de temps, compte tenu des manœuvres socialisantes consistant à mettre sous tutelle les médias alternatifs. Des médias comme l’ImMonde  et l’aberration, en cheville avec Facebook, tentent de mener une guerre de censure du net, en accordant des bons ou des mauvais points aux sites transgressifs, patriotes et contraire à la doxa socialiste.

Jamais la France n’a vécu dans un régime ayant tous les signes de la dictature douce. Du temps de l’occupation, celui ou les radicaux socialistes gouvernaient avec Philippe Pétain, les choses étaient plus claires. Il y avait les nazis, l’occupation, les collabos et les résistants. Même si les résistants n’étaient pas si nombreux que ça d’ailleurs. Il fallu attendre le STO (Service de travail obligatoire) en Allemagne, pour que la résistance trouve du monde. Bien entendu, il y a eu les résistants de la dernière heure comme Mitterrand, qui furent légions fin 1944/45. Aujourd’hui, la dictature douce consiste à abreuver le bon peuple d’infos orientées, d’allocations diverses, de croyances erronées dans une idée que la France est mauvaise par définition et ce depuis la nuit des temps, que les blancs sont coupables, le métissage une nécessité, la différence une richesse, ainsi que l’immigration et de placer tout ce petit monde sous la surveillance d’associations collabos chargées d’exercer la police de la pensée. Quelques procès retentissants pour calmer les plus grognons ou ceux qui se rebellent, et le tour est joué.

Sur l’islam il est convenu de rayer 1400 d’histoires de razzias, de viols, de guerres, d’esclavage, de pillages au nom d’Allah et ne voir que le bon côté des choses ! Sauf que n’importe quel citoyen ayant un peu de bon sens peut réaliser que depuis les débuts des conquêtes de l’islam, on peut suivre la mare de sang partout où cette idéologie totalitaire est passée et ce, jusqu’en Inde (85 millions de morts).

Il est convenu de dire que les islamistes, les terroristes ne sont pas des adeptes de l’islam !

Il est convenu que le Coran est un mode d’emploi du « vivre ensemble »!

Convenu que tous ceux qui tuent en hurlant Allah Akbar sont des mauvais musulmans, et que ce n’est pas l’islam.

A contrario, il est interdit si ce n’est censuré, de dire la réalité de l’islam.

Même par des apostats qui n’ont jamais accès aux temples de l’information française, sur les chaînes de télévision, sur TF1, France2, RBMTV, RTL, Itélé, Europe1, RMCinfo, et j’en passe, et pourtant, internet foisonne de ces musulmans qui connaissent bien le Coran et ont fui l’islam au nom de la Liberté. Ils courent le risque d’être assassinés. Car l’apostasie est punie de mort dans cet islam de tolérance, d’amour et de paix. N’en déplaise à certains qui s’imaginent que l’islam est compatible.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

15 Commentaires

  1. Pourquoi ? Parce que les musulmans sont au moins dix millions dont la moitié en capacité légale de voter…

  2. Oui c’est en effet une question mais à mon avis, la plus mystérieuse de toutes les questions est pourquoi est-ce que ces gens comme ces patrons de presse qui ne sont pas des abrutis et qui savent bien ce que fait l’islam lorsqu’il est majoritaire laissent faire et font ça ? Ils le paieront de toutes façons de leurs vie car ils ne pourront pas résister à cet holocauste qu’ils fabriquent patiemment, j’ai beau chercher, je vois pas…

  3. En 2016, 18% des nouveaux nés de France portaient un prénom musulman. Ils étaient seulement 6% en 1996. A ce rythme, dans 20 ans l’état civil enregistrera au moins 35% de prénoms coraniques…
    Compte tenu de ceux qui votent déjà, on aura à coup sûr 25% d’électeurs musulmans dans 10 ans. On comprend donc aisément la démarche crapule des traîtres, félons, vendus et autres lèche-babouches qui veulent une place à l’Elysée, au palais Bourbon ou au Luxembourg.
    Si au mois d’avril, les sourds , les aveugles et les autruches ne sortent pas de leur léthargie, dans moins de 10 ans c’est toute la France qui se réveillera avec la gueule de bois. Il sera alors trop tard et les nostalgiques pourront relire en se morfondant les derniers exemplaires interdits du « Camp des Saints » ou de « Soumission »

  4. Ils crient allah machin pour nous effrayer ? On leur répond par « Montjoie ! Saint Denis ! » ça ne devrait pas leur plaire !

  5. Pour compléter le tableau, il faut également citer le Vatican comme complice islamo-collabo, et ce de façon constante depuis Jean XXIII jusqu’à François Zéro, avec la notable exception de Benoit XVI, qui a fait preuve d’un peu de lucidité.
    Il va être difficile de faire rempart à la conquête islamique de l’Europe, quand l’Islam a pour complices actifs tous les marxistes, la majorité de la bourgeoisie d’affaires, la classe moyenne supérieure bobo-mondialisée, la majorité de la classe politico-médiatique, et même l’Eglise catholique, dont les évêques commencent à citer JJ Rousseau comme référence. Où est la sortie de cet asile de fous qu’est devenue l’Europe, et ce qui était la France, SVP?

  6. Très bon article Gérard Brazon. Nous allons etre submergés si un miracle ne se produit pas. Depuis 1400 ans L’Islam cherche à conquérir l’Europe. On l’a repoussé grace à des victoires militaires chères payées: celle de Charles Martel en 732 jusqu’à celle de Vienne en 1683. L’Europe et sa civilisation sont sauvées in extremis,… Malheureusement, plus tard, on a trouvé du pétrole sous les sables d’Arabie. Les pillards éleveurs de chèvres wahabites sont devenus les rois du monde avec leurs petro-dollars. Ils achètent tout, s’introduisent partout. Ils avaient Obama et H.Clinton dans la poche. Ils veulent renverser Trump. Les médias achetés nous lavent le cerveau. Il ne faut pas que l’alliance des marxistes, des Islamo-gauchistes et de la grande finance internationale tue notre civilisation.

  7. Comment pouvons-nous nous laisser manipuler par cette oligarchie médiatique, sachant quel est leur but : la désinformation , le divertissement des masses  » Panem et circenses  » , la propagande au service de l’ordre établi, le mensonge institutionnalisé, afin d’abêtir les populations pour mieux les faire fonctionner dans le sens voulu par les hautes sphères.
    L’information des citoyens, le pluralisme des opinions, est une nécessité absolue, dans une démocratie digne de ce nom; ce qui hélas, n’est plus vrai en France.
    Comment peut-on laisser le service public de l’information entre les mains de la haute finance mondialiste ? ou d’intérêts privés quelconques ?
    La société civile doit pouvoir gérer et contrôler ce service public essentiel, selon des modalités à définir.

  8. Vous oubliez que cette horreur qu’est l’islam a continué à réduire en esclavage, par exemple, au Maroc fin 19 ème début 20ème siecle la population noire sahraoui pour un total minimum de 500.000 personnes. Encore aujourd’hui au Ghana, en Maurétanie, au Mali et j’en passe et des pires le trafic d’êtres « humains » continue en majorité pour la population noire africaine. Même en France, mais ce sont les politicards qui se lient d’eux-mêmes les poings et les pieds par crapulerie.

  9. Punaise Gérard, mais quelle horreur cette religion, j’ai arrêté d’être moins c** depuis que j’ai tourné le dos aux chaines et parutions de l’oligarchie médiatique.
    Effrayant votre organigramme de la Frange: Une cheffe son étendard et trois sous-fifres, sacré pronostique pour 2017.

Répondre à Monique Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*