Pourquoi la progression du Front national serait-elle une faute ?

LE SOURIR DE MARINEÉlections régionales: le PS et la droite redoutent une nouvelle percée du Front National titre le Figaro.  À qui la faute écrit un journaliste du Figaro à la mémoire courte ou sélective dans l’édito.

À qui la faute si le Front National est en bonne posture comme si ce simple fait était une faute ! Comme si une élection n’était pas d’abord une décision d’électeurs. Il est vrai qu’en France l’électeur ne compte pas ! Comme si les électeurs étaient de profonds imbéciles incapables de comprendre et faire des choix.

Un « à qui la faute » culpabilisant du journaliste Paul Henri de Limbert qui énumère les responsabilités de la gauche dans le vote pour le FN. C’est la gauche qui serait la grande pourvoyeuse du vote FN. Pour lui, c’est la gauche qui est responsable du chômage, qui a une politique économique désastreuse, qui met en place des impôts punitifs, qui a une justice laxiste, une école soumise au bon vouloir des docteurs Folamour de l’ éducation nationale, et j’en passe…(Edito du Figaro du 12/10/2015)

Parce que ceux qui se disent de droite ne sont en rien responsables de quoi que ce soit. Parce que les électeurs trop stupides n’auraient pas compris tout le bonheur qu’il y avait d’être gouverné par un Sarkozy qui fit le contraire de ce qu’il a affirmé la main sur le cœur. Et pourtant, c’est 205 mesures et taxes qu’il a à son actif: taxe forfait social, taxe niches fiscales, taxe intérêts d’emprunt, taxe sur les plus-values mobilières, taxe accident du travail etc. ( voir la liste ici). Sans compter la suppression de la « double peine » pour les délinquants étrangers, la réforme pénitencière laxiste de Rachida Dati, un karchër oublié ! Il est vrai, que pour les journalistes, il n’y a pas eu d’atteinte à leur niche fiscale.

Il est clair que nous sommes en campagne électorale et la pseudo droite préfère s’écharper sur Nadine Morano qui découvre la face cachée de son parti. Une droite qui n’a pas encore fait son travail d’introspective ni assumée ses responsabilités.

Que propose la gauche? Plus de fiscalité, moins de libertés au nom de la liberté, et plus d’immigration ! La pseudo droite nous propose la même chose avec son Ali Jupétin, l’homme qui trouve sympathique les Frères Musulmans, (Valeurs Actuelles) – (Citoyens et Français). Elle nous propose François Fillon qui se réveille après 5 ans dans le frigo sarkozyste en oubliant de dire qu’il a entériné l’ensemble des décisions de son Président Sarkozy et n’a pas hésité à promouvoir l’islam.

Passons sur Nicolas Sarkozy qui n’est plus à présenter tant ses allégations, affirmations, et ses discours démontrent qu’il est capable de tout et de son contraire, et même en pire. Il n’a pas de parole et pourtant, il promet encore, malgré sa trahison du choix fait par le peuple de France en 2005, refusant la constitution européenne. Personne ne peut oublier cette trahison ! Lui et ses amis soi-disant gaullistes, nient la parole gaullienne et ergotent, car Charles de Gaulle leur fait désormais honte ! Charles de Gaulle en vilain canard noir ! Tudieu, que l’on fasse un autodafé des écrits de De Gaulle que diable, que l’on expurge cette littérature gaullienne nauséabonde, flirtant avec les « heures les plus sombres de notre Histoire »! Et tant pis s’il était le libérateur de la France ! Tant pis si la gauche collaborationniste était majoritaire et si les radicaux-socialistes ont gouvernés l’Etat pétainiste ! Iront-ils jusque-là ? Ils en sont capables les bougres tant leur lâcheté est grande. Nadine Morano vient d’en faire l’amère expérience ! Elle a été assassinée politiquement, alors même que le député-maire de Cholet adhérent de l’UDI, Gilles Bourdouleix avait déclaré, lui, et sans conséquence : « Comme quoi, Hitler n’en a peut-être pas tué assez«  au sujet des gens du voyage. Charles De Gaulle est maudit, mais Gilles Bourdeleix est gracié ! Cherchez l’erreur !

À qui la faute pour ce qui est de la montée du Front National ?

Aux échecs et aux mensonges de tous ceux qui ont eu les manettes du pouvoir, un jour ou l’autre ? La faute aux trahisons diverses des électeurs ? Pas seulement ! La question en appelle une autre : comment les Français ont-ils pu se laisser gruger aussi longtemps par les mêmes tartufes aux costumes bien coupés et bien-pensants payés par les sans dent, les futurs sans culotte, et ceux qui gobent encore, les beaux discours de la classe politique.

Il n’y a aucune faute Monsieur Paul Henri Limbert du Figaro ! Le Front National est simplement l’expression d’un sursaut salutaire. Il est une secousse divine ! Oh certes pas à la Noah bien sûr, façon saga africa ! Il est le coup de rein pour se relever, il est le cri de désespoir d’un peuple trompé, bafoué, humilié ! Il est une réponse de ce peuple qui a « beaucoup souffert et qui ne veut plus souffrir » des errements de la classe politique !

Le Front National est le résultat non pas seulement des échecs de la classe politique française, il est surtout l’affirmation d’une volonté française, d’un peuple de France qui en a assez d’être pris pour une vache à lait, pour l’andouille européenne. Marre d’être considéré comme un peuple raciste, xénophobe, homophobe, issu des négriers et des colons et qui doit se repentir alors même que la plupart de ces ancêtres n’avaient jamais vu un Noir dans les champs de labours du Berry, de la Beauce, du Perche, du Morvan et autres provinces. Il est un peuple en majorité de race blanche, n’en déplaise, héritier des racines grecques et latines et dit bien des choses, par la même occasion, à tous ces vendus des discours politiquement correct.

Un peuple de France qui est, sachez-le, généreux, ouvert et qui donne souvent aux autres mais qui refuse désormais qu’on le remplace chez lui, sur son territoire, dans sa cuisine, dans sa salle à manger et bientôt dans sa chambre à coucher pour le métissage obligatoire façon Sarkozy.

À qui la faute ? Mais justement, ce n’est pas une faute mesdames et messieurs les bobos journalistes, vous, les « pacifistes », les « innocents » adeptes des marais et des cloaques politiciens parisiens, c’est l’expression d’un immense espoir, un cri du cœur !

Gérard Brazon (Le Blog)

 

12 Commentaires

  1. Il y a une faute dans la montée du FN depuis quatre ou cinq ans. Cette faute, c’est celle de la direction du parti qui minimise l’aspect conjecturel de cette montée. C’est parce que les français sont économiquement étouffés, parce qu’ils constatent tout les jours l’arrogance musulmane et l’invasion migratoire qui se poursuit, qu’ils s’orientent vers le FN. Pas parce que la direction du FN aurait découvert une recette politique miracle.

    Cela mène à des choix tactiques tout à fait stupides, comme en Île-de-France pour les régionales avec de très lourds appels du pied au vote musulman, y compris avec distribution de tracts spéciaux et du travail militant – un gâchis de moyens donc – qui ne réussiront qu’à pousser des franges de son électorat potentiel dans l’abstention :
    Le FN recherche le vote musulman

  2. « Le vote de nos compatriotes de confession musulmane nous intéresse. Il y aura un mot pour eux. On va leur dire qu’ils sont autant français que les autres et qu’ils doivent respecter les règles de la laïcité », explique Wallerand de Saint-Just.

    Exemple typique de point de vue schizophrénique du FN alors que la confession musulmane est soumise au coran et donc constitue un support et un véhicule idéologique du suprématisme politicologue religieux.

    Pour chaque électeur muz ramené suite à ce type de connerie le Fion National perd à tous jamais 1000 FDS

    C’est un peu comme si Pétain, à supposer qu’il eût été élu en 40, avait proféré en campagne :
    « Le vote de nos compatriotes nazis nous intéresse. Il y aura un mot pour eux. Ils sont aussi démocrates que les autres »

    Ah ben mince alors ! ben oui c’était bien ce qu’il goupillait !…

    Alors ? Vous commencez un peu mieux à COMPRENDRE ou il vous faut un dessin ?…

  3. La progression du Front National ? En voilà une raison….

    Philippe de Villiers raconte la corruption systémique de l’Union européenne (sur Boulevard Viltaire)

  4. Réponse à Mathieu et Blanche,
    Je vous comprends dans votre analyse, mais essayez de voir plus loin…. allez plus avant dans la réflexion….je pense qu’au fond vous avez compris.

  5. GERARD, c’est exactement mon point de vue. Je rajouterais :

    1) La classe politique (qui n’est, ni plus ni moins, qu’une CASTE) nous donnent en permanence des leçons de moral, nous imposent leurs lois et règlements, nous considèrent comme des sots incultes et démunies de toutes logiques économiques et sociales et, enfin, qui nous désignent sous le nom le plus commun de « Peuple », qualificatif que m’est insupportable, mais qui défini bien ceux qui l’utilisent »

    2) L ‘ Électorat n’a, malheureusement, pas conscience du pouvoir qu’il dispose, grâce à l’outil que sont les urnes pour éradiquer ces mauvais penseurs qui ne profitent que des avantages qu’ils se sont eux-mêmes attribués et qui, de surcroît, n’ont absolument « aucune obligation de résultat ».

    Le fait que des électeurs s’abstiennent ou se trouvent empêcher de voter les arrangent au plus haut point (40% voire plus, ne vont pas voter ou jamais et 20 % connaissent un empêchement majeur) .
    L’électorat (le noyau dur en quelque sorte càd 40%) s’il vote par conviction ne permet pas d’obtenir une majorité conséquence qui réunirait l’adhésion générale de l’électorat, d’où un mécontentent général que connait la France depuis ces 35 dernières années.
    C’est une des raisons pour laquelle je suis pour un vote obligatoire avec la prise en compte des votes blancs pour dégager une majorité franche.

    Serge MAUFRAS

    • Si le vote était obligatoire la gauche sortirait renforcée. Chacun sait que l’abstention est toujours plus forte à gauche.
      Moi je suis pour un vote limité à ceux qui payent des impôts ou à un vote payant .
      Une élection coûte très cher. Le votant pourrait ainsi rembourser les frais liés à l’élection. Peut être 50 euros par vote suffirait à couvrir les frais des campagnes
      Cela limiterait les votes aberrants.

  6. Ce qui est surprenant c’est que Marine Le Pen enregistre aussi peu d’intentions de votes.
    31 % c’est minable surtout si l’on consulte le sondage de valeurs actuelles sur l’immigration.
    Autour de 80% des français sont pour des mesures au moins aussi dures et répressives (voir beaucoup plus) que ce que propose le FN .
    Il faudrait donc qu’elle s’interroge pour savoir pourquoi son score est si faible voir ridicule.
    Elle perd presque 50% des intentions de votes et semble ne jamais pouvoir être élue puisqu’au 2 ème tour quelque soit le candidat son score ne dépasse pas les 40%.
    La majorité des retraités (80%) et des salariés du privé (68%(ceux qui créent les richesses du pays)) affirment ne jamais vouloir voter pour elle.
    On ne peut pas plaire à tous le monde mais à ce point de rejet.
    Comme Marine Le Pen ne lit pas les forums mais écoute simplement l’abruti de Philippot, voici les explications.
    68% des français (et c’est un seuil qui ne descend jamais mais il monte souvent à 80%) ne veulent pas sortir de l’euro ni de l’Europe.
    Sortir de l’euro serait un moyen de ruiner les épargnants les entreprises coûterait entre 6 et 10 milliards et n’apporterait aucune productivité à la France. Si c’est sa seule solution qu’elle débaptise le billet en interne et c’est réglé.
    Mais la création de fausse monnaie n’a jamais crée de richesse mais la ruine de tous les pays qui l’on exploré.
    Les Suisses qu’elle cite gèrent le Franc Suisse avec plus de rigueur que l’Euro et c’est une fierté nationale

    60% des français sont pour la suppression des régimes spéciaux alors que Marine propose le contraire.

    68% des français sont en accord avec Macron lorsqu’il propose de remettre en cause le statut de la fonction publique. (elle propose de le renforcer et de recruter des fonctionnaires) En a t on simplement les moyens.
    72% des français considèrent qu’il y a beaucoup trop de fonctionnaires ce qui explique la lourdeur des impôts en France.
    85% des français veulent la suppression du sénat et la diminution du nombre de parlementaires. Pas dans son programme. Il faut récompenser les militants.
    81% des français veulent que les politiques s’appliquent d’abord les économies en supprimant pas exemples les avantages aux parlementaires. Pas dans son programme.
    La majorité des français veut la suppression de l’ISF
    Plus aucun français ne veut de nationalisations qui ont coûté
    des 100 milliards aux Français.
    ETC;
    Obtenir que 31% avec des concurrents aussi nuls il faut vraiment être une cloche.
    Elle a progressé de 4% en 4 ans soit 1% par an.
    A ce rythme il lui fait attendre 19 ans pour un jour être élu.
    Autant dire que Marion Maréchal Le Pen l’aura écrabouillé.
    Croyez vous simplement que Jean Marie Le Pen qui à toujours milité pour les thèses Régane et Thatcher puisse voter pour un programme communiste lui qui a la haine des socialistes.
    Lisez le sondage de Valeurs actuelles.C’ est super facile de gagner. D’ailleurs je me demande si je ne vais bâtir un programme de bon sens puisque personne n’est capable de lire et de comprendre et d’appliquer. C’est trop triste

  7. Pendant que les peuples européens sont rackettés et envahis, il y a les « petites entreprises » qui ne connaissent pas la crise !
    Une raison supplémentaire pour faire le bon choix aux prochaines élections !

    « Organisation de la COP21: ils sont tous devenus fous !
    Mise à contribution des entreprises par tous les moyens, détournement de l’Education nationale, actions militantes insensées… » (A lire sur http://www.lopinion.fr)

    « 35 employés, 2 voitures officielles: ‘Le président du Parlement Européen, Martin Schulz, donne le mauvais exemple » (A lire sur http://www.express.be)

  8. Une autre encore pour la route car elle vaut son pesant d’or ! Elle fera plaisir aux contribuables français en cette fin d’année….

    « La carrière de Michel Sapin aura coûté plus de 19 millions d’euros aux contribuables français ! » (A lire sur wikistrike.com)

  9. La peur que génère le FN, peur de pôle emploi pour certains pourtant la pub de « Mr Propre » est souvent diffusée mais jamais suivie d’une pub pour des balais qui ferait comprendre à certains la métaphore.

  10. Le Figaro est comme les autres médias, collusion avec les pouvoirs en place oblige. Pas un jour sans entendre un interviewer politique demander à son invité « Comment lutte-t-on contre le FN, comment enrayer la montée inexorable du FN ?etc. etc. » Mais qu’est-ce qui vous autorise bande de salopards à poser cette question ? Etes-vous journaliste, commentateur ou militant anti-FN ? Je ne vous ai jamais entendu dire « comment lutter contre le communisme? » au moment de la « splendeur » de ce parti hostile ouvertement à l’occident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*