Pourquoi 15 voyous se sont-ils acharnés contre le jeune Martin, à Grenoble ?

Toujours aucune explication médiatique et ministérielle de cette haine qui animait les 15 voyous contre le jeune Martin de Grenoble. Probablement nous dira t’on les mêmes sornettes des fameux déracinés en mal de repère issus de banlieue défavorisées. Libre à vous chers lecteurs d’y croire ou non. Je pense que la société souffre d’un mal profond qu’elle refuse de regarder. Un peu comme ces malades qui ne veulent pas savoir croyant qu’il suffit d’ignorer pour guérir.

Et si ce mal dont souffre la société française était du ce laxisme éducatif. Il ne suffit sans doute pas de dire que les parents sont irresponsables et donc, de facto qu’il faut les responsabiliser ! Le tout est de savoir comment ? Quand l’un dit, il faut mettre sous tutelle les allocations familiales des parents l’autre répond qu’il ne faut pas ajouter la misère à la misère ! Encore faut-il savoir ce que c’est que la misère ! Les banlieues ne sont pas les favelas de Rio ! Responsabiliser les parents ? Soit, le maître mot qui, une fois dit, devrait apaiser tout le monde.

1/ Mais comment responsabiliser des parents qui sont confronté en permanence à leur culture d’origine qui consiste le plus souvent à laisser les enfants dehors comme au village sous la responsabilité de l’ensemble.

2/ Comment expliquer que des règles ancestrales ne s’appliquent pas dans des HLM ou lotissements ?

3/ Comment échanger avec des parents qui comprennent à peine la langue française ?

4/ Comment ces parents peuvent-ils contrôler et encore moins surveiller une scolarité dans ces conditions ?

5/ Comment expliquer à un gamin qu’il faut bien travailler à l’école pour avoir un bon métier et gagner en 1 mois ce qu’il peut gagner en dealant en 3 jours ?

6/ Comment peut-il se former à la citoyenneté quand des profs disent en classe qu’eux aussi ont honte d’être français ?

7/ Comment redonner aux parents des marges de manœuvre éducative lorsque l’on souhaite interdire l’expression de l’autorité y compris la fessée qui n’a jamais fait de mal à personne ?

Foin de toutes ces billevesées sur de futurs parents violents sous prétexte d’avoir pris une claque en répondant à ces parents ou à ses profs.

La France est tombée dans un travers. Elle souhaite faire de l’éducation à la suédoise avec des personnes issues de divers horizons et singulièrement de l’Afrique en grand nombre et sans contrôle.

La clef de toutes choses passe par l’éducation et la culture.

1/ Sur l’éducation, depuis 1968, les héritiers de cette philosophie permissive ont décrété l’enfant roi, celui qui est au centre et avec lequel on doit négocier en toute chose.

2/ Sur la culture est particulièrement, la culture historique qui est pour une certaine élite si ce n’est la gauche dans son ensemble forcément fascisante, colonialiste ou, au minimum, réactionnaire. Fermez le ban.

De ce fait, si on n’apprend plus aux enfants issus de l’immigration africaine que nos ancêtre sont gaulois, on ne leur apprend pas plus la philosophie des lumières, les idéaux de liberté, de démocratie et l’histoire d’un peuple qu’ils intègrent, encore moins les raisons objectives qui ont amenées l’esclavage et le colonialisme. Ces deux derniers dossiers historiques auraient pu être abordés sur d’autres angles que la confrontation, la honte, la repentance.

Par exemple, en Afrique, l’esclavage était chose commune et bien partagé par les habitants bien avant l’arrivée du premier blanc. D’ailleurs, ce sont des noirs qui vendaient d’autres noirs aux négriers. Tout le monde le sait mais personne n’ose l’affirmer, haut et fort, devant les exploiteurs de mauvais sentiments que sont les associations de lutte contre le racisme.

Les français d’aujourd’hui ne sont en rien responsables de faits historiques qui se sont déroulés il y a 400 ans. Par exemple, la loi Taubira qui est une mauvaise loi de mémoire qui qualifie l’esclavage comme étant un crime contre l’humanité dans l’espace géographique et le temps. C’est un crime contre l’humanité à partir du 15ème siècle et uniquement dans les sphères de l’océan indien et de l’atlantique. C’est donc uniquement un crime de blanc qui exclue de cette dénomination tous les autres esclavagistes et négriers arabes, noirs et asiatiques et Dieu sait qu’il y en a eu. L’esclavage est un crime contre l’humanité sur toute la planète. Cet esclavage perdure aujourd’hui au Soudan et ailleurs.

Pour conclure sur le défaut d’éducation et d’apprentissage de la vie en société qui sans doute explique la violence des voyous qui écoutent religieusement et en permanence du Rap d’une violence folle, je cite un Député UMP de l’Oise, François-Michel Gonnot qui déclare.

Je figure parmi les quelques 153 députés UMP qui ont demandé il y a plusieurs mois au Ministre de la Justice jusqu’ici sans succès – que des poursuites judiciaires soient ouvertes contre quelques groupes de rap qui, dans des chansons que fredonnent les banlieues et qui se vendent même à la FNAC, insultent gravement notre pays et menacent nos compatriotes de façon totalement inacceptable. Les membres de ces groupes sont étrangers ou d’origine étrangère. Ils ont été accueillis en toute « Fraternité » dans notre pays au nom des principes de Liberté et d’Égalité. Ils y font aujourd’hui fortune en vendant leurs insanités. On ne peut accepter, et aucun gouvernement au monde n’accepterait, de tels faits ».

La France est bien malade de la tête, elle connaît le remède mais à peur d’avoir mal à l’estomac. Pourtant, elle a si peu de tripes qu’il n’y a pas de grands risques, hormis celui de mourir que cela s’aggrave pourrait dire Molière.

Il est à noté qu’un gendarme fût durement sanctionné pour avoir fait un poème caustique. Ce poème à côté de ce qui suit est anodin. Peut-on espérer un peu d’équité dans les traitements de textes.

Gérard Brazon

Le groupe113

Extrait de leurs chansons :

j’ crie tout haut :  » J’baise votre nation »
L’uniforme bleu, depuis tout p’ tit nous haïssons
On remballe et on leur pète le fion.
Faut pas qu’y ait une bavure ou dans la ville ça va péter,
Du commissaire au stagiaire: tous détestés !
A la moindre occasion, dès qu’ tu l’ peux, faut les baiser.
Bats les couilles les porcs qui représentent la France.

Le groupe Sniper

Extraits de leur chanson « J’aime pas » :

J’aime pas ce pays la France et le latin, son système son baratin.
Extraits de leur chanson « La France » :
Pour mission exterminer les ministres et les fachos
La France est une garce, on s’est fait trahir
On nique la France sous couvert de musique populaire
Nos frères sont armés jusqu’aux dents, tous prêts à faire la guerre
Faudrait changer les lois et pouvoir voir Bientôt à l’Élysée des arabes et des noirs au pouvoir. Faut que ça pète !
Frère, je lance un appel, on est là pour tous les niquer
La France aux français, tant qu’ j ‘y serai, ça serait impossible. Leur laisser des traces et des séquelles avant de crever. Faut leur en faire baver v’ la la seule chose qu’ils ont méritée.
T’façon j’ai plus rien à perdre, j’aimerais les faire pendre. Mon seul souhait désormais est de nous voir les envahir. Ils canalisent la révolte pour éviter la guerre civile.
Salif Extrait d’une de ses écrits
Allez-y, lâchez les pitts, cassez les vitres, quoi
Rien à foutre, d’ façon en face c’est des flics

C’est U.N.I.T.Y., renoi, rebeu, babtou, tway
Mais si on veut contrôler Paris, tu sais que ça sera tous ensemble. Ca y est les pitts sont lâchés, les villes sont à chier, les vitres sont cassées,

Les keufs sont lynchés, enfin, ça soulage.

Faut que Paris crame.
On redémarre la guillotine, pire qu’à Djibouti. La France pète, J’espère que t’as capté le concept.
Ministère Amer: Chanson « Flirt avec le meurtre » :
J’aimerais voir brûler Panam au napalm sous les flammes façon Vietnam tandis que ceux de ton espèce galopent où 24 heures par jour et 7 jours par semaine
J’ai envie de dégainer sur des f.a.c.e.s d.e c.r.a.i.e dommage (…) que ta mère ne t’ait rien dit sur ce putain de pays me retirer ma carte d’identité, avec laquelle je me suis plusieurs fois torché.

Smala

Extrait de la chanson « meurtre légal » :

Quand le macro prend le micro, c’est pour niquer la France guerre raciale, guerre fatale œil pour œil, dent pour dent organisation radicale, par tous les moyens il faut leur niquer leurs mères Gouers (Français) c’est toi qui perd. Flippe pour ta femme tes enfants pour ta race. On s’est installé ici c’est vous qu’on va mettre dehors
Extrait de la chanson « Du miel les abeilles » :
La France est un pays de pute
Mafia K’1 fry
j’ suis fier d’être rebeu. J’peux pas trahir mon couscous au lait caillé.
J’ai passé toute ma jeunesse à racaille (…)
Comme le gros Nacine, le gros Nordine, mes potos
Les Algériens, danger ils ont du mal à nous gérer
Les Algériens, danger le passé on l’a mal digéré
Lunatic: leur chanson « Temps mort » :
ALLAH à Toi seul l’homme doit toute son adoration, les vrais savent. On a pas oublié, l’or que le pape porte au cou est celui qui nous a été pillé. Allo c’est B2O encore en chien d’ chiennes, les hyènes ressentent la tumeur et moi j’ suis d’humeur palestinienne.

Qui veut la paix, prépare la guerre, j’ te l’ rapelle.. vote pour emmener les porcs à la morgue,
Eh négro ! C’est l’heure d’ manger,

Brûler leur sperme en échantillons, souder leurs chattes
J’suis pas le bienvenu, mais j’ suis là,(…),
j’ suis venu manger et chier là.
Quand j’vois la France les jambes écartées j’ l’ encule sans huile. Z’ont dévalisé l’Afrique…. J’vais piller la France Tu m’ dis « la France un pays libre » (…) attends-toi à bouffer du calibre.. J’rêve de loger dans la tête d’un flic une balle de G.L.O.C.K.

Extraits de leur chanson « Mauvais Oeil » :

Les colons nous l’ont mis profond. A l’envers on va leur faire,
On est venu récupérer notre dû
Dans vos rues on va faire couler votre pu
Attends toi à plus d’un attentat
Ici en France, loin des ambiances « pétard » 14 juillet
Microphone ouvert et nos actions s’amorcent féroces
A.L.I., Booba, Lunatic, Hauts de seine, on te saigne.
Extraits de leur chanson « Guerre/Jihad » :
on repartira avec leur argent, leur sang et leurs pes-sa (sapes=fringues)
La France n’est pas territoire neutre.
Mes troupes sont mobilisées
Ils ont leurs paradis fiscaux
faut qu’on impose nos lieux de non-droits
Et si c’est ça qu’ils veulent on va s’armer et s’entourer d’Khos
Extraits de leur chanson « Islam » :
Mains on reste pratiquants, délinquants
Nos psaumes récitées
Par nos mômes de cité à cité.
Nique la justice
Y’a qu’ dieu qui peut me juger
Rien qu’ j’ dors plus, sur cette terre de colons impurs
L pour ma Loi suprême représentée par le I’islam.
Extraits de leur chanson « Violence/délinquance » :
J’aime voir des CRS morts
J’aime les pin-pon, suivis d’explosions et des pompiers
Un jour j’ te souris, Un jour j’ te crève
J’perds mon temps à m’ dire qu’ j’ finirais bien par leur tirer d’ ssus.
Lunatic dans la violence incite le « Racisme » :
Et si ma haine diminue

C’est qu’ les porcs sont morts et qui m’ reste plus qu’ dix minutes. On met leurs femmes sans dessous. Mais attention y’a tension quand j’ vois un porc chez moi. A rien apprendre sauf que les porcs sont à pendre.
Leur chanson « l’Effort de Paix » :

J’suis venu en paix, pour faire la guerre aux bâtards…
Chante pour que les porcs rampent ….
J’ leur veux la guerre, donc laisse-moi en paix frère…
On vend du shit aux faces de craie (les blancs…)

Etc.