PMA-GPA : le meilleur des mondes ne paraît pas effrayer Nicolas Bouzou…

Le meilleur des mondes « En Marche » ! La femme devient du matériel humain, va louer son ventre aux riches femmes infertiles, et plus tard, quand l’occasion fera le larron, elle sera remplacée par des utérus artificiels.

La femme au ventre bouclé d’Alberto Pancorbo

L’essayiste libéral Nicolas Bouzou se réjouit de l’extension de la PMA et de la possibilité de congélation des ovocytes prévue dans le projet de loi de bioéthique. Il faut distinguer ce qui est naturel et ce qui est moral, plaide-t-il.

J’ai toujours pensé que le naturel devait être préservé, et que la morale était évolutive et qu’il fallait s’en méfier, surtout quand des régimes politiques se targuent de faire la morale ! Que penser en effet de la morale du Moyen Âge, celle de l’Inquisition, celle des révolutionnaires de 1793, celle des soviétiques, des nazis et des fascistes et celle de l’islam totalitaire qui trouve moral que la femme puisse se prendre une trempe quand elle désobéit à son mari, ou qu’il faut tuer l’infidèle ! Est-ce une bonne morale ?

Le père et l’enfant de Saudek

Tout cela au nom de la révolution technologique de la procréation. L’humanité réduite à rien, ou plutôt réduite à produire pour les plus riches tandis qu’ils pourront consommer de la brioche, et des gosses à volonté !

Il paraît que c’est une belle révolution, une belle avancée, une marche de plus vers le bonheur. Le souci est que je ne vois pas de quel bonheur on parle !

Dans ma famille, sûrement pour se consoler de ne pas être riche, on disait que le bonheur pouvait se trouver sur un tas de fumier ! Ce n’est pas faux puisque maintenant, un tas de fumiers prétendent faire le bonheur de l’humanité !

La recherche sur la fertilité se développe, notamment avec les progrès de la génétique. Les progrès les plus spectaculaires sont attendus dans la fabrication de gamètes à partir de cellules souches, la manipulation génétique des embryons et, à long terme, l’utérus artificiel.

L’homme dans la solitude d’Alberto Pancorbo

Cela ne vous fait pas froid dans le dos ? L’homme n’étant plus un père avec la PMA, il pourrait se voir remplacer par des gamètes à partir de cellules souches !

Plus besoin de rencontrer l’âme sœur pour Madame, il lui suffira de commander sur internet les gamètes désirées ! De choisir le type d’enfant aussi : blanc, blond, aux yeux bleus, puisque avec le Grand Remplacement, le blanc reviendra à la mode ! Cela fera chic dans une famille mixée, métissée, d’avoir son Blanc, un mâle de préférence, pour la reproduction ! On ne sait jamais, au prix de son sperme, cela peut rapporter pas mal de fric ! Qui sait, il pourrait, ce Blanc, devenir un bon reproducteur et puis plus tard, mis à la fourrière des humains quand il sera devenu trop vieux, ou euthanasié, qui sait ! Il fera un bon soleil vert pour les connaisseurs qui savent à quoi je veux faire allusion !

Commence à se dessiner à l’horizon une procréation qui, d’une part, pourrait échapper au corps des femmes.

Parce que fatalement, il y aura une suite comme dans le « Meilleur des Mondes » ! L’humanité sera dépossédée de son humanité, des désirs trop violents des hommes, nous disent les furieuses féministes de gauche, et ainsi de vouloir interdire ces déviances qui consistent pour une femme d’aimer un homme ou pour un homme d’aimer une femme, de se désirer, de se prendre tous deux, de vouloir faire un enfant normalement, en faisant l’amour, en griffant le dos de son partenaire, en criant son plaisir, en l’embrassant à pleine bouche, en mêlant les liquides, en échangeant sa sueur et en éprouvant cette immense joie d’être amoureux, de faire l’amour, de donner, de recevoir ! Quelle horreur, n’est-ce pas, pour ces féministes d’un nouveau genre qui n’ont plus grand chose à voir avec des Benoîte Groult ou Anne Zelensky voire même, Simone de Beauvoir qui n’est pas, loin de là, ma préférée pour des raisons politiques !

Le don de soi, l’amour échangé, d’Alberto Pancorbo

Alors il paraît que l’on pourra modifier les embryons, ce qui permettrait d’éradiquer certaines maladies. Pourquoi pas, mais là aussi, où commence l’humanité et la fin de cette humanité si des femmes, des hommes, des groupes, des élites, des dirigeants peuvent choisir leur type d’embryons ? Cela s’appelle l’eugénisme et les nazis avaient travaillé dessus ! C’est quoi l’eugénisme : l’ensemble des méthodes et pratiques visant à améliorer le patrimoine génétique de l’espèce humaine. De toute l’espèce humaine ?

Gageons que ce ne sera pas le cas et qu’il y aura des milliards d’êtres humains qui jamais ne participeront à ce nouveau « bonheur », ce grand progrès de la science. Pour ma part, j’ai tellement pris de plaisir avec les femmes qui ont bien voulu m’accorder leur confiance, accepté et voulu me laisser entrer dans leurs nids d’amour, que ce monde ne sera jamais ma tasse de thé !

Gérard Brazon

Les images sont issues de tableaux d’un peintre que j’adore : Alberto Pancorbo 

17 Commentaires

  1. Encore une fois Zemmour a été époustouflant et 1/4h plus tôt il était tout aussi à l’aise dans ce tout autre sujet qu’est la géopolitique du moyen orient !!
    Ceci étant Bouzou a clairement montré que ces libertaires ( et non libéraux terme que je réserve à la liberté des entreprises) voulaient contrecarrer la nature en se prenant pour Dieu auquel d’ailleurs ces formatés par le marxisme ne croient pas puisqu’ils se prennent pour l’être suprême alors que ce ne sont que des résidus de fond de capote

  2. je pense que la présence de Zemmour leur fait péter les plombs
    Bouzou était bien malade ce soir il raconte n’importe quoi et on accuse Zemmour de tous les mots
    on va bien s’amuser avec cette émission!

  3. Là vraie famille c est un père, une mère et des enfants avec tout l amour naturel et c est ça la nature comme zemmour le dit.
    L autre en face gentil idiot pense que la nature n est pas bonne avec parent 1 et 2 , theorie du genre, pour le mariage pour tous car c est mieux. Tout ce baratin que ce nicolas menteur qui préfère le couple pour une famille avec amour payant. Un tueur d humanité cet idiot de bouzou.

  4. Il faut distinguer ce qui est naturel et ce qui est moral ?????

    C’est précisément le contraire, c’est justement ce qui est naturel qui est moral.

    • Non : l’assassinat pour piquer à l’autre sa part de bison, sa pêche du jour ou sa femme est naturel, il n’en est pas pour autant moral.

      Enfin, comme le dit fort justement Monsieur Brazon, tout dépend du système moral dans lequel on se place.

      • Merci Monsieur Spipou! Je ne donnerai pas cher de notre peau du temps des cro-magnon, vire plus près en polynésie pour les navigateur si en effet nous nous trouvions confronter à une autre morale guidée par la faim, et la peur. Pour autant, tous ces hommes avaient conscience qu’ils appartenaient à un groupe, une tribu, une humanité et savaient que des règles devaient s’appliquer pour rester ensemble et se protéger. Ils savaient que la femme faisait des enfants et souvent elle était choisie pour sa force, son endurance et les possibles enfants pour agrandir la tribu! L’enfant n’était pas un désir, mais une nécessité, un besoin, une obligation et non un « caprice »! Quand au homos, sans doute quelque uns avaient des désirs pour son copain de chasse, mais je doute qu’il les comprenait lui-même, ou alors, cela se faisait sans soucis! Plus tard Alexandre le grand qui était homo comme César dit-on, n’en souffraient pas tout simplement parce les interdits religieux des monothéistes n’existaient pas ! Il est vrai que la femme n’avait pas non plus un grand rôle, sauf celui d’être présente et faire des enfants pour les mêmes besoins! Nous savons tous que la femme avait bien plus de place et d’influence voire de pouvoir que l’histoire des hommes l’ont dit. Bien à vous.

    • Je crois que ce que veut dire Monsieur Brazon, c’est que la nature n’est pas toujours bien faite, mais que l’être humain a développé un sens moral, qui semblerait faire défaut aux animaux, selon lequel il décide de changer, ou non, certains aspects de la nature. C’est ce qu’il a toujours fait depuis qu’il est apparu sur terre.

      Il a développé des systèmes moraux différents, que souligne Monsieur Brazon, et ce qu’il propose dans l’article, et je le rejoins totalement, c’est de préférer un système moral plutôt à d’autres.

  5. Je t’aime bien Gérard, mais notre crainte commune n’arrêtera pas la machine. La nature est devenu un champ d’expériences qui ramène des sous. Même les féministes sont parfois dépassées.
    J’entends encore une militante dire « non, le pacs c’est déjà ça de gagné, maintenant ce sera aux autres générations à se battre pour le mariage pour tous »
    On n’a pas attendu les autres générations (rire)
    L’enfant roi, parfait, sur catalogue, pour qui le voudra tout de suite, utérus en état de marche ou pas, d’utérus ou pas d’ailleurs , c’est en route.
    on bricole en douce dans des labos de pays  » hors droits de l’homme », n’en doutons pas…
    Allez on va dire comme cette féministe: « ce sera aux autres générations de se battre pour la PMA la GPA et le clonage ». on se rassure à peu de frais

  6. En tout cas, on peut remarquer que beaucoup d’hommes défendent la PMA au nom de je ne sais trop quelles fadaises qu’ils répètent comme des perroquets pour faire semblant d’être dans le vent ,mais jamais au grand jamais on ne leur pose la question « et toi quand vas-tu aller faire la cour à un congélateur »?
    Il faut quand même avoir une bien triste idée de soi-même pour se mettre au même niveau qu’un taureau de la reproduction.
    D’ailleurs ,la plupart ne le font pas .Ils comptent sur les autres.

  7. Il est fort probable qu’il y aura de fortes difficultés à mettre en place la PMA en France .
    Pour la bonne raison que le Français est un latin lover .Il mettra toujours un point d’honneur à faire vibrer une femme s’il veut être aimé ,admiré ,indispensable .
    Qu’il aille demander ça à un tube à essais !

  8. tellement d’accord avec Zemmour. Une famille c’est un père, une mère et des enfants.
    C’est cela une famille n’en déplaise à Nicolas Bouzou.
    ROSA

  9. Abasourdi d’entendre Bouzou tenir ces propos… Moi qui l’écoute toujours avec intérêt sur d’autres sujets.
    J’espère pour Lui qu’il a un Père qui ne l’a pas rejeté depuis…
    Pardon Pierre ! Un beau couple avec Christine ?

Répondre à Gérard Brazon Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*