Paris, Berlin, Kiev, Moscou, une farce de l’Otan qui ne trompe pas Poutine !

Paris, Moscou, Kiev et Berlin, dans un jeu de dupes qui ne trompe personne sauf peut-être Isabelle Lasserre du Figaro, qui nous fait son numéro habituel anti-Russe, anti-Vladimir Poutine.

Dans son dernier article du 10 décembre dans le Figaro, elle a ce regard convenu qui veut que Vladimir Poutine soit le méchant, et que les gentils seraient les victimes de sa volonté de vouloir intégrer à la Russie les anciens territoires de l’ex-URSS. Ce n’est certainement pas faux en partie, mais la vision qu’en a Isabelle Lasserre est quelque peu simpliste, car finalement elle confond la réponse et la question !

Que vient donc faire l’Otan aux frontières de la Russie ! (SOURCE) Que viennent faire les missiles pointés sur Moscou ? Pourquoi cette volonté d’encercler la Russie en utilisant l’Ukraine, et d’enfoncer le clou de la Crimée dont on sait qu’elle ne fut ukrainienne qu’administrativement et dans le cadre de l’ex-URSS, et jamais en tant que pays, possible adversaire de la Russie.

Pourquoi cette volonté d’utiliser la Géorgie, la Moldavie pour démontrer que la Russie est belligérante de fait ?

Pourquoi ne pas dire qu’au Donbass, la population est russophone, de culture, n’accepte pas l’imposition de la langue ukrainienne, ni la présence des nationalistes aux dérives plus que litigieuses !

Pourquoi alimenter les peurs comme en Pologne, et dans les pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie) et en Finlande ? Des pays qui se sont battus courageusement contre l’URSS de Staline, allié d’Hitler à l’époque ! On est bien loin de Vladimir Poutine et de la Russie !

Pourquoi l’Union européenne impose-t-elle encore un boycott à la Russie, permettant à celle-ci, d’ailleurs, de se passer désormais des produits européens et particulièrement français ? Un vrai désastre pour nos agriculteurs, producteurs, artisans et commerçants !

La réponse est simple : la volonté de l’UE, de l’Otan et des USA de brider une nation qui souhaite retrouver sa grandeur d’antan ! Cela me rappelle le congrès de Vienne qui avait mis sous surveillance la France après Napoléon 1er ! Il se trouve que la Russie a un territoire autrement plus grand que la France et que l’époque n’est plus la même !

L’Union européenne souhaitait faire de l’Ukraine un allié, à défaut de l’intégrer tout de suite, car l’Ukraine est un gouffre financier, un nid de mafiosi et a, en son sein, des milices néonazies !

L’Union européenne souhaitait intégrer la Géorgie, la Moldavie, les Balkans dans leur ensemble, et elle ne voit pas d’un bon œil la présence russe.

Mais qui empiète sur les marches de qui ?

Est-ce les Russes qui ont des missiles aux frontières des USA ? Est-ce les Russes qui menacent avec leur flotte les côtes américaines ? Il suffit de regarder une carte de la présence des bases des USA dans le monde pour comprendre que l’Union européenne est du côté des agresseurs potentiels !

Isabelle Lasserre ose dire au sujet des accords de Minsk en Biélorussie « La guerre ouverte a été transformée en un conflit de basse intensité qui sert la politique de nuisance de Vladimir Poutine ». De qui se moque-t-on ? Qui nuit à l’autre ?

Cette journaliste invente l’eau tiède en affirmant que le méchant Poutine ne veut pas d’une réussite démocratique ukrainienne qui donnerait une envie de démocratie aux Russes. De quelle démocratie parle-t-elle ? Celle de France ? Même les Français n’y croient plus, à leur démocratie qui fait descendre des millions de Français dans la rue devant la surdité des dirigeants !

De quelle réussite possible parle-t-elle au sujet de l’Ukraine ? Celle de partis ouvertement nazis ? Celle des manipulations démocratiques oranges financées par Georges Soros ? Celle de ces manipulations financières de l’UE justement, pour intervenir sur les débats en interne à l’Ukraine ?

Avons-nous des leçons à donner aux pays de l’Est, à la Russie, à Vladimir Poutine, quand nous donnons de pitoyables exemples en Afrique, quand nous intervenons militairement en Côte d’Ivoire, ou sur les pouvoirs politiques d’Afrique dépendant du CFA, ou quand nous bombardons la Serbie et créons un Kosovo islamique, ou quand nous bombardons la Libye, ou armons les terroristes en Syrie, etc.

Vladimir Poutine n’est pas un danger ! Il est surtout un bouc émissaire, l’épouvantail d’un Otan qui cherche à se justifier !

Vladimir Poutine est assiégé et il se défend bien, très bien, trop bien pour les pignoufs qui nous gouvernent et qui réussissent à faire avaler des pilules amères grâce à des journalistes comme Isabelle Lasserre !

Gérard Brazon

13 Commentaires

  1. poutine et les russes seront les seuls à envisager de nous défendre quand la france et l’europe de l’ouest seront assez islamisée et que les bisounours se seront couchés

  2. Poutine a eu le temps qu’il fallait pour mener à bien son oeuvre nationale.
    Nos présidents ne font que passer en rêvant/préparant leur réélection!!

  3. Personne ne dit que la Russie, immense en territoire et en population (140 M) a un PIB voisin de… l’Italie !
    On le dégoûte de l’Europe, il regarde vers la Chine.
    Quelle erreur géopolitique !

  4. Du grand n ‘ importe quoi ! Où l ‘ art de poser les questions à l ‘ envers ! L ‘ OTAN à la frontière de la Russie ? Ou la Russie à la frontière de l ‘ OTAN ? Les anciennes colonies de la Russie ont subi 3 siècles de domination russe et ne veulent plus revenir entre les pattes de l ‘ ours malfaisant , est-ce difficile à comprendre ? Diverses attaques informatiques venant de Russie ont considérablement nuit aux économies des pays Baltes , l ‘ inverse n ‘ existe pas !
    Les missiles pointés sur Moscou ? Lesquels ? Les seuls missiles basés dans les pays de l ‘ Est sont des missiles anti-missiles destinés à l ‘ Iran , installés avant l ‘ accord sur le nucléaire iranien ! D ‘ ailleurs la Russie avait même proposé de s ‘ y associer , avant de changer d ‘ avis .

  5. (suite) Quant au Donbass ,où je suis né , les Russes qui y séjournent actuellement sont les descendants des colons Russes installés par Staline après le meurtre de 7 millions d ‘ Ukrainiens . C ‘ est une pratique courante dans les divers pouvoirs russes que de noyer les populations autochtones par des résidents Russes , comme dans les pays Baltes où un tiers des nationaux ont été expédiés en Sibérie , quand ce n ‘ est pas un bannissement pur et simple d ‘ une population entière => Tartares de Crimée . Facile après ça d ‘ avoir une majorité russe aux élections « libres » !!
    Hollande avait évoqué une scission de la France , quand celà se passera et que les musulmans s ‘ émanciperont comme les « russophones » au Donbass , que ferez-vous ?
    VOUS ACCEPTEREZ le fait accompli !!!

  6. Alors que la France, qui laisse entrer les faux réfugiés africains et orientaux par dizaine de milliers, s’est déshonorée en refusant d’accueillir Edgar Snowden (Wikileaks), un authentique persécuté menacé, celui-ci a trouvé refuge en Russie ! Inutile d’aller plus loin pour conclure que la cause de la liberté, c’est aujourd’hui la Russie qui la sert.

  7. je suis pro poutine et cette bécassine du Figaro parle en son nom et ne représente que son petit trou du cul et certainement pas les  » français  » !!!!
    que fait donc cette bobo gauchiste dans un journal comme le Figaro ???? elle est une taupe de cette gauche caviar nauséabonde qui s’est incrustée dans dans ce journal !
    il faut inviter les lecteurs à boycotter ce journal !!!!!

Répondre à Vova Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*