Michel Onfray ose dire la vérité sur l’horreur des crimes communistes

Je n’écoute plus l’émission de l’inénarrable Laurent Ruquier depuis le départ d’Éric Zemmour et de son compère Naulleau, et j’ai donc su par des complices que Michel Onfray avait répondu à la pitoyable Christine Angot qui démontra sa bêtise comme à chacune de ses prestations et ce, depuis la fameuse soirée débat avec François Fillon.

Il se trouve que j’ai de la sympathie pour Michel Onfray même si je ne suis pas de gauche ni girondin. Sa lucidité m’épate toujours et ses analyses me laissent souvent sur le cul. Je suis un bonapartiste, et donc adepte d’un pouvoir central fort, ce qui ne fait pas de moi un jacobin. Je n’ai rien à voir avec les Robespierre et autres Carrier et leurs serviteurs dociles comme les Fouquier-Tinville. Rien à voir avec les héritiers Communards qu’aime bien Michel Onfray. Ni avec les Lénine, Staline et autres Mussolini et Hitler qu’il n’aime pas par contre.

Pour moi ces hommes du passé sont des tueurs, des assassins portés au pouvoir suite à des évolutions politiques qui se voulaient sociales à l’origine et qui finalement se sont retournées contre les hommes, (les femmes n’avaient pas de droits) qui les avaient portés au pouvoir !

La révolution de 1789 était finie. La monarchie constitutionnelle était la norme ! Le Roi écoutant son esprit faible, décida le contraire en tentant de fuir. Cette fuite coûta la vie à des milliers de Français et au-delà, à des millions d’hommes de par le monde. Bien sûr, je ne dis pas que Louis XVI est LE responsable, mais sa fuite provoqua cette seconde révolution dont personne ne parle vraiment qui est celle de 1793 et de cette folie des Robespierre, Saint Just et autres fanatiques du comité de salut public de la Convention qui n’avait plus rien à voir avec la Constituante.

Napoléon Bonaparte n’en déplaise à certains, fut le réconciliateur d’une France éclatée. Celle d’une France d’avant, réconciliée avec celle des décombres de la révolution de 1793, et de lui avoir donné des bases juridiques et administratives solides quoique trop sexistes au pays.

Je ne m’étendrai pas sur les guerres napoléoniennes sauf à dire que la France a le plus souvent réagi aux provocations de l’Angleterre, aux trahisons des promesses faites par des rois et empereurs vaincus. Je pense sincèrement, que la déclaration de guerre du Royaume-Uni à la France en 1803, après la courte période de paix qui suit le traité d’Amiens (1802), fut le point de départ des guerres napoléoniennes. Bref, revenons à Michel Onfray, notre sympathique homme de gauche comme je les aime !

Une grande partie de débat eut lieu sur le nombre de morts suite aux gouvernements « sociaux » au pouvoir. Une simple comptabilité pour Angot, un constat affolant pour Onfray. Il semble que pour Angot, le nombre n’a guère d’importance vu les enjeux idéologiques et sociaux. Est-ce à croire que lorsque l’on est de gauche, on peut trahir son pays comme en 1938 avec le Parti Communiste français, collaborer avec les Nazis jusqu’en juin 1941, saboter les usines, rejoindre les Viêt-Cong, transporter les valises du FLN ? Faut-il pardonner l’assassinat de la famille impériale, les arrestations, les pendaisons et fusillades et les goulags de Lénine, les déportations des Tatars, les exécutions massives de Staline, la famine orchestré en Ukraine, etc.  Faut-il penser que l’épuration à la Libération et ses milliers de victimes étaient justes, parce que de gauche ?

LL’holodomor en Ukraine en 1934 qui n’a pas ému, même aujourd’hui nos gentils humanistes de la gauche bien pensante sur les crimes du communisme.

Je suis parfaitement en phase avec Michel Onfray, rien ne justifie l’organisation centralisée, voire industrialisée de la mort pour des opposants politiques. Cela relève du même ordre que l’extermination des juifs, des tziganes, des homosexuels et des opposants politiques par les nazis !

Ces deux gauches extrêmes se sont entre-dévorées, car n’oublions jamais que le fascisme comme le nazisme sont issues du socialisme qui au nom de l’homme nouveau, assassina ceux qui refusaient le changement.

Nous retrouvons cette idéologie encore actuellement. Elle est présente dans la volonté de détruire le monde d’hier en imposant par la force des directives et obligations juridiques de l’Union européenne, comme l’immigration sauvage, la destruction des nations, celle des cultures et « construire » un nouveau citoyen européen, métissé de force y compris par le viol de centaines de femmes, multiculturaliste c’est-à-dire déraciné, sans culture propre, sans idée d’appartenance à la terre, et à ses ancêtres et propre à consommer. Nous en voyons déjà les résultats à travers cette jeunesse incapable de réaliser les tenants et les aboutissants et sombrant dans un humanisme suicidaire !

Je vais sûrement en faire hurler quelques-uns de faire un pont entre Louis XVI et l’Union européenne en passant par les communistes et les nazis, mais qu’ils me pardonnent, car à ma décharge, je sais parfaitement bien que les républiques n’ont jamais été à la hauteur de l’oeuvre des Capétiens, et des Bonaparte.

Pour vous dire le fond de ma pensée, les républiques dans leur ensemble, n’ont rien apporté que les rois et les empereurs de France n’avaient déjà mis en place et qui auraient sûrement évolué au fil du temps, comme l’école obligatoire de Victor Duruy sous le second Empire et non sous Jules Ferry, et sûrement pas le prestige, la gloire et le véritable humanisme qui ne consiste pas à se battre la coulpe en permanence sur nos réalisations, si ce n’est du temps de la colonisation. Aucun pays n’avait atteint un tel niveau de civilisation, de prestige, et d’aura à travers le monde.

Il faut être sorti des frontières de France pour le comprendre, il n’a fallu que 148 ans de républiques pour que nous soyons devenus l’objet d’une risée mondiale, un pays juste bon à gaver les clandestins sans qu’ils aient, contrairement aux immigrés d’hier, une once de gratitude !

Gérard Brazon (Libre Expression)

50 Commentaires

  1. Les journalistes oseraient ils inviter et faire des courbettes à des nazis? Bien sûr que non et pourtant ils montrent énormément de bienveillance ( voire de complicité) avec les communistes, dont l’idéologie est responsable de 100 millions de morts en peu de temps.C’est une honte. On devrait systématiquement rappeler aux communistes le mal que leurs idées ont fait.( et de même , pour l’islam qui est responsable de 300 millions de morts ). Il faut toujours se méfier des gens qui veulent changer le monde de force .. pour notre bien à long terme.

  2. Bonjour ,Monsieur Brazon ,comme il est bon de sentir cet amour de la France au travers de nos rois et empereurs qui ont fait la grandeur de la France et non comme certains pensent la republique qui a permis un genocide de centaines de milliers de Francais depuis a tout une bande de malfrats de s’attribuer plein de privilèges,et davantage encore aujourdhui des arrivistes qui n’aiment qu’eux memes et pas la France,comme vous et des millions de personnes a travers le monde j’ai une profonde admiration pour Bonaparte ,devenu Napopleon 1er,

  3. Monsieur Brazon.

    … »un pays juste bon à gaver les clandestins sans qu’ils aient, contrairement aux immigrés d’hier, une once de gratitude ! ».

    Ah, bon ?…

    Je veux bien ; mais c’est pourtant au nom de cette reconnaissance envers leur pays d’accueil, que nombre de ces « braves-gens-immigrés-d’hier », ou leurs descendants, se sentent obligés et s’honorent d’en faire venir de nouveaux et de tous horizons, non ?…

    Pardonnez-moi, ce doit-être de ma part d’avoir encore mal pris les propos de vacanciers « baby-boomers » venant pourtant de banlieues pourries du Haut-de-France archétypes de ceux que plus avant énoncés..

  4. Napoléon n’est pas un exemple de démocratie non plus, n’oubliez pas qu’il plaçait les membres de sa famille aux poste des pays qu’il avait vaincu, ne faisait pas de prisonniers, et faisait achever ses soldats blessés et malade lors de l’épidémie de peste entre autre.
    Bien sur il nous laisse son fameux code Napoléon qui encore aujourd’hui est en vigueur pour l’essentiel.

    • A l’époque des guerres napoléoniennes,il n’y avait pas de prisonniers ;les morts,les survivants et les blessés étaient récupérés par les leurs après la bataille quand c’était possible .

    • à Line Antimousse
      A lé époque , TOUTES les armées procédaient ainsi .
      C’ est malgré tout Napoléon qui le premier a organisé les secours aux blessés sur les champs de bataille ( les fameuses ambulances du chirurgien d’ Empire Dominique -Jean Larrey ) .
      Votre documentation est lacunaire .
      ps ; croyez-vous que Macron qui veut  » changer la mentalité des Français  » et combattre la  » lèpre nationaliste  » soit un grand démocrate ?

      • En 1799, Percy met en place le Wurtz avec l’armée du Rhin. Caisson destiné à l’artillerie recouvert de cuir pour transporter des chirurgiens, jusqu’à 8, pour donner les premiers soins aux blessés, ainsi que du matériel médical. Au retour, grâce aux brancards contenus dans le caisson des blessés légers peuvent être évacués. Très inconfortable, ne permettant pas de rapatrier des blessés graves, très coûteux pour les commissaires de guerre puisque tracté par 6 chevaux , il est totalement supprimé.

      • Au professeur Simone,
        Il a pourtant été élu par le peuple malgré qu’il soit le résultat désastreux de la politique de ces prédécesseurs (y compris depuis l’époque du célèbre général).

  5. Le procès des crimes nazis a lieu dix fois par jour alors que le nazisme a fini de tuer depuis 1945. Celui des crimes du communisme qui a fait plus de cent millions de morts depuis 1917 n’est pas encore instruit…
    Vous avez dit bizarre ? Moi je pense simplement que l’Histoire est toujours écrite par les vainqueurs et que la France continue de vivre sous régime communiste depuis 1945 !

    • Les communistes et autres socialistes ont une peur bleue que certaines vérités ne soient mises en place publiques ! Pour le moment elles ne sont que des « élucubrations » d’historiens non autorisés (par eux). Mais heureusement il y a Stora !. Alors ils refont l’épuration à l’envie. Voyez le nombre d’émissions sur le nazisme à la TV et ce depuis des années !.Quand plus aucun survivant de la 2ème GM ne sera de ce monde que vont ils inventer pour taire leurs turpitudes ?

  6. Plutôt d’accord avec cet article ! Cependant la mise au même niveau les porteurs de valise du FLN et des criminels Nazis, communistes, fascistes, … est totalement hors de propos.

    • Les porteurs de valises étaient des petits artisans au regard des grosses industries nazies et communistes;mais ils furent néanmoins des criminels et des traîtres du fait qu’ils aidèrent le FLN à tuer des Français .

    • C’est de la même famille. Même si les branches fascistes et nazis furent nationales. Les horreurs commises par les communistes, ses trahisons envers les nations, Thorez deserteur en 1939, la collaboration avec les nazis jusqu’en juin 1941, les trahisons des peuples et ses choix politique de trahir leurs armes, est une réalité. Un porteur de valise fut un traître à son pays au même titre que ceux qui ont aidés sur place les Viet-cong et à saboter les armes pour notre armée en Indochine, etc.

      • Cela n’empêcha pas les porteurs de valises de faire carrière ;ils se faisaient même une gloire de leur trahison : Rocard,Bourges …entre autres .

  7. Napoléon Bonaparte n’est certes pas un exemple de démocratie mais il a quand même laissé quelques bonnes choses il me semble qu’il est aussi à l’origine finalement d’un premier encadrement très sérieux de la religion notamment la religion juive qui par certains aspects ressemble avec moins d’agressivité à la religion islamique, qu’il a passé un concordat avec l’Église catholique en position de force instaurant le divorce par exemple, sur bien des points Napoléon Bonaparte était un précurseur.

  8. Toujours mettre en exergue le communisme avec le 3 Reich! Incontournable pour faire entrer dans la tête le dogme de l’UE qui ne se sert jamais des crimes du communisme mais qui mets toujours sans cesse le 3 Reich par idéologie!!! Même lorsqu’il s’agit de mentionner le communisme avec ses crimes, il faut en subliminal accoler Tonton pour innerver la ligne politique du plus jamais ça (sic).

    • à Joël
      Le Politiquement Correct que nous vivons aujourd’ hui était déjà en gestation dans les procès de Nuremberg .
      En effet , l’ une des pires ordures de tous les temps , Staline , figurait dans le Camp du Bien ….. et il a roulé les Alliés dans la farine .
      Quelle honte ! Les Ruuses , assassins à Katyn , au Goulag , en Ukraine …. transformés miraculeusement grâce à Roosevelt en bons samaritains !!!

  9. « Il semble que pour Angot, le nombre n’a guère d’importance vu les enjeux idéologiques et sociaux. » En effet mettre en parallèle les crimes du fascisme et ceux du nazisme avec ceux du communisme ça ne se peut pas car pour le communisme ce fut « globalement positif » !…Cette dame ferait bien de s’instruire auprès des derniers survivants, ou, plus proche de nous , des boat people asiatique qui ont fuit dans des conditions pires que celles des migrants d’aujourd’hui, le paradis socialiste.

    • à Allobroge
      D’ accord , mais pour comprendre VRAIMENT la mentalité de la gauche et des gauchistes ( comme Angot , Joffrin , Mélenchon , …. ) , il FAUT savoir : la droite tue par méchanceté , la gauche ne tue pas , elle provoque des dommages collatéraux , regrettables ( reconnait on parfois du bout des lèvres ) mais nécessaires , car indispensables à la construction du socialisme .
      C’ est comme ça que la peste socialo-communiste justifie le génocide vendéen ou le goulag , par exemple .

  10. D’accord avec vous, M. Brazon, sauf…en ce qui concerne Louis XVI ! Roi faible ? Indécis ? que nenni ! Et le voyage à Varennes ne fut pas une fuite, puisqu’il allait à Montmédy mettre sa famille (et non lui ) sous la protection du régiment des dragons ! C’était un homme remarquable ! Je vous invite à lire le gros volume de P. et P; Giraud de Coursac « Louis XVI, Marie Antoinette, vie conjugale, vie politique », edition F.X. de Guibert (peut–être sur amazon ?)

    • à hathorti
      Vous avancez une explication à la fuite de Louis XVI , puis son arrestation à Varennes …. qui ont amené Robespierre au pouvoir .
      Quand bien même auriez-vous MILLE fois raison , ce qui compte , c’ est l’ INTERPRETATION que le Peuple a donné à cette fuite .
      Il a conclu à la lâcheté .
      Louis XVI ( que j’ aime bien ) manquait cruellement de lucidité et aurait dû mieux calculer les conséquences de ses actes .

  11. suite) livre ne comportant que des documents des A.N. Impressionnant ! On en apprend des choses, si vous saviez ! Comme dans tous les autres livres des mêmes auteurs (je les ai tous ! ) Ce qu est révoltant, c’est la chape de bêtise et de faiblesse dont on a recouvert ce Roi remarquable depuis 200 ans ! Lorsque la racaille a investi les Tuileries, le 20 juin 1792 pour obliger le roi à signer le décret de déportation des prêtres (d’assassinat ) Louis XVI a tenu bon toute la journée : NON !

  12. Oui mais le onfray va vite faire du rééquilibrage , la semaine prochaine il dira que c’est d’la fôôôte du populisme, de lècetrèmeudrouate-qu’elle-est-pas-bien-gentille.

  13. Les crimes communistes sont tellement massifs et dispersés que si on voulait les juger,on ne saurait pas par quels bouts les prendre …Rien que Mao a fait pratiquement autant de morts que la II° Guerre Mondiale .

  14. 100% d’ accord avec vous Monsieur Brazon !
    Peut-on imaginer pire promiscuité sur un plateau télé : cette gourde hystérico-venimeuse de Christine Angot face à un philosophe ( un vrai ) comme Michel Onfray ?
    Parmi les bonnes phrases de ce dernier , il en est une que j’ adore . Il a dit un jour :  » Macron est la poupée gonflable du capitalisme  » .
    Remarquez qu’ il n’ a pas dit  » la putain  » du capitalisme …. car une putain , c’ est respectable , ça a sa dignité et ça se rebelle souvent .

  15. N’oubliez pas Gérard, dans les serviteurs dociles de la Convention, le général Tureau et ses colonnes infernales, le génocidaire de la Vendée, dont le nom est gravé dans le marbre, sous l’Arc de Triomphe, en remerciement de sa sanglante prestation au service de la Ripoublique. Comme je l’ai déjà écrit dans mes commentaires récents sur RP, on peu craindre que sous le « Grand remplacement  » qui insidieusement progresse de jour en jour, fermente une nouvelle génération de génocidaires !

    • Dans cette boite de Petri qu’est devenue la France expérimentale du « multkulti « , ne convient-il pas d’observer les germes d’un prochain génocide franco-français encore plus éradiquant quantitativement que les deux gauches extrêmes du XXe S. et ce, avec le nouveau Ziklon B qu’est l’Islam , placé sous la haute autorité de notre narcissique Reichfürher ?

  16. Bonjour, Souvent, trop souvent, je ne partage pas vos analyses. Cette fois-ci je vous rejoins : Michel Onfray a raison de condamner sans appel les crimes commis au nom de l’idéologie communiste. Permettez moi de ne pas commenter les propos de Madame Angot, ils se passent de commentaires. Je suis également d’accord sur le fait que la France, avant la révolution, était en peine évolution vers un régime démocratique car les Rois de France avaient construit et la Nation et l’Etat. Cordialement

  17. Je fais partie de ceux qui dénoncent les crimes communistes qui, soit dit en passant, continuent à l’heure actuelle (voir la face cachée de la Corée du Nord).
    Economiquement, ces pays se sont effondrés les uns après les autres à cause d’une idéologie intenable
    Mais cela ne sert à rien, les gens continuent encore et toujours à voir le mal du même côté.
    Que faire ?

  18. Flash sur l’Histoire ! Royauté ? Mélange de Pouvoir et de Religion. Terminé !
    Révolution ? Prise de Pouvoir de terroristes au nom du Peuple ! Actuel et à venir !
    Varennes ? Pas encore de Falcon ! Mais déjà des indics…Napoléon ? Départements pour les traverser en un jour à cheval. Terminé ! Restauration ? Des « descendants » plus qu’ascendants au Progrès !
    Enfin ! Edison, Bell, Niepce, aviation, radio à galène… Les Peuples disposent, enfin de l’info et prennent le Pouvoir !

    • à Dufaitrez
      …. ça se voit que les Peuples ont pris le pouvoir !
      Ils sont tellement heureux de leur président ( rien à voir avec les horribles rois de jadis ) qu’ ils lui ont payé une vaisselle de Sèvres toute neuve à l’ Elysée .
      Ah bon ?!? … erreur ….. on me dit que c’ est le président qui a fait casquer les retraités pour s’ offrir ladite vaisselle , car les motifs décoratifs des vieilles assiettes ne plaisaient pas à Mme Trogneux .
      ….. le Peuple a pris le Pouvoir .

      • Je vous apprécie en général, mais là ? Confondre Histoire et batterie de cuisine ? Je ne vous suis plus… Bien à vous.

  19. « les républiques dans leur ensemble, n’ont rien apporté que les rois et les empereurs de France n’avaient déjà mis en place et qui auraient sûrement évolué au fil du temps »
    _
    y’a qu’à voir l’angleterre (entre autres) et qui, par perte progressive du pouvoir royal s’enfonce aujourd’hui avec les raies publiques européennes dans le nazislamisme total ….

  20. Avec Michel Onfray quoi de neuf en 2018 ?
    Il y a 20 ans, était publié « Le Livre noir du communisme » sous titré « crimes, terreur, répression » des coauteurs Stéphane Courtois, Nicolas Werth, Jean-Louis Panné, Andrzej Paczkowski, Karel Bartosek et Jean-Louis Margolin ; pavé de 842 pages. Ces historiens et universitaires ont entrepris de faire un bilan du communisme, continent par continent, pays par pays avec lieux, dates et faits, avec les bourreaux, les victimes. Qu’apporte de plus Onfray?

      • Il faut le redire. J’ai lu la partie européenne de ce livre énorme. Je lirai le reste mais combien sommes-nous à l’avoir ouvert?

    • Merci à ces auteurs d’il y a 20 ans. Mais il est quand même utile de répéter, répéter et répéter sans cesse les erreurs de l’histoire, pour qu’elles ne se reproduisent plus et leurs crimes avec. Donc bravo à tous ceux qui remettent sans cesse sur le tapis, comme Michel Onfray et dans cet article Mr Brazon  » ces dangereuses aventures oubliées ». Et ce n’est pas par hasard que les journalistes où écrivains le font aujourd’hui, car un « néo-totalitarisme en Européen cherche à « s’épanouir ».

  21. Oser c’est le mot. J’ai eu droit moi-même à une censure de la part de RP pour avoir dénoncé les méfaits du Communisme en Europe et dans le monde depuis 75 ans. Peut-être y aurais-je encore droit?!

  22. Carrasco.. Ton nom te va très bien, car, tu les défends bien tous ces sanguinaires / Carrasco de la révolution russe. P. S. / Carrasco, cela veut dire sanguinaire en portugais.

  23. Espérons un jour, que la véritable histoire, celle dont vous parlez, sera restituée dans leurs livres d’histoire à nos enfants. Merci pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*