Peut-on encore sauver la France tant qu’on aura ceux-là ?

Fabius-hollandeOn dit que l’on reconnaît la bonne santé d’un pays à sa vitalité, à son dynamisme. Quand j’observe les réactions politiques Françaises, je me dis que mon pays n’est plus en train de couver une grippe, mais qu’il est bien atteint. Non, ce n’est pas une simple grippe. Il présente des troubles graves de l’orientation. Il titube le plus souvent. Présente des symptômes de sénilité avancée.

La plupart des catégories qui composent le sujet se retrouvent sous perfusion de RSA, de CMU, d’APL, d’APSA et autres. Des médecins se penchent sur les fissures, les craquelures, les saignements, les rejets gastriques, les selles, les crachats et émettent des avis très partagés sur l’objet de leurs intérêts. Ils font de multiples saignées et se relèvent tous pour dire en cœur: la France va bien, c’est juste une toux passagère. Alors que la France agonise !

Ils s’éloignent et discutent entre eux: il faut une cure de libéralisme disent les uns, Il faut un salaire universel disent les autres, d’autres réclament la suppression d’Assedic, ou du moins une forte réduction de ce breuvage jugé malveillant. Des savants venus d’Orient, venus du MRAP, affirment la main sur le cœur, que c’est de la bile, qu’elle vient de la rancoeur, et même du blanc et illico, ils ajoutent à la liste une boîte de « pasdamalgame » à prendre avec du « pastigmatiser ».

Pauvre France qui ne sait plus où donner de la tête. Sa droite éclate en mille morceaux et penche à gauche. Sa gauche lorgne du côté de la droite et balbutie des expressions curieuses comme liberté d’entreprendre, travail du dimanche, déchéance de la nationalité qui prouvent, pour les plus savants, un profond déséquilibre.

Pauvre France, sa droite et sa gauche se croisent à son chevet, s’insultent au passage, se disputent sur des points de détail, et finissent par se taire devant les réalités qui bousculent toutes les perceptions. Et si la France n’avait pas qu’une simple toux passagère !

Même la magicienne Marine semble avoir perdu sa boussole et ses élixirs.  Ne dit-on pas qu’elle aurait affirmé lors d’un séminaire, qu’elle ne comprenait pas la droite. Toute l’assemblée présente fut sidérée!  Tous les médecins de France croyaient qu’elle était à l’extrême de la droite. Certes, pour les « mous du genoux », dès que l’on prononce les mots autorité ou nation, il faut sortir les filets de protection anti extrême de la droite. Tout le monde sait que c’est inutile, mais c’est pavlovien. Un vrai toc à gauche comme à droite. Alors si la Magicienne ne sait plus ce qu’est la droite ! Pas étonnant que beaucoup de ses mages et compagnons, commencent à réaliser son tropisme vers la gauche.

Pauvre France disais-je, la gauche reprend des positions de droite quasi traditionnelles, comme pour la gestation pour autrui (GPA) ou location d’un ventre, d’une boutique pour l’achat d’un enfant. N’est-ce pas Sylviane Agacinski, la femme de Lionel Jospin qui dit: faire de la grossesse un service rémunéré, c’est un asservissement inédit et la plus incroyable violence faites aux femmes dans le monde depuis la fin de l’esclavage. Pan sur le bec du millionnaire rose Bergé qui lui, affirme que si une femme peut louer ses mains, elle peut bien louer son ventre. Marchandisation des corps, celui des enfants ? Le sieur Bergé est-il conscient qu’il y a en Syrie des leçons à prendre avec l’Etat Islamique. À quand les étales pour gamins à peine sorti du ventre. Oyez, oyez braves gens, j’en ai un tout frais, sorti d’hier, en concurrence avec le blondinet d’à peine trois mois, sorti des biberons, avec un lot de couches fournies pour une durée d’un mois ! J’ai bien un ventre qui va se libérer bientôt, mais il faut attendre le retour de couche madame ! Oyez, oyez, Mesdames et Messieurs, j’ai du Black, Blancs Beurs…. Il y a seulement 4 ans, elle se serait fait traiter de fasciste, assimilée direct aux « heures les plus sombres ». Mme Badinter, a perdu le fil de sa gauche ! Une autre millionnaire de gauche (C’est fou le nombre de millionnaire à gauche qui prennent les pauvres pour des cons! ) Elle a fait, pour une féministe, une saillie étonnante: il ne faut pas avoir peur d’être traité d’islamophobe. La philosophe appelle à ne pas se laisser bâillonner par le politiquement correct lorsqu’il s’agit de défendre la laïcité. Sauf… si c’est un journal en ligne qui n’est pas de gauche, qui se retrouve avec une tonne de procès suite à ses amis de gôche du gouvernement d’Hollande et de la Mairie de Paris, pour justement défendre la laïcité. Alors, si Madame Badinter le veut bien, on ne serait pas contre une aide, voire un don afin que l’on puisse poursuivre notre combat contre l’islam et cette horreur qu’il contient comme la vente d’enfants, de femmes et de gamines. On lui assure la discrétion.

La France va mal et cela se comprend par les mensonges et les arnaques de nos docteurs et autres savants de la Socia-Lie. Un seul exemple pour appuyer mon propos. Nous savons tous que la Lybie est en pleine déshérence, que l’état islamique occupe une partie de son territoire, qu’à la suite de ces guerres multiples, des hordes de déserteurs-occupants dit migrants par Bruxelles, envahissent nos pays. Mais quels sont les français, à moins de deux ans des Présidentielles, qui connaissent les véritables auteurs de ces carnages et des effets ?

Souvenons-nous que c’est l’équipe de Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et Bernard Henri Lévy, aux ordres de Barak Hussein Obama qui fit bombarder l’armée de Kadhafi qui aller reprendre la ville de Benghazi aux mains des djihadistes islamistes. Certes, Kadhafi n’aurait pas fait dans le détail, mais aujourd’hui, la Libye serait encore aux mains de Kadhafi et son pays aurait échappé à cette tragédie. Certes, c’était un dictateur, mais comparé aux bandes tribales islamistes, cela aurait été bien mieux et nous aurait évité l’invasion sur nos côtes, d’immigrants. Les islamistes furent adoubés par les gouvernements français alors même qu’ils remirent en place la charia interdite par Kadhafi. N’oublions pas les milliers de morts (femmes, enfants et vieillards) dans ces massacres débutés sous les ordres de Nicolas Sarkozy.

Ce fut le même scénario pour la Syrie avec les mêmes acteurs. Le même scénario repris par Hollande et Fabius. C’est à ces deux équipes de bras cassés que nous devons ces milliers de morts, cette immigration qui infeste l’Europe. Ce sont les mêmes qui nous ont dit lors des dernières élections régionales que l’ennemi c’était le Front National. Silence des médias qui ne leur posent jamais ce genre de questions sur leurs responsabilités passées. Qui aujourd’hui met en accusation ces dirigeants politiques et responsables de ces horreurs? Des horreurs décidées au mieux à l’Élysée, où commis sous les ordres de l’étranger, ce qui revient à de la haute trahison?

La France va mal? Pas besoin d’être médecin pour le réaliser.

Que la gauche assume ses sempiternelles utopies meurtrières (révolutions, communisme, fascisme, nazisme, Maoïsme, etc.), Qu’elle en tire les conclusions, se suicide et qu’on l’enterre au fond d’un jardin. J’irai y faire pisser mon chien dessus, s’il le veut bien !

Que la droite cesse d’être une gauche bâtardisée, qu’elle accepte son ADN de bourgeoise libéralo-européenne anti France et qu’elle reste dans l’opposition.

Que surtout, la droite nationale se constitue rapidement au côté du Front National afin de permettre aux Français d’avoir un vrai médecin à la hauteur, et non un charlatan.

C’est à cette condition que la France pourra se relever et faire comme notre vieille ennemie l’Angleterre, la perfide Albion, pas si con, et tenir tête aux jeanfoutres de Bruxelles, à ces infâmes technocrates de la mort des Nations qu’il faudra bien, un jour juger.

Gérard Brazon (Le Blog)

8 Commentaires

  1. un jour très prochain il va falloir prendre tous ces Diafoirus de salon et les mètre en un sac en seine pour le bien de la nation, et les remplacer par des gens non politiques mais pragmatiques et réellement efficaces au service du pays et non pas a celui de leur porte feuille.

      • Tout à fait ! Bon, il faudrait employer la bonne méthode pour arrêter le massacre. J’en connais une qui serait radicale mais qui suppose un peu de courage et de détermination… Denrée rare de nos jours. Peut-être la publierai-je…

  2. « la gauche », « la droite », « le centre » kesako ?
    Ce n’est pas comme cela qu’il faut définir le monde aujourd’hui. Où voyez-vous que la politique d’Hollande est de gauche ? Elle est plus à droite que celle de Sarko.

    Aujourd’hui, il n’y a plus que les « Système » et les « antiSystème ». Arrêtons de nous enfumer avec des mots qui ne veulent plus rien dire, qui ne sont là pour nous diviser artificiellement, nous désorienter, nous faire nous tromper de combat.

  3. Et voilà,il n’est question que des perquisitions chez Le Pen père,au FN et de la mise en examen de N.Sarkozy. Plutôt que de s’occuper de leurs adversaires politiques,les socialistes feraient mieux de combattre le chômage et le terrorisme. Malheureusement dans ces deux domaines,ils ont déjà fait la preuve irréfutable de leur incompétence.

    • après le chaos, l’état d’urgence, après l’état d’urgence voici la répression contre les oppositions ! le nazisme est de retour ( NAZISME = National socialisme)

  4. « Que surtout, la droite nationale se constitue rapidement au côté du Front National afin de permettre aux Français d’avoir un vrai médecin à la hauteur, et non un charlatan. »

    Vous avez entendu Marine le Pen sur TF1 la semaine dernière ? Il n’a jamais été question de sortir de l’euro, JAMAIS…. Alors le FN comme parti charlatan, il se pose un peu là. Marine, se qualifiant de « candidate de la vérité » prétendant « renégocier » avec l’Union européenne alors qu’il faut l’unanimité des 28 membres pour changer une virgule des traités qui nous lient à l’ultralibéralisme des oligarques transatlantiques… C’est du Tsipras à la française. C’est encore un parti leurre que le Système ultramédiatise.

  5. On peut soit tirer des leçons d’un échec et décider de d’améliorer,soit se fociser sur ce qui s’est mal. Bonne chance la France reste partenaire en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*