L’islamisation des commerces s’accélère

Nos médias s’acharnent avec une certaine volupté à la manière de BFMTV et autres RMC, sur « les affaires judiciaires ». Toutes diligentées par le calendrier du hasard bien sûr, et grâce à la magnifique indépendance judiciaire que nous envie le monde entier. A seulement quelques semaines de l’élection mère, celle de toutes les élections : la Présidentielle ! Normal dit cette presse à l’échine souple !

À mon humble avis, certains juges ont décidé de pourrir le climat politique sans le faire exprès, à leur insu de plein gré ! À moins d’imaginer, qu’ils agiraient au nom du principe de classe, que les élections sont des pièges à cons ? Un principe qui était entendu autrefois, dans les manifs,  lors de leurs folles années d’étudiants gauchistes ? Je n’irai pas jusque-là… 

Il est naturel d’être socialiste ou communiste quand on a vingt ans, qu’on n’a pas une thune, qu’on vit aux crochets des parents, et qu’on les trouve ringards, débiles et autres ! Au-delà, clairement, cela relève de la psychiatrie ! Nos juges sont adultes n’est-ce pas ! Toutefois, l’islamisation se poursuit tranquillement dans nos villes et nos campagnes et ceux-ci s’en tamponnent le coquillard comme d’ailleurs les politiciens !

Des attitudes et des changements s’opèrent dans nos magasins alimentaires et pas seulement dans les rayons des hypers et supermarchés de France et de Navarre. C’est aussi le cas, et très tranquillement, dans des magasins de vêtements avec des vendeuses voilées, les boucheries halal qui se multiplient dans nos rues, et dans  les boulangeries pâtisseries de Savoyards bon teint et Français de souche, comme nous le fait remarquer un Conseiller Municipal qui est choqué par l’attitude de la boulangerie pâtisserie Chanvillard du Viviers du Lac.

Le propriétaire André Chanvillard n’a guère apprécié cette divulgation et s’est fendu d’une lettre d’explication qui n’a fait que confirmer les propos du Conseiller municipal de Voglans en Savoie. Monsieur Marcel Girardin n’est pas le dernier à poursuivre une bataille contre l’islamisation de notre société française, et la soumission à la charia par la plupart des responsables politiques locaux. http://www.ledauphine.com/savoie/2015/09/28/repas-sans-porc-a-la-cantine-scolaire-l-affaire-est-entre-les-mains-de-la-justice.

Il fait partie de ces Conseillers Municipaux qui ne manquent pas de courage, contrairement à l’immense majorité d’élus qui se taisent pour ne pas faire d’histoire. J’ai été viré pour avoir fait part de mon opposition à une mosquée à Puteaux, au frais de la Municipalité et en faveur de l’Association islamique de Puteaux !  On devra se souvenir toujours, que les premiers collabos furent  des parlementaires du Front Populaire qui votèrent les pleins pouvoirs à Pétain, et que seul un juge, refusa de faire allégeance à celui-ci ! Tout change en France, rien ne bouge !

Le prétexte de l’USB  ( Encéphalopathie spongiforme bovine ) dans la gélatine par André Chanvillard est une excuse bidon puisque, comme chacun le sait, il est difficile de prendre une vache, même folle, pour un cochon ! Il confirme aussi que dans un autre de ses magasins, il a fermé une porte qui ouvrait sur un magasin de produits savoyards à cause des odeurs.  Je note au passage, que Monsieur André Chanvillard commet une injure aux Viennois qui, pour se moquer de la défaite des Turcs devant Vienne en 1683, ont inventé le croissant qu’ils pouvaient dévorer chaque jour.

Mais rendons à César-Girardin, la justesse de son combat et laissons-lui la parole. Il a mon soutien dans tous les cas. 

 Gérard Brazon (Liberté d’expression)

*************

Que faut-il faire face aux commerces halal

Qu’en est-il au quotidien de cette islamisation rampante et acceptée ?

Ils ont en effet 3 établissements, un au Viviers, un à Aix et un à Chambéry !! L’affiche trônait au-dessus du comptoir :  » nous garantissons à notre aimable clientèle que toutes nos pâtisseries sont réalisées avec de la gélatine de poisson. » Surpris par cette affiche que je n’avais jamais vue, j’interrogeais la fille du pâtissier sur la raison de cette surprenante et récente annonce. Un peu gênée, elle m’expliqua qu’il avait été décidé de remplacer la gélatine de porc par de la gélatine de poisson pour une question d’hygiène. Devant cette explication embarrassée et peu convaincante, je lui demandais alors si cela n’avait pas été décidé pour se soumettre aux exigences de clients musulmans.

L’air presque soulagé, elle m’indiqua qu’effectivement il s’agissait de se conformer à leur demande de pâtisseries halal.

Voilà le fin mot de l’histoire. Pour satisfaire quelques clients minoritaires et qui n’ont aucun droit à exiger que la loi musulmane s’applique dans les commerces, ce pâtissier bien connu des environs d’Aix les Bains a donc accepté de se soumettre et de soumettre la grande majorité de ses autres clients, à une loi religieuse.

Mais les confidences n’étaient pas terminées. La fille du pâtissier, qui semblait en avoir gros sur le cœur, poursuivit en m’expliquant que cette aberration était allée plus loin.

Leurs clients musulmans avaient ensuite exigé que dans leur magasin de Chambéry, ils fermassent la porte commune que ce pâtissier avait avec un commerce vendant des spécialités savoyardes, fromage et charcuterie.

En effet, ces clients « exotiques » craignaient que les parfums et senteurs émanant de ces charcuteries, qui enchantent les papilles de tout bon savoyard ou simple gourmet, rendent impures les pâtisseries voisines.. !

Voilà comment une simple question de vie quotidienne rend mieux compte que tous les grands discours de l’affrontement de deux civilisations où la plus minoritaire essaye et réussit, grâce à la complicité et au renoncement du plus grand nombre, à imposer ses propres lois et codes culturels. Il est donc nécessaire de rappeler à ce pâtissier qu’islam en arabe veut dire soumission et que rien ne l’oblige en France à se soumettre à la loi de cette religion!

Marcel GIRARDIN

Conseiller municipal de Voglans.

 

17 Commentaires

  1. Si sa clientèle européenne va voir ailleurs, il ne fera pas son beurre avec les muzz.
    Il faut boycotter ces commerces, qui seront bien obliger de faire marche arrière sans leur clientèle habituelle.

    • Boycotter leurs commerces ? Mais VU LEUR NOMBRE CHEZ NOUS , CROYEZ VOUS VRAIMENT QU’ILS AIENT BESOIN DE NOUS ? ILS PEUVENT SE PASSER LARGEMENT DE NOTRE «  »CLIENTELE » ! Cette communauté , culottée , agressive procédurière , qui gonfle à vue d’œil en France ;(qui pourrait dépasser les 15% vers 2030 , ici) et que nous avons laissée S’INFILTRER PARTOUT ET INSIDIEUSEMENT dans toutes nos professions , les transformant à LEURS SAUCES ! ! QUE FONT DONC LES SYNDICAT DES BOULANGERS ; ET CELUI DES COMMERCANTS ? ETC ? PERSONNE NE BOUGE ! POURQUOI ?? PARCE QUE , NOUS DEVONS NOUS RENDRE A L’EVIDENCE, MAINTENANT , LES MUSULMANS SONT AUSSI MAJORITAIRES DANS PAS MAL DE SYNDICATS !!

  2. ca ne m’étonne pas,..j’ai vécu 47 ans en Haute-Savoie …les petits commerces traditionnels sont remplacés par des commerces ethniques….au bord du Leman les villas et terrains sont rachetés par des populations orientales… dans certaines boulangeries on ne trouve plus de « vraies » quiche lorraines ou des pizzas avec jambon et lardons(de porc)……j’ai déménagé pour ma retraite dans un autre département en pleine campagne …..

  3. Les commerces halal se multiplient à vitesse grand V !…
    L’argent est le nerf de la guerre . Les musuls n’ ont plus qu’il n’en faut ! Grâce à la finance islamique , grâce aux revenus du trafic de drogue qu’ils contrôle totalement, grâce aux magouilles, et contournement de la loi ( on se fait aider par la famille… )

  4. Boycott de tous les commerces qui se soumettent et ceux dont les caissières sont voilées voire trop foncées pour être d’ici. Dernièrement j’ai reçu un mail d’une grande surface (géant casino) qui s’étonnait du fait que je n’étais pas allée chez eux depuis X mois et donc envoi d’un questionnaire de satisfaction. Ils n’ont pas dûs être déçus de mes commentaires où je leur disais que la propreté et l’agencement de leur magasin était digne d’un souk, de plus en plus de caissières en accord avec le paysage et des clients repoussoirs. J’ai ajouté que je n’avais pas l’intention d’y retourner et qu’ils pouvaient se mettre leur carte de fidélité où ils voulaient.

    Quand ils n’auront plus que leurs boubous voleurs dans leur boutique, ils feront faillite et ce sera bien fait pour eux.

  5. Marie35
    Trop foncées…ou trop voilées, vos caissières?
    D’abord on ne dit plus caissière, mais « hôtesses de caisse ». Ça « en jette » et ça permet de moins bien les payer. Mais là n’est pas mon sujet. Vous faites l’erreur grave de mélanger les « races » avec les obscurantismes.
    2 ou 3 gènes qui fixent la mélanine sur la peau de nos compatriotes ultramarins, ce serait de même nature que les égorgements rituels, les prières des rues et la bouffe halal? Un peu de bon sens, SVP!
    Le racisme a été une plaie, avant que la science ne démontre qu’il n’y a qu’UNE seule espèce humaine. Avec l’islam politique et ses alliés, la lutte contre les obscurantismes religieux, notre DROIT inaliénable au blasphème est devenu « racisme ». C’est cette dérive irrationnelle qu’il faut combattre..

    • Des ultra marins comme vous dites, j’en ai connu plusieurs dans les écoles de mes enfants et leur comportement ces dernières années a beaucoup évolué pour se rapprocher de celui des musulmans, même s’ils n’ont pas la même religion et ne commettent ni attentats, ni rituels moyenâgeux, ça ne les empêche pas de toujours mettre en avant leurs différences et de sous entendre qu’il y a du racisme dès qu’on n’est pas d’accord avec eux. Des parents qui imposent le djembe dans les écoles, le carnaval qui a pour thème les antilles, le repas au boudin antillais….. quand en plus il y a des musulmans dans le coin, c’est naturellement vers ce groupe qu’ils vont et pas vers les gamins du village. Et ce comportement est récent, je le répète

    • Monsieur Leo, ce n’est pas l’abattage dit rituel qui pose problème en matière de traitement des animaux mais l’abattage industriel de manière générale.
      Les prières de rue relèvent de l’épiphenomene, les imams de caves aussi, grâce à la construction de mosquées. Les spécialistes auto proclamés de l’islam sur internet sont plus inquiétants. Enfin… par pour eux même, hein?
      La bouffe Hallal? Le poisson? Les salsifis? Un peu de bon sens, vous êtes aussi naze que Marie.

    • Là je ne suis pas du tout. pour moi le racisme aujourd hui c est de ne pas accepter tous ces migrants qui sont très dangereux pour notre pays . Culturellement, economiquement, et surtout l’ idee bien implantée d envahir notre pays et d’ y mettre le bazar comme chez eux en fait . Après quoi ?on est tous dans la m…e a bon entendeur .

      • Je suis évidemment d’accord avec vous sur le danger pour la France que représente cette invasion migratoire islamiste. Mais c’est précisément parce qu’il s’agit de populations pratiquant des rituels obscurantistes incompatibles avec notre Culture et nos Valeurs, que le mot » racisme » n’a pas sa place.
        Ce sont les bobos islamo-gauchistes qui ont dévoyé ce vocable.
        Il s’agit de la défense de notre LAÏCITÉ et de nos LIBERTÉS, que ces croyances mortifères soient portées par des noirs, des blancs des jaunes, tous « verts », couleur du sabre-croissant islamique.

  6. C’est ainsi qui commence une islamisation qui ne dit pas son nom, par les petites lâchetés des petites gens qui obéissent aux souhaits des envahisseurs. Où est la réciprocité ? est ce que les occidentaux pourraient exiger des accommodements a leur religion en pays musulman ? Y avons nous des églises, pouvons nous voter ?Quel juge musulman ferait ce qui font les juges français ? La réciprocité n’est pas de mise chez eux,imitons -les!!!!!!!

  7. Et alors ? Je suis savoyard, français et musulman, et je fais partie des clients qui ont demandé des pâtisseries sans porc à M. Chanvillard. Libre à vous d’aller acheter ailleurs un éclair au chocolat et au jambon, ou bien un millefeuille au saucisson.
    Ce commerce est privé, il appartient à son propriétaire, qui y vend ce qu’il veut à qui il veut. Je le sais bien : les tendances stalino-gestapistes frénétiques des agités de riposte nazie s’expriment sur ce site, c’est un exutoire pour malades mentaux, il vaut mieux qu’ils aboient ici plutôt qu’ils mordent ailleurs etc.
    Mais je tiens néanmoins à le dire (sans faute d’orthographe, contrairement à la plupart des commentateurs qui ne connaissent même pas la langue de mon pays, la France) : les boulangers font ce qu’ils veulent chez eux !

    • Pourquoi cette vulgarité d’âme, à vouloir rabaisser l’autre par désir frustré de domination? Cette hargne à insulter ceux qui, au lieu de viennoiseries au poisson, ont coutume ancestrale d’apprécier les authentiques viennoiseries vantées dans le monde entier? Quant on a autant de rancœur pour tenter d’imposer à ses hôtes et au pays d’asile son propre goût sous prétexte de fantasmagories religieuses, c’est ingrat et simplistement égoïste. Pas de quoi parader mon amie.

    • Cher monsieur, les religions n’ont rien à faire dans l’espace public. Indéniablement, par petites touches, l’islam (que les apostats de l’islam appellent NAZISLAMISME) envahit notre société laïque qui depuis 1905 avait réussi à se dispenser de religion. Le halal est un poison idéologique dont l’écrasante majorité des français ne veut pas que ça vous plaise ou non. Et si décidément ça ne vous plait pas, faites-nous le plaisir de partir, foutez le camp, barrez-vous définitivement dans un de vos paradis d’allah, il y en a assez pour vous contenter: choisissez celui qui correspond le mieux à votre mentalité de malade: un où les femmes sont voilées entièrement? un où on lapide les femmes? un où on condamne à mort les homosexuels? un où a le droit de violer des gamines de cinq ans?

  8. Sofiane ils l’acceptent ta différence ces une évidence comme Dieu pour vos lendemain et ici comme lui je tire ma révérence ces une évidence mais avant tu les manger avec la gélatine de porc alors un peu d’humilité .elle et pas bonne ma salade vous avez qu’à faire la vinaigrette vous même .

Répondre à Laetitia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*