l’Info sur Olivier Duhamel l’incestueux pédophile poursuit son onde de choc. Par Pbservatoire du Journalisme

NOUS AVONS DÉJÀ PRÉSENTÉ L’AFFAIRE AUTOUR D’OLIVIER DUHAMEL, QUE L’ON POURRAIT QUALIFIER PÉNALEMENT DE PÉDOPHILIE INCESTUEUSE. COMME LE DIT CAMILLE KOUCHNER QUI A DÉNONCÉ LES FAITS, À SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS TOUT LE MONDE SAVAIT. PAS VRAIMENT TOUT LE MONDE MAIS BEAUCOUP DE MONDE.

Observatoire du Journalisme

FRÉDÉRIC MION, SCIENCES PO DANS LA TEMPÊTE

Frédéric Mion est le directeur de Sciences Po, il avait succédé à Richard Descoings lui-même décédé à New-York dans une sordide histoire de mœurs (décidemment…). Après la publication des accusations de Camille Kouchner il avait assuré le conseil d’administration de la Fondation Nationale des sciences politiques (FNSP) qu’il n’était au courant de rien.  Publiquement, il avait marqué sa « stupeur, je suis sous le choc ». Un choc relatif puisqu’il avait été mis au courant en 2019 par l’ancienne ministre PS Aurélie Filipetti, familière de la famille Duhamel. Que fait-il à ce moment-là ? Il va consulter l’avocat Jean Veil (fils de Simone Veil) l’associé d’Olivier Duhamel dans son cabinet. Jean Veil dément et l’ami Mion va dormir sur ses deux oreilles.

À la rentrée 2020 des étudiants de Sciences Po, Frédéric Mion présentait ainsi Olivier Duhamel (dont il connaissait les agissements depuis plusieurs mois) : « Vous êtes en de très bonnes mains (sic), celles du professeur Duhamel, que je m’honore à considérer comme un maître mais surtout comme un ami ». Depuis, Frédéric Mion explique qu’il n’avait pas « percuté », il prend la faute sur lui tout en se gardant de démissionner malgré le tollé. Pour le moment ?

ÉLISABETH GUIGOU TANGUE MAIS VEUT RESTER

Élisabeth Guigou, ancienne garde des Sceaux, hiérarque socialiste, féministe branche caviar était à la fois des intimes de Dominique Strauss-Kahn et de la famille Duhamel. Au moment de l’affaire DSK, elle relativisait. Dans un documentaire de 2020 de Netflix sur la même affaire elle confirmait son scepticisme : « Pourquoi DSK aurait-il besoin de violer, c’est un homme intelligent, séduisant, charmant ? ».

Dans l’affaire Olivier Duhamel, en tant que Garde des Sceaux, elle avait dû fréquenter quelques juges et peut-être entendu parler d’un début de dépôt de plainte sans suite en 2011 ? Ou se rendre compte en fréquentant le couple Duhamel depuis longtemps de « l’atmosphère incestueuse » (expression d’une journaliste du Monde) dans laquelle baignait la famille ? Élisabeth Guigou est maintenant présidente de la commission sur l’inceste et les violences sexuelles contre les enfants. Un peu comme si on demandait à un boucher d’enquêter sur les méfaits du régime végétarien.

Dans L’Obs, l’ancienne Garde des Sceaux assure avoir “découvert cette histoire dans la presse cette semaine”. Ajoutant, “Le silence pendant des années de cette famille, que je connais, nous montre combien il faut être courageux pour que ce tabou puisse être levé. Nous côtoyons tous des victimes et des agresseurs sans le savoir, je ne fais pas exception à la règle”, s’exonérant à bon compte de toute responsabilité. Sandrine Rousseau, membre du Parti Europe Écologie-Les Verts, a épinglé Élisabeth Guigou sur Twitter, le 5 janvier 2021 lui demandant de renoncer à ses fonctions, « Il serait important, juste et noble de démissionner de cette commission sur les violences sexuelles sur enfants. Bien sûr vous n’êtes coupable de rien mais vous êtes compromise avec trop”. L’ancienne garde des Sceaux s’honorerait certainement en démissionnant, il semblerait que ce ne soit pas le cas au moment où nous écrivons.

COUCOU, REVOILÀ DANY LE PÉDOPHILE

Incroyable Daniel Cohn-Bendit. Ancien compagnon de Marie-France Pisier, la sœur d’Évelyne Pisier, elle-même mère de Camille Kouchner, le monde est petit. N’importe quel homme politique aurait été enseveli vivant sous l’opprobre après ses incroyables déclarations complaisantes à l’antenne d’Apostrophes du 23 avril 1982, il était alors âgé de 37 ans, des propos qui sont ceux d’un homme fait, pas d’un adolescent provocateur comme il l’a prétendu ensuite :

La sexualité d’un gosse, c’est absolument fantastique, faut être honnête. J’ai travaillé, auparavant, avec des gosses qui avaient entre 4 et 6 ans. Quand une petite fille de 5 ans commence à vous déshabiller, c’est fantastique, c’est un jeu érotico-maniaque… ».

Une habitude récurrente puisqu’il écrivait dans son livre Le Grand Bazar en 1975 alors qu’il avait 30 ans :

Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi vous m’avez choisi, moi, et pas les autres gosses ? Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même.”

Il s’est ensuite excusé en parlant « des lignes insoutenables, intolérables ; avec ce que nous savons aujourd’hui sur la pédophilie, sur l’abus sexuel ». Des abus sexuels dont il a été l’auteur à moins que de se faire tripoter les organes par des enfants de 4 ou 5 ans dont on a la garde ne soit considéré comme un geste éducatif ?  

NB : Début septembre 2018, Daniel Cohn-Bendit s’était vu proposer par Emmanuel Macron le ministère de l’écologie suite à la démission de Nicolas Hulot, il a refusé la proposition, déclarant au micro de RTL : “je n’ai pas vraiment envie de devenir ministre, mais j’ai envie de soutenir Macron.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*