Les radios-télévisions : les guides de la dictature du politiquement correct

Cette semaine fut riche d’enseignements et de réflexions. Comme vous vous en doutez, ce n’est pas sur TF1, BFMTV, et autres France-Pravda 2-3-4-5 que cette richesse peut se trouver. Même par accident.

Ces chaînes publiques et privées n’ont d’ailleurs pas le monopole de l’information prémâchée, rabâchée, échangée d’une chaîne à l’autre, en changeant seulement de jour ou d’angles. Que dire par exemple de cette absence remarquée sur la Syrie depuis la chute d’Alep sur nos 20 heures ? Depuis que Vladimir Poutine a souligné les complicités occidentales avec les djihadistes qui eux, assassinent plus modérément nous dit-on, que les ordures de l’état islamiste soutenues par le Qatar, grand ami de la France.

Ce soulignement caustique de Vladimir Poutine, a déplu aux chevaliers de la démocratie islamiste de type BHL, Juppé, et autres Fabius. Depuis, nous savons que la France des Sarkozy et Hollande, a fourni des armes aux « modérés » d’Allah, que les USA n’étaient jamais bien loin des sbires de l’état islamique, au même titre que la Turquie qui en a profité pour acheter son pétrole bon marché.

Tout cela était bien trop compliqué pour nos journalistes et autres experts qui sont persuadés de toutes les façons, que les Français sont trop idiots pour comprendre. Plus facile de dire que Poutine est un dictateur et que l’Europe est peuplée d’anges et d’innocents, les autres étant… des fascistes !

Pour avoir une idée de la situation internationale, il vaut mieux éviter de rester collé devant les journaux du petit écran, et installer des filtres pour des radios comme pour RMC-Info et ses équipes politiquement correcte de type Bourdin et autres Brunet and Co.

Choisir de préférence, pour une juste information, Radio-Liberté ou Radio Courtoisie.

Au hasard, quels sont les journaux qui ont souligné les décisions de justice iniques et scandaleuses de ces derniers mois ?  Où l’on voit que la justice est sélective et sanctionne en fonction des penchants politiques dse juges affiliés au Syndicat de la Magistrature qui ne se cache pas de son clivage gauchiste. Se souvenir à jamais des ces magistrats qui avaient mis en place « le mur des cons« .
On libère des délinquants pour cause de procédures, mais on met des hommes en légitime défense en prison. On ne condamne pas des islamistes, des racistes anti-blancs, des antisémites, des antifas,  et autres, mais on tente d’interdire la liberté d’expression. Justice de caste, de gauchiste où jamais les juges ne sont confrontés à leurs choix politiques et erreurs de jugements comme vous pouvez le lire ici (Source) et ici (Source)

Il faut voir cet excellent film de Gérard Boyadjian intitulé « Chameau –Pasdamalgame » et surtout le faire connaître à vos amis. (Voir ici) où lire l’article de Martine Chapouton de RL (Source).

La résistance, la vraie, l’efficace, ce n’est pas de laisser des commentaires sur les réseaux pour calmer sa bile, se faire repérer ou gêner, par une agressivité inutile, se faire interdire de réseaux, dégueuler des insultes qui ne font rire que les islamistes finalement, car ils utilisent ces débordements pour faire avancer l’islamisation à travers une posture victimaire. 

La Résistance, c’est construire, c’est réinformer, c’est faire du lien, monter des réseaux, assurer des argumentations. C’est aussi investir des radios, des télés et faire passer LE message de la résistance.

C’est battre en brèche les propos politiciens du maire, du député collabo de votre ville, c’est se donner une stature cohérence et crédible, que ne peut avoir un gueulard de comptoir. 

Cet excellent film de Gérard Boyadjian, c’est une première pierre, une première marche qui vient appuyer des démarches, comme celles des journaux de la Résistance comme http://ripostelaique.com/  Bd Voltaire, La gauche m’a tuer, Fdesouche, Europe-Liberté, Sans Frontière, le Journal Présent. C’est participer aux forums des traîtres à la France avec des arguments, c’est démonter le discours bien-pensant. C’est intervenir auprès des enseignants, des directeurs d’écoles qui pourrissent la tête de nos enfants, c’est investir les associations de parents d’élèves, celles de vos mairies, poser des questions à vos maires, les mettre en face de ses choix islamiques.

C’est aussi monter des associations de lutte contre la mosquée du coin, son financement : par qui, par quoi ? Intervenir et distribuer des affiches anti-Islam, etc. (http://ripostelaique.com/les-autocollants-rl-rr-permettent-aux-francais-dexprimer-leur-ras-le-bol-de-lislam.html)


Alors oui, vous allez vous faire connaître sans doute. Certains trouillards de votre entourage proche, vont se joindre aux aboiements des bien-pensants. Mais dites-vous bien que les amis qui s’éloignent ne sont pas des amis. L’inaction est un signe de faiblesse. Se taire c’est admettre la défaite avant le combat.

Un autre article m’a interpellé sur Marlène Schiappia de Bertrand du Boulay

Le plus dérangeant chez les bobos permissifs qui nous gouvernent, ce sont les changements de veste à répétition. Quelle importance qu’une femme, un homme vivent leur sexualité comme ils l’entendent. Fassent jouer leurs sens, et adorent ou détestent telle ou telle autre façon d’aimer ou de faire l’amour. Si un domaine doit rester libre, c’est bien celui de la sexualité.

Je ne suis aucunement choqué par la ministre Schiappa qui aime écrire, adore le sexe et fait des expériences avec ses partenaires de lit. Grand bien lui fasse si cela est vrai, et tant mieux pour elle. Qu’elle en profite, car la vie est courte, trop courte pour vouloir vivre comme une nonne.

Ce qui me choque, ce sont ces femmes qui n’assument pas leur sexe, leurs désirs, leurs envies. Celles qui jouent les « saintes-nitouches » déversant des tubes de moraline dans les bureaux et les médias, alors mêmes qu’elles vivent une sexualité débridée ou décomplexée. Si madame la ministre « n’avale pas« , qu’elle n’en dégoûte par les autres, voire les maris qui batifolent.

Alors oui, les femmes ont affaire à des abrutis. Oui, les femmes sont l’objet de sifflets, de réflexions imbéciles de demeurés pauvres en couilles, et en neurones. La solution, c’est sans doute d’abattre les préjugés sexistes, et de valoriser les femmes qui ne sont pas que des vagins sur pattes, des utérus à vendre, des objets sexuels, des porte-manteaux, ni des vierges à préserver pour des débiles mentaux, s’imaginant qu’une femme doit-être « neuve » et de « première main ».

La femme née libre et égale aux hommes y compris libre de faire ce qu’elle veut de son sexe, et d’en jouir comme bon lui semble, autant qu’elle le veut et quand elle le veut. « La femme est l’avenir de l’homme » disait Aragon. J’approuve ce poète communiste totalement. Ce n’est pas tous les jours !

Comme vous pouvez le constater, vous ne trouvez pas ces réflexions chez les culs pincés, les coincés de la moule, et les faux culs du gland. Restons libre et faisons savoir que notre liberté n’a pas de prix, et qu’elle ne peut pas être bradée à ces tarés de dieu, totalement schizophrènes la plupart du temps, et méprisant les femmes.

Gérard Brazon (Libre expression)

6 Commentaires

  1. C’est vrai : les grands baiseurs sont ceux qui aiment vraiment les femmes, et donc les respectent. Heureusement que les femmes aiment faire l’amour, sinon que deviendrait l’humanité. Je plains les femmes musulmanes cernées d’interdits d’obligations, qui sont finalement la même chose.

    • Coraniquement, les musulmanes ne sont destinées qu’à la reproduction. Il ne saurait être question d’amour, d’ailleurs proscrit dans leur bouquin fétiche.

  2. La Résistance, c’est construire, c’est réinformer, c’est faire du lien, monter des réseaux, assurer des argumentations. C’est aussi investir des radios, des télés et faire passer LE message de la résistance.

    C’est battre en brèche les propos politiciens du maire, du député collabo de votre ville, c’est se donner une stature cohérence et crédible, que ne peut avoir un gueulard de comptoir. Oui c’est vrai, chacun avec ses capacités, il faut des « têtes » pour construire et des bras pour faire tourner. c’est très dur de prêcher dans le désert et de se faire traiter de facho par des intolérants incapables de débattre et qui parfois vous sont proches

    • faites comme moi,tout les jours je regarde le journal TV DE TV LIBERTES SUR LE NET ET PLEINS DE DEBATS avec ceux que vous ne verrez jamais dans les mediats et avec chaque semaine LE GALLOU sur la desinformation des mediats,un air de liberte

  3. Une synthèse de votre article ?
    Sus (sans jeu de mot) aux Mâles dominants ( Poutine, Patriarcat).
    La Virilité devient une tare !

  4. ouah ! bravo , superbe ! moi je suis pour faire à plusieurs…la résistance bien sûr, difficile à mettre en oeuvre seul dans son coin ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*