Les Misérables, de Ladj Ly : propagande islamo-racaille contre la France

Mon avant-dernier article était sur le titre des Misérables honteusement mis en avant pour nommer un film à la gloire de la banlieue, de la vindicte de la police ! (Source)

Ladj Ly, réalisateur d’un film anti-France et anti-policiers qu’il ose appeler « Les Misérables »

Relativiser, mentir, trahir, mais aussi trafiquer, jouir et se moquer d’un pays : la France !

Car enfin, faire passer pour des Jean Valjean de la banlieue, ou des pseudo-victimes de la misère les ordures qui sévissent dans les cités, ceux qui agressent, trafiquent, violentent, violent, frappent des femmes, est tout simplement une escroquerie !

Faire passer pour des Javert les flics qui se font agresser en permanence, que l’on tente de faire brûler vifs dans des voitures hors d’âge, poussives, issues de commissariats de quartiers transformés en camps de retranchement est une aberration !

Que l’on fasse passer des imams pour des pacifistes, de gentils médiateurs alors qu’ils portent à travers le Coran un message de haine du chrétien, du juif, de l’agnostique, de l’athée, de l’homosexuel, et pire que tout, de la femme libre et égale en droits, est un vrai scandale !

Misérable ? C’est le président de la République, Emmanuel Macron, qui se dit bouleversé par ce film et qui n’a rien dit sur les paysans qui crèvent dans nos campagnes ! (Source) (Source)

 Misérable ? C’est le ministère de la (in)Culture qui finance une entreprise tentant de faire passer la France, les Blancs, la police, pour des salauds, pour faire plaisir à des racistes anti-France, et qui ne seraient rien dans leur pays d’origine s’ils n’avaient pas eu cette chance de naître en France, de s’installer en France, d’avoir des parents venus vivre en France !

Je pense aussi à tous ceux qui sont dans les sphères du pouvoir comme les Laetitia Avia, les Danielle Obono, les Rokhaya Diallo, les Sibhet Ndiaye, les Houria Bouteldja, et j’en passe de ces venus d’ailleurs qui crachent sur un pays qui leur a tout donné, pendant que des paysans se pendent dans leurs granges !

Je pense surtout à ces Français, ces artisans, ces commerçants persécutés par ces voyous que monsieur Ladj Ly, qui est issu d’ailleurs, qui n’est pas arrivé par le Saint-Esprit,  sur lequel j’imagine il doit cracher, mais surtout par des aides sociales diverses, et puis aussi par son talent bien sûr, mais qu’il a décidé d’orienter dans le sens du vent, comme le font la plupart des rappeurs : celui du pognon de dingue qu’il va ramasser en utilisant la connerie béate de nos bien-pensants, avec l’argent des contribuables !

Que pense-t-il de Nathalie, victime blanche, d’un second braquage ? « Vers 18 h, alors que ma comptable et un client étaient présents dans le magasin, deux hommes armés sont entrés. Ils ont frappé mon client sur la tête, puis je leur ai donné la caisse pour qu’ils s’en aillent. Ils m’ont mis le pistolet sur la tempe et m’ont forcée à vider le coffre« . Puis, par la suite « Après sa condamnation, on a crevé les pneus de ma voiture. Des jeunes attendaient devant chez moi en me faisant des signes d’égorgement…«  C’était qui, les ordures qui l’ont frappée, violentée, était-ce des Misérables, des Gavroche des quartiers ? (Source)

Était-ce des Cosette, Éponine, Azelma, Gavroche qui ont agressé un retraité ? Cinq adolescents âgés entre 15 et 16 ans ont été arrêtés ce lundi 18 novembre (…) ils lui ont fait subir les pires sévices dans le but de lui soutirer de l’argent. La victime a été frappée, brûlée et violée. Comme d’habitude, nulle information sur les origines de ces bourreaux, sauf si l’un deux avait été frappé par un vilain policier, d’où illico une « marche blanche« , des larmes, des mères et des sœurs « abîmées de douleur par l’injustice » et bla-bla ! (Source) 

Pour autant, je vois quelques similitudes avec la racaille qui sévit dans ces banlieues avec ce que décrit Victor Hugo : « Ces êtres appartenaient à cette classe bâtarde composée de gens grossiers parvenus et de gens intelligents déchus (…) sans avoir le généreux élan de l’ouvrier ni l’ordre honnête du bourgeois. C’étaient de ces natures naines qui, si quelque feu sombre les chauffe par hasard, deviennent facilement monstrueuses.

Était-ce des enfants de Thénardier, ces cinq jeunes monstres, âgés de 18 à 20 ans, deux hommes et trois femmes, impliqués dans une affaire d’homophobie et qui ont comparu pour violences volontaires en réunion sur un handicapé, mais aussi en raison de l’orientation sexuelle ?

Était-ce des Misérables, ceux qui ont organisé un vaste trafic d’objets volés avec le Maroc ? Des milliers de victimes et un mode opératoire enfin mis au jour… Fin octobre, le coup de filet des policiers du groupe « quartiers sensibles » de la sûreté territoriale de Paris (ST75) a permis de démanteler plusieurs niveaux de hiérarchie d’une équipe spécialisée dans le recel d’objets volés. (Source). Sans doute des méchants Javert, des méchants policiers qui n’ont pas voulu comprendre la misère des misérables !

Nous voyons bien que le ministère de la Culture, les producteurs, le réalisateur ont utilisé un nom de film pour se faire de la publicité facile.

La racaille d’aujourd’hui n’a pas grand-chose à voir avec une histoire venue du romantisme du XIXe siècle, issue d’une époque où la misère était bien réelle, majoritaire, subie par le plus grand nombre, par une classe ouvrière certes, mais pas seulement, car elle touchait aussi le monde rural, les « migrants » de l’intérieur (Bretons, Auvergnats, Morvandeaux, Basques, etc.) tous venus chercher un peu de pain, du travail  dans la capitale en pleine transformation par les projets du grand Paris imaginé par Napoléon III et son fidèle et génial préfet Hausmann !  

Où sont les misérables dans les banlieues ou le trafic de cannabis, le vol de scooters, de voitures, les agressions des conducteurs de motos, de voitures, l’agression des commerçants sont la norme ? Où sont les misérables hormis peut-être ceux qui sont coincés dans les appartements HLM et incapables financièrement de déménager ?

Ce film me fait honte en tant que Français car il donne une image qui ne ressemble pas à la France réelle ! C’est l’image d’une France qui reçoit des crachats de la part de ceux qu’elle a nourris depuis plus de trente ans !

Ce film me met en colère, au nom de tous ceux qui ont essayé chaque jour de donner vie à ces quartiers, et parmi eux, il y a des enfants de l’immigration, des filles et fils de l’Afrique probablement, et qui souffrent de cette image que l’on donne d’eux, à la fois celle de racailles et de mendiants. Une image d’illettrés, d’incultes, ou subissant la violence religieuse. Ils n’ont plus qu’une idée en tête, fuir, s’évader de ces quartiers, de cette engeance malsaine !

D’autres, les plus tordus, ou plus malins, utilisent le système, les politiques, les élus, les ressources des ministères pour faire des films culpabilisants, anti-flics de préférence, ou accumulent les subsides du Qatar, ou s’accoquinent avec des boîtes à disque qui veulent plus de violence dans les paroles et les clips, des flingues, des gros colliers ridicules au cou, des bagues énormes, des montres en faux or, et tous s’exhibent dans des clips merdiques, avec des femmes « sexe », pour vendre leur came de merde, en rêvant de s’installer à Los Angeles, en laissant leurs fans croire à leurs sauces !

Il n’y a rien de misérable chez eux ! Il y a tout d’une saloperie ! Il faudra bien qu’un jour un immense karcher vienne faire le ménage et j’en suis certain, la majorité de la population qui vit dans ces banlieues serait ravie de ce grand nettoyage ! Reste à savoir qui aura le manche du balai ! C’est pas Macron, c’est certain !

Gérard Brazon

48 Commentaires

  1. encore une belle daube financée avec quel argent ? et puis ce film trouvera dans la bien pensance du show-bizz et journalistique un bon retour et « s’arrangeront » pour que cette farce de film gagne un césar ou autre ! a quand un film sur la vie de nos SDF ?

  2. Je me pose une question, à laquelle l’article ne permet malheureusement pas de répondre: GB a-t-il vu ce film qu’il dénonce?

    • Ce qui est grave, c’est de ne pas percevoir que la colonie islamique s’implante ,entre autre, à l’aide de la victimisation systématique .

      • C’est un film à ne pas voir justement; il y en a marre de cette victimisation (que dans un sens) alors que les familles des victimes de l’islam n’ont droit que de se taire .
        Je rejoins l’avis de Kabout .

          • N’importe quoi !!!!!!!!!!
            Vous voulez simplement avoir le dernier mot ;
            si je vois une crotte de chien sur le trottoir , je ne vais pas y gouter pour ensuite définir ce que c’est.

          • Le petit Lionel s’enferre, ses arguments ne sont que des critiques baveuses, du fiel, peut-être une jalousie qui mériterait sans doute un passage chez un psychologue. Il y a du deséquilibre chez Lionel. Il devrait consulter…. Allez, une petite prière à la mosquée devrait sans doute lui convenir.

        • Le gentil bêta Lionel s’enterre dans la bêtise. Il adore se payer Brazon, ne loupe aucun article pour mieux le descendre y compris s’il le faut, à révéler qu’il n’a pas vu le film, qu’il ne le verra pas, sans dire pourquoi… Seul compte sa petite gueguerre contre un auteur qu’il déteste. Sait-il au moins pourquoi. Vite un psychologue pour le ridicule Lionel.

      • Le dhimmis Lionel n’à donc pas vu ce qu’en dit Barbara Lefebvre sur les gentils Imams pacificateurs en fin de fil. Ne l’aurait-il pas vu non plus? Est-ce son obsession contre l’auteur Brazon qui le tourmente? Il devrait peut-être consulter un psychologue.

      • Cette agression contre Brazon est vraiment suspect. Qu’est-ce qu’il t’a fait? Non franchement, quand je te lis je me dis que c’est perso….

    • perso je n’irai pas voir ce film merdique et meme si un jour il passe en télévision je ne le regarderai pas ! rien a foutre de se qui ce passe en cité,si ces racaille sont la ou ils en sont c’est bien eux qui se sont mis dans cette situation ils sont trés loin a plaindre,et j’irai plutot voir le film de Roman Polanski….niveau intelligence et beauté de film l’écart est abyssale.

    • Rien de tel que quelques images pour prendre conscience des réalités et se souvenir de ceux qui viennent sur les plateaux de télé et hanté les couloirs de nos Palais de la République.
      Se souvenir qu’elles doivent bien se marrer des connards de Français qui paient leurs additions.

  3. Les Misérables…rien que ça. Des milliards de francs puis d’euros dépensés en pure perte depuis des décennies pour financer l’habitat (gratuit) aussitôt dégradé,les ZEP, les infrastructures pour ces gens qui nous crachent à la figure. La France a tout fait pour cette engeance, belle reconnaissance. En Polynésie où je vis, je vois tous les jours la misère, la vraie, des familles entassées dans des habitats en terre battue de bidonvilles, aucune aide sociale pour ces pauvres gens (Polynésie territoire autonome, pas un département), alors que le moindre migrant entre illégalement en France a droit à tout. Je n’ai jamais vu un Polynésien se plaindre…

  4. Valérie Traîtresse est très fière que la région IDF ait subventionné le film !!
    J’espère qu’il reste encore un peu de pognon pour le prochain navet de romain goupil.
    Allez bon, encore quelques milliards pour la mise à l’honneur de la charia dans la « non france » .
    J’irai voir sur le box office combien il y aura de cons pour voir cette merde en payant
    Comme d’habitude :
    couscous kebab kassos moukère, voile, racailles.. à chaque fois qu’un film de ce type sort (et c’est pas le premier) les critiques bien pensantes ne trouvent plus de mots suffisamment élogieux pour essayer de promouvoir ces conneries.

    Il aura sûrement la « casquette de plomb à l’envers » au festival de Trappes.

  5. Merci Monsieur Gérard BRAZON vous avez exactement retransmis ce que je pense et avec moi certainement beaucoup d autres personnes aux armes citoyens

  6. Certains ont compris que pour faire du fric en France il faut venir des banlieues et haïr les blancs. Avec la bénédiction des pouvoirs publics et de la justice bien sûr.
    Ce film de écœurant de propagande doit être interdit.

  7. Il serait temps que certains retrouvent le chemin de l’Afrique où ils seront bien plus heureux pour élever leurs gosses à l’abri des méchants policiers blancs.

  8. 1) inversion des valeurs
    2) salir l’adversaire, en faire un scélérat
    voilà la tactique stalinienne des « progressistes » et ça marche parce que les gaulois ont décidé dans leur majorité de ne pas aller voter

  9. Ils sont réellement misérables: c’est pour ça que la police retrouve parfois des centaines de milliers d’euros en argent liquide dans des appartements du 9-3. Ce département est « officiellement » obligatoirement pauvre: la majorité des habitants sont des assistés, et les autres vivent de l’économie souterraine (trafics de drogues, entres autres) qui n’est pas prise en compte dans le calcul de la richesse.

  10. Les islamo racailles vont voir cette daube ok c’est leur communauté religio-maffieuse.
    Mais si un  » Français  » vous parle en bien de cette « video de quartier » pourrissez lui la gueule.
    A mon avis vous n’aurez pas de « Français  » assez con pour voir ce pet intellectuel , sauf les convertis à l’islam..

  11. Récupération!
    Après le « vagin de la reine » rouillé où un homard en plastique géant dans le château de Versailles, les faux artistes s’abritent sous l’aura des artistes authentiques des siècles derniers pour récupérer quelques miettes de leurs gloires. Pareil pour l’immense Victor Hugo. Il avait pris parti contre la barbarie islamo-turque qui s’exerçait dans les Balkans et contre la Grèce, berceau de notre civilisation. Son combat avait abouti à la libération militaire de la Grèce et des Balkans.
    En faisant pleurer les lectrices parisiennes de journaux féminins communautaristes sur le sort réservé aux migrants: soins, hébergements, sécurité… tout ce que n’ont pas nombre de Français, le « réalisateur » joue gagnant. Cierges et incantations, les bobos seront au rendez-vous!

  12. Tout à fait d’accord avec l’analyse de cet auteur…
    C’est Clair, documenté et donc
    Indiscutable…
    Un tel article fait du bien !
    Merci à lui !!

  13. Boycottez……….boycottez…..achetez valeurs actuelles…qui ira voir ce film????pas ceux qui subissent la proximité de racailles au quotidien ni les plus intelligents d entre nous…du vent les gauchistes..

  14. Même la bande annonce de ce film pro-racaille je n’ai pas pu la regarder jusqu’au bout au cinéma. J’étais pourtant coincé sur mon siège dans la salle mais non j’ai préféré fermer les yeux et remettre mes écouteurs de baladeur. Devoir payer une taxe pour financer ce genre de merde « française » est suffisamment pénible comme cela, être obligé de regarder c’est NON !

  15. Bravo,
    Tout est dit dans votre article….
    Et cela dure depuis trop longtemps…
    On ferait un film sur toute la violence qu’ils nous font endurer depuis 40 ans, on aurait un autre son de cloche…

  16. Qui sont les « Misérables » ?
    Ceux que l’on regarde, ou ceux qui regardent ?
    Les Uns sont soutenus, narguant à grands frais…
    les Autres payant aveuglement…

  17. Ce film est une offense à Victor Hugo !!!!!! Ce film c’est de la propagande à l’état pur , ils sont misérables dans les banlieues ? Sans deconner ils roulent dans des voitures de luxe , s’habillent en vêtements de marque tout cela c’est le recyclage de l’argent gagné malhonnêtement avec le trafic de drogue ! En plus ils voudraient que la police ferme les yeux rien que cela d’ailleurs la police n’a pas le choix que de fermer les yeux sinon ils sont attaqués mdr !

  18. ça devrait être interdit d’utiliser un titre majeur de notre littérature français dans le but de tromper de nombreuses personnes qui envisagent d’aller voir ce film en pensant que c’est une énième version du chef-d’oeuvre de Victor Hugo !

  19. donc dorénavant lorsque l’on évoquera les  » misérables  » , on ne fera plus référence à l’oeuvre de Victor Hugo mais à ce film pour maghrébins et africains !!!! bonjour le grand remplacement de notre culture par ces populations ennemies venues d’Afrique !!!
    on a eu droit aussi au siècle des lumières qui a été remplacé par  » l’islam des lumières  » !!! tous les moyens sont bons pour effacer l’histoire réelle de France afin de donner une légitimité historique à ces populations d’ envahisseurs !!!!
    ils nous disent déjà de fuir notre pays pour leurs laisser la place !!!!!!!!!!!!!!

  20. Continuez, continuez bien à nous radicaliser avec de telles merdes, tas de crétins-lèche-babouches. La colère que cela engendre fera encore plus forte notre révolte ! ! !

  21. Les Anglais ont eu  » Lady Di « , et on sait tous comment elle a fini !!!

    Nous, on a cet autre ETRON de ladj ly (prononcez  » ladji di  » ), mais ce connard ignore comment il va finir !!! nous, on a bien quelques idées :-)))

  22. Macron « s’est ému » de cette imposture. Les vrais misérables sont dans les campagnes ou chez les petits commerçants ruinés, pas dans ces banlieues islamo-mafieuses qui vivent du trafic de drogues et des aides sociales en tout genre. Tout cela pour nous préparer un énième plan banlieues financé par nos impôts.

  23. Ne soyez pas dupe ça fait les affaires des sionistes en France ceux qui dirige réellement ce pays mieux divisé pour mieux régner ce n’est pas ces islamo gauchiste où cette ancienne bourgeoisie chretienne qui est au commande on peut le voir dans la production la réalisation l’édition le patronat le syndicalisme la finance ce sont des manœuvres politicienne.Tous ces gens parlent pour les français.Jamais personne ne financera un film sur ce sujet,il faudrait qu’il mange dans la même assiette.Une personne qui travaille pour pouvoir nourrir loger éduquer ses enfants leur apprendre la valeur de la vie n’a plus le temps de parler tt le temps d’être le toutou du patron ou le contestataire syndiqué qui veut plus en faisant moins.Il faut régler le problème à sa racine les misérables cest nouspaseux

    ———————————————————————————————————————————————————————————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*