Les médias appellent les GJ à siffler la fin de la récré…

Culpabilité « En Marche » ! Sur toutes les radios et télévisions !

Il faut arrêter le mouvement des « Gilets jaunes » parce que ce n’est pas bon pour l’économie, pour le petit commerce, pour les hyper et supermarchés, comme si c’étaient les Gilets jaunes qui avaient commencé ! Il faut donc que les gueux cessent leur bataille pour survivre parce que les insultes d’hier auraient été effacées par un léger relèvement du Smic que d’autres paieront par leurs impôts demain ou par une autre taxe inventée pour la circonstance ! De qui se moque-t-on ?

La revendication première, c’était la baisse des taxes, celle des impôts par la suite, puis vint l’idée du référendum d’initiative citoyenne (RIC) et l’idée que, finalement, les Français n’avaient pas de véritables représentants et que tout se faisait dans leur dos ! Cela reste vrai ! Les Gilets jaunes, les Français en général, n’ont pas à l’Assemblée nationale et au Sénat des représentants dignes de leur confiance, connaissant leur réalité et leurs revendications ! 

Il est vrai que les députés et les sénateurs n’ont pas de pouvoir ! Ils n’ont guère de possibilités de proposer des lois du point de vue de la Constitution ! Ils peuvent toujours discuter, certes, s’enflammer, faire du cinéma, et ils ne s’en privent pas ; il faut bien justifier leurs indemnités, mais ils savent que personne ne les écoute au gouvernement et à l’Élysée ! Pour l’exemple, c’est en dehors du champ parlementaire qu’a été signé le pacte de Marrakech qui va organiser l’invasion migratoire et obliger les États signataires à recevoir les immigrés en tenant compte de leurs priorités, religion, culture, famille, enfants, etc. À nos frais, bien sûr !

Reste que les sénateurs ont voté l’allègement de « l’exit tax » sur demande du gouvernement. Les plus fortunés, partis à l’étranger, attendront entre 2 et 5 ans avant de vendre leurs actions sans être taxés. Les sénateurs l’ont fait en douce, et nul ne s’est apitoyé sur le sort de la retraitée ayant une pension de 800 € qui est sur les barrages ou sur des ronds-points, et qui survit !

Il est vrai que le vrai pouvoir est à Bruxelles, et même le budget national est soumis à un commissaire européen, comme il est particulièrement insultant, sur un autre plan de la souveraineté, que l’Allemagne ose proposer de soulager la France de son droit de veto à l’Onu au profit de l’UE ! Il fut un temps où cela aurait provoqué un incident diplomatique ! 

Les Gilets jaunes le savent désormais, ils se parlent, ils échangent et ils réalisent que la démocratie française est dévoyée par ceux qui sont au pouvoir depuis quarante ans au profit d’une oligarchie financière qui se moque bien des nouilles et des patates que mangent les gueux ! À défaut de foie gras, qu’ils prennent de la mousse de canard, voire des rillettes de poulet ! Halal si possible !

Le « saigneur » a donc parlé, il a accordé sa mansuétude ! Il a dit du haut de son trône sa compréhension, a esquissé un début de regret, nous a dit qu’il avait compris que vivre avec moins de 1 000 €, c’était pas la richesse, qu’avec moins, c’était tout simplement devenu impossible de manger dans les restos parisiens à côté de l’Assemblée nationale, et donc, il s’est fendu de quelques mesures pour assurer au moins le pain dur à la fin du mois avec un sucre ou deux pour les plus chanceux !

Maintenant, le petit peuple est prié de s’effacer et de laisser les grands s’occuper de leurs affaires ! Un peu comme la police qui, autrefois, parlait au père pour qu’il calme l’enfant un peu turbulent !

Culpabilité « En Marche » alors que les sinistres oublient ce qu’ils disaient sur les fumeurs de clopes et diésélistes, politiques !  

Culpabilité « En Marche » qui va faire payer demain aux Gilets jaunes leur révolte et la trouille qu’ils ont flanquée aux députés, chez eux ou dans leurs permanences ! Demain, on peut craindre que ce sera la revanche contre les « révolutionnaires », les manants, les sans-dents, les illettrés des usines, les petits commerçants, les fonctionnaires, les personnels à statut et les industrieux ! Ils ne l’emporteront pas au paradis, doivent-ils se dire !

Mais en attendant, le « saigneur » et maître a dit finalement qu’il prendra dans la poche des uns pour mettre dans la poche des autres, en attendant de tout reprendre après-demain ! 

Tout reste à l’identique, finalement, après quatre semaines de combat !

Rien sur les institutions n’a été cédé ! Pas de dissolution du Parlement après avoir voté la proportionnelle et favorisé l’émergence d’une parole plus proche des citoyens !

Rien sur le référendum d’initiative populaire ou citoyenne qui permettrait de rendre au peuple la parole ! Pourtant, cette dernière mesure changerait tout ! Elle permettrait aux citoyens de poser des questions au niveau municipal, départemental, régional et surtout national !

Nicolas Sarkozy, dans une double trahison et pour nous faire avaler le traité de Lisbonne, a mis dans la Constitution la possibilité d’un référendum d’initiative populaire de façon à ce qu’il ne puisse jamais se réaliser par le nombre de millions de citoyens le demandant avec, en plus, un filtre de l’Assemblée nationale et, pour finir, l’approbation du Conseil constitutionnel ! (185 députés ou sénateurs et plus de 4,5 millions d’électeurs).

Alors, les Gilets jaunes devraient s’accrocher à cette idée du référendum d’initiative populaire ou citoyenne jusqu’au bout, car il est la clef de la liberté retrouvée des Français, celle qui permettra de remettre les citoyens au milieu du jeu politique, celle qui pourra faire cesser ce jeu de dupes d’une démocratie dévoyée et dont la parole citoyenne aura été finalement évacuée !

Pour mémoire, voici la demande des Gilets jaunes. Ni le gouvernement ni les députés ou sénateurs ne seraient associés au lancement de ce référendum.

« Création d’un site lisible et efficace, encadré par un organisme indépendant de contrôle où les gens pourront faire une proposition de loi. Si cette proposition de loi obtient 700 000 signatures, alors cette proposition de loi devra être discutée, complétée, amendée par l’Assemblée nationale qui aura l’obligation (un an jour pour jour après l’obtention des 700 000 signatures), de la soumettre au vote de l’intégralité des Français. »

Le RIC (Référendum d’initiative citoyenne) propose d’utiliser ce mécanisme pour « supprimer une loi injuste » et « révoquer le mandat d’un représentant » ! Ce qui remettrait en cause des lois votées par des députés et sénateurs contraires à l’intérêt général et obligerait les élus à respecter leurs électeurs !

Gérard Brazon (Libre Expression)

37 Commentaires

  1. d’autres aussi qui bouffent a la gamelle et qui ont peur a leur gros cul veule la fin des gilets jaunes les collabo juppé,wauquier etc….

  2. « Les Gilets jaunes le savent désormais, ils se parlent, ils échangent… » Vous avez raison, et c’est un point essentiel de ce mouvement : les français ont ENFIN la possibilité de se parler, de dire les choses comme ils les pensent, et ne sont plus obligés de cacher leurs opinions non politiquement correctes à leur entourage… et c’est un pas absolument ÉNORME vers notre affranchissement !
    Vous pouvez tous le constater autour de vous : la parole se libère de manière évidente.
    Et c’est aux GJ que nous le devons.

  3. Bravo à Gérard BRAZON pour cette vigoureuse défense du Référendum d’Initiative Populaire ( hors approbation des représentants et du Président ).
    Cf les ouvrages d’Yvan BLOT à ce sujet…..
    C’est le seul moyen , pour le peuple , de reprendre l’initiative et éventuellement de s’opposer ( pacte de Marrakech , par exemple )

  4. Bien d’accord avec vous,mr Brazon,GJ,et autres,mais après 2 voir 3 referendums,GJ ou pas patriots ou pas,comme pour le droit de vote normal et democratique,ces gens ne se sentiront pas lasser,de bouger leurs culs de devant leurs TV,et aller prendre un simple bulletin de vote?,car nous l’avons vu lors des dernieres presidentielles,plutot que de voter MLP,ces cons sont aller voter Macron,ou n’y sont pas aller du tout,alors brailler gueuler d’accord,mais ils vat vous falloir assumer,faire la queue a la mairie plutot qu’au PMU.deja.Qui dites nous qui,vous a empecher d’aller voter l’an dernier,comme les socialos la peur que la paix civile soit ebranlee,par les mohametans?la peur que l’on vous montre du doigt? cette crise est admirable,mais aussi deplorable et pouvait etre reglee l’an dernier.

  5. les médias ainsi que Wauquiez appelle à ne pas manifester samedi et dénonce les «EXTREMES qui poussent jusqu’au bout»
    https://www.20minutes.fr/politique/2393195-20181211-gilets-jaunes-laurent-wauquiez-appelle-manifester-samedi

    Voilà le visage de la » Droite » molle. M. Wauquiez, vous devriez vous rallier à Micron, c’est ce que vous avez de mieux à faire. Le problème c’est qu’il ne voudra pas de vous: il a suffisamment de bras cassés dans son équipe. Après l’UMPS, voici le LR.EM…

    • les politiques (wauquiez, bayrou,….) ne veulent pas de désordres et de vraies réformes car en anticipant la montée de la grogne des « non GJ », ils espèrent ramasser les magots électoraux à venir. Il n’y aurait alors absolument rien de changé. Mais la plupart des gens ne sont plus dupes, le jouet est cassé (la preuve: le mouvement). J’en suis moi-m^me étonné et l’on arrive désormais en « Terre Inconnue chez les Gaulois » avec pour vedette un certain E.M. qui va subir des épreuves inimaginables. La force du mouvement est qu’il est basique; il fera peut-être bien émerger des concepts nouveaux au fur et à mesure des épreuves. PS: quand à Mélenchon, son attitude montre qu’il veut récupérer les morceaux pour achever la France.

  6. Dommage que cette revendication importante succède seulement maintenant au trés marxiste « rendez nous les 3 mds d’ISF » et le silence sur les 84 Mds d’importation et d’entretien du lumpen électorat musulman

  7. La France devrait prendre exemple sur le pays le plus démocratique du monde : la Suisse qui propose au peuple des « votations » (référendums) sur des sujets importants de sa politique à mener. Un exemple à suivre…

    • Versaline detrompez vous la Suisse n’est plus la democratie que vous dite j’y habite,c’est un leure,le gouvernement fait voter mais se reserve en cas ou la votation est contraire aux interres politique a mettre la votation sous le tapis.

  8. Les GJ ne peuvent que s’essouffler car ils n’ont
    pas eté à l’essentiel. Un catalogue de petites revendications hétéroclites et parfois contradictoires çà ne marque pas vraiment.
    Finalement de ces manifs, on retient davantage la violence qui les ont accompagnées que ce qui
    les a motivées. Le problème de la France et des
    Français c’est cette immigration inutile, inintegrable, et agressive, qui draine chaque année des dizaines de milliards, lesquels seraient
    mieux employés au profit des Français les plus
    modestes.

    • Jill,
      Ce sont les médias (une fois encore) qui ont semé le bordel! Suppression des subventions, dans un premier temps.
      Cordialement.

    • Jill,
      La casse a été télécommandée par le super csta.
      Et maintenant ils tentent de diviser les GJ et sont sur le point de réussir : ne pas lacher et exiger un référendum de salut public, la seule véritable sortie.Cordialement.

  9. une giletjaune avait proposé de défiler sur le périphérique parisien en laissant le centre de Paris aux casseurs!
    dommage que personne ne l’ait entendue!
    quelle belle idée

    • Non, ce n’est pas une bonne idée de pourrir la vie d’honnêtes citoyens. Il faut mieux se recentrer sur les députés qui ont voté des lois contraires à l’intérêt du peuple et sur le gouvernement.

      • vous donnez raison à macron: tenter de prendre le palais bourbon d’assaut comme en février 1934!
        les français ont la mémoire courte! je n’ose pas vous rappeler qui disait ça!

  10. pourquoi ne pas demander,dans un souci d’egalite,les memes avantages que les immigres….retraite a 830 euros/mois,soins et logement gratuits,carte de credit,etc….

  11. effectivement il ne faut pas rentrer à la niche tant que le gouvernement n’a pas admis de faire des référendums sur les grands sujets ( immigration, souveraineté etc..)

    • t’inquiète pas, on pense déjà aux super réveillons que l’on fera aux ronds-point; de plus, avec le froid, le soutien des gens redevient massif car les gens comprennent que le mouvement est sérieux (contrairement aux manifs syndicales téléguidées par le pouvoir.

  12. Ce RIC, sans rire, me semble être un… Ric Hochet !!!
    Hochet pour le bon Peuple ? Car quelle question poser ? Il y en a trop ! Défouloir !
    Ricochet ? Diabolisation d’un Peuple qui n’a rien compris !

    • DUFAITREZ,
      référendum de destitution de macron (l’homme « élu » avec 65% de 48% de VOTANTS).
      Voulez vous destituer macron? / OUI ouNON / PAS PLUS SIMPLE ET CLAIR.
      Cordialement.

  13. Fin de la récré : les pourris du gouvernement ont même laissé faire un attentat à Strasbourg pour convaincre les GJ d’en finir avec leur mouvement, soi-disant afin que les forces de l’ordre puissent faire leur travail

  14. TENEZ BON ! NE LACHEZ RIEN ! N’EN DEPLAISE AUX MERDIATS.!
    Même si nicolas bétou vous menace de chômage, de baisse de pib. Il parle de son compte en banque à lui ! nous, on en verra pas la couleur que l’économie marche ou pas !

  15. Gerard,
    Maintenant que les GJ ont ouvert la brèche, on doit EXIGER le référendum pour la révocation de macron ( l’homme « élu » avec 65% de 48% de VOTANTS. La nouvelle démocratie).
    Et restructuration de l’état.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*