Les communistes sont-ils schizophrènes ou des faux-culs ?

MarchaisLes communistes n’ont jamais été ma tasse de thé. Tout citoyen Français qui a un peu de mémoire, un peu de culture historique ne peut ignorer que tous les partis communistes furent à la base des plus grands crimes contre l’humanité et de guerre.

Peu de communistes furent jugés comme tels. Particulièrement en France ou le Parti Communiste Français s’autorise des propos sur notre passé, notre histoire de France en oubliant la poutre qu’il a dans l’œil. On ne peut pas dire qu’il fut, lui et les autres partis communistes, des parangons de la liberté. N’oublions jamais, qu’il fut partie prenante dans la collaboration avec les nazis jusqu’en juin 1941, c’est à dire après, et seulement après l’invasion des nazis de l’empire soviétique de Staline.

Certes, ils tentent, avec parfois un peu de succès de faire passer Lénine pour un ange. Soulignent la terreur stalinienne. Et oublient surtout que l’un et l’autre ont été des criminels. Souvenons-nous !

  • Lénine a eu raison de s’étonner que le sabotage des cheminots grévistes de 1920 n’ait pas été puni d’exécutions massives. (Trotski)
  • La meilleure place pour un gréviste, ce moustique jaune et nuisible, c’est le camp de concentration. (Pravda le 12 février 1920)
  • Il faut faire un exemple en faisant:
  • 1/ Pendre (je dis pendre de façon que les gens le voient) pas moins de 100 koulaks, richards, buveurs de sang connus.
  • 2/ Publier les noms.
  • 3/ S’emparer de tout leur grain.
  • 4/ Identifier les otages comme nous l’avons indiqué dans notre télégramme hier.  Faites cela de façon qu’à des centaines de lieues à la ronde les gens voient, tremblent, sachent et se disent : ils tuent et continueront à tuer les koulaks assoiffés de sang. Télégraphiez que vous avez bien reçu et exécuté ces instructions. Vôtre, Lénine. (10 août 1918).

Sans compter les larmes des communistes français à la suite de la mort de Staline en 1953.

Tout cela pour dire et introduire cette vidéo étonnante aujourd’hui des propos d’un Georges Marchais en 1981, qui feraient du PCF aujourd’hui, un parti d’extrême-droite et islamophobe suivant les critères des médias et de la bienpensance. Un Georges Marchais qui serait sans doute poursuivi par le MRAP, la LICRA, la LDH, SOS Racisme et autres. Comme quoi, si les temps changent, le PCF  de l’époque avait encore un peu de bon sens malgré ses délires staliniens.

Gérard Brazon

5 Commentaires

  1. Bizarrement, aujourd’hui, le PCF est pour une immigration incontrôlée donc pour la concurrence, pour les baisses de salaire des français, sur ce point, il est très libéral (sur d’autres non mais sur celui-là, oui). C’est pour cela qu’à l’époque, le PCF était contre l’immigration, de plus, tout le monde comprenait ce qu’était la laïcité alors qu’aujourd’hui, « on » a travesti son sens. Ce que j’en pense, c’est que le PCF actuel fait partie du système politique unique d’aujourd’hui, même s’il s’en défend, donc il est rentré dans ce même mode de pensée unique.

    • Ca n’a rien à voir avec le liberalisme. Les cocos(ah,les cocos-film Uranus/tirade Depardieu) raclent là ou ils peuvent.

  2. De 1970 à1981 cette période é été la meilleure du monde salarial.Simplement la « gauche » de l’époque était dans l’opposition.

  3. Pour ne comparer les deux idéologies seules, sans intégrer les autres dommages; guerres, famines plus ou moins liés, le communisme a fait deux fois plus de victimes que le nazisme. Jean François Revel résume sa pensée dans cette autre formule :
    « Le communisme, c’est le nazisme, le mensonge en plus »

    Qu’il y ait encore un parti communiste qui parade, sans remords ni repentance en France m’est insupportable . ADG, ex observateur du paradis socialiste.

  4. EXCELLENT !!! George Marchais !!!!! d’ ailleurs le FN devrait utiliser ce discours là pour faire chier le parti communiste et la gauche et se moquer d’ eux !!!!

Répondre à raoulcalamar Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*