Le bêtisier d’Olivier Véran : mais quand donc va-t-on le foutre dehors? Par Gérard Brazon

En finir avec le Con-Vide 2021

Cette France de 2020/21 est devenue cinglée. Les pseudo-élites sont devenues folles. Nous sommes gouvernés par des gens qui ont perdu leur bon sens.

L’Académie nationale de médecine a recommandé, ce vendredi, d’éviter de parler et de téléphoner dans les transports en commun, même masqué. Silence dans les rangs. Même dans 1984, il n’y avait pas ce délire.

Cette mort sociale sera une réalité d’ici peu si les Français acceptent, sans mot dire, ce genre de diktats délirant et liberticide. L’homme est un animal social, bien avant les cavernes. Cette académie débile de médecine n’imagine pas de dire à ses médecins de se taire lorsqu’ils sont dans leurs cabinets, hôpitaux, cliniques, etc.

Vont-ils demander aux journalistes aux ordres de BFM TV, Radio Sévices France, et autres gallinacés médiatiques de se taire, y compris avec un masque, si ce n’est au nom de l’égalité entre les Français ?

Que pensez des futures obligations de porter un masque qui ne vient pas de chez nos grands-mères, de nos « couturières » familiales ? Car, suivant les recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique (HSCP), le ministre de la Santé Olivier Véran a appelé jeudi les Français à ne plus utiliser les masques artisanaux. Ce pays est vraiment dirigé par de grands malades.

Il se trouve que L’Académie nationale de médecine doute de cette bonne idée qui relèverait du « principe de précaution », à défaut de dénoncer le formidable et juteux marché du masque. Idem sur la volonté d’étendre la distanciation physique de 1 à 2 mètres entre deux personnes, cette Académie trouve que cela est une “proposition défendable en théorie, mais inapplicable en pratique ».

Qui peut imaginer dans le métro, les bus, les RER, les trains de la SNCF une distance de 2 mètres lorsque les bus et les rames sont bondés ?

Dans quel monde vivent ces privilégiés ?

Qui va leur ouvrir la porte de leurs voitures de fonction, à ces idiots ? Personne n’a de bras de plus de deux mètres !

Qui va leur servir ces produits coûteux impossibles à acheter par le petit peuple, à leurs tables ministérielles ?

Qui va leur servir le vin coûtant une fortune la bouteille ?

Alors ce nouveau mot d’ordre, comme dit plus haut, qui est de donner des ordres comme « il vous faudra éviter de parler et de téléphoner avec le masque » est une dinguerie de plus.

Bientôt, nous verrons apparaître des recommandations du type « comment mettre un masque pour aller aux toilettes » avec également des autorisations particulières pour ceux qui seraient gênés par leur physique ? Au hasard : Est-ce que je peux retirer mon masque car, avec mon ventre, je ne verrai plus mon zizi.

Cette France devient un pays non seulement envahi, mais aussi un pays à qui l’on a retiré tous les moyens de défense. Grâce aux abstentionnistes, des responsables politiques ont renversé l’ordre établi en mettant la souveraineté du peuple sous les ordres de l’idéologie des « droits de l’homme », sous la volonté de juges gauchistes, et dépendant de juges européens.

Nous pouvons constater que, plus le temps passe, plus les aberrations gouvernementales s’accumulent depuis février 2020.

Gérard Brazon

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*