La peine de mort : une horreur ou une désespérante nécessité ?

La veuve

Nous voyons notre société se déliter peu à peu. Nous regardons l’effondrement de notre système judiciaire. Nous constatons que la police est impuissante avec les forts et dure avec les faibles, mais surtout aux ordres d’un pouvoir politique absent sur la sécurité.

Un pouvoir politique qui semble émasculé, des maires, des présidents de régions, de départements, d’assemblées et de la République, tétanisés devant une violence sociétale devenue insupportable pour la plupart des Français.

Ce ne sont pas les propos lénifiants de bien-pensants qui appellent à la conciliation, à la compassion, à la compréhension et au message chrétien du « vous n’aurez pas ma haine », ou l’apitoiement sur l’assassin de votre enfant, la chair de votre chair, celui ou celle que vous avez vu naître, à qui vous avez donné le biberon, que vous avez vu grandir, que vous avez tant aimé, et auquel vous n’auriez même pas le droit de dire votre colère juste et naturelle de le voir se faire ensevelir parce qu’une ordure l’a achevé à coup de pied, l’a poignardé, l’a renversé avec sa voiture volontairement.

Assassinés sous le prétexte fallacieux qu’il ne savait pas, qu’il ignorait « les codes de  bonne conduite », « les mœurs du pays« , et je ne sais quelle excuse, faisant d’un assassin une victime, et d’une vraie victime, un coupable potentiel qui aurait commis une erreur, voire un manque de réflexions devant le danger, et qu’il aurait dû évidemment le comprendre, face à son assassin.

Terrible inversion des colères, qui consiste à comprendre, mais « à ne pas juger« , comme le dit la mère de Mélanie, cette jeune femme gendarme assassinée et d’affirmer en plus que l’assassin de sa fille « a vu sa vie foutue » alors même que sa fille était, elle, pour le coup vraiment morte !

Lui, l’assassin Yassine, sera sorti dans 10 ans ! Peut-être même avant, avec les coups de pouces des Taubira, Belloubet et Moretti, ce trio infernal de ces dernières années qui se sont succédé au ministère de l’Injustice.

Comment une mère peut-elle montrer une telle indifférence bien-pensante envers sa propre fille ? Les médias célébrerons « sa résilience », mot à la mode, qui signifie finalement que l’on peut tuer votre enfant, et pardonner béatement voire participer à l’entreprise de victimisation du meurtrier de votre enfant.

Comment un père peut-il ne pas ressentir de colère, et n’ayons pas peur des mots, de la haine envers celui qui a assassiné sa fille ?

Comment peut-on demander à des parents de faire comme si cela n’était pas naturel de haïr le tueur de ses enfants ?

Comment cette société déliquescente peut-elle demander à des parents de se déliter avec elle, dans la boue du renoncement de soi, de la bien-pensance qui se dit civilisation, alors même qu’elle n’est que le mouton allant à l’abattoir, la brebis face aux loups. Même les bergers ressentent de la colère face à leurs troupeaux victimes des prédateurs à quatre pattes. Eux au moins, ils touchent des compensations monétaires. Rien ne pourra faire oublier la mort violente d’un être que vous avez aimé au plus profond de vos tripes !

C’est dégueulasse de pousser ou de demander aux parents de le faire.

C’est une ignominie, une honte que des parents se prêtent à ces scènes abjectes.

Un proverbe chinois dit qu’un poisson mort pourrit toujours par la tête ! Notre pays se meurt, et déjà il pourrit par la tête.

Aux USA, un homme de 47 ans vient d’être exécuté !

Il avait été reconnu coupable en 1999 du meurtre d’un couple et de leur fillette de 8 ans dans l’Arkansas lors d’un cambriolage. 11 ans après, l’assassin aura été exécuté. Les sempiternelles associations hurlent et condamnent cette mort car elles sont opposées à la peine de mort. Trois autres condamnés attendent leur exécution.

Aussi loin que je me souvienne, même enfant, j’ai toujours été horrifié par la peine de mort. Cela vient du livre écrit par Victor Hugo sur « Les derniers jours d’un condamné » que j’avais lu vers mes douze ans. Ce livre m’a marqué profondément, comme d’ailleurs toute l’œuvre littéraire du génial Hugo, Les Misérables, L’Homme qui rit, Notre Dame de Paris, etc. Un Victor Hugo si peu fiable, si changeant et si piètre politique, comme il a pu l’être, et comme je l’ai découvert par la suite.

On n’imagine pas à quel point les lectures influencent les opinions des enfants quand elles ne sont pas guidées par des personnes instruites et sages. Alors imaginez une opinion d’enfant, ayant le niveau Bac en 2020, sous l’influence d’associations politiques dites humanistes et antiracistes.

Autant la mort d’un assassin ne m’émeut pas, lorsque c’est à la suite d’une vengeance, celle d’un père, d’une mère, d’un mari, d’une femme, ou d’enfants. Celle-ci me paraît juste, méritée, et tant pis si je choque ceux qui croient en la rédemption, au pardon comme seul salut.

Autant, la peine de mort commise par la société me heurte encore. Les rituels, les couloirs de la mort, les mises à l’écart en attendant, le dernier verre, et que sais-je? Dix ans ou plus après le crime d’origine, cette peine me heurte toujours, n’en déplaise à ceux pour qui c’est à la société de régler les comptes.

Les associations protestent. Elles hurlent leurs oppositions aux USA, mais ne disent rien concernant la Chine qui fait payer à la famille la balle de l’exécution, contre l’Iran qui exécute également en plus des femmes, des mineurs par la pendaison en public, contre l’Arabie saoudite qui décapite aux sabres femmes et homme en public, fouette, et crucifie ses condamnés, au Soudan, au Yémen, en Irak par la pendaison, etc.

Où sont les manifestations devant les ambassades, les réclamations, les grands discours humanistes ?

Où sont ces associations diverses, lorsqu’une femme iranienne se voit condamnée à recevoir 148 coups de fouet en plus des 30 ans de prison pour avoir défendu le droit de ne pas porter le voile de la honte ?

En marron et en marron foncé, tous les pays où est pratiquée la peine de mort, et dont la plupart sont ignorés par les associations bien-pensantes.

Toutefois, j’avoue que peu à peu, j’évolue sur la peine de mort. Après moult réflexions, il me semble que les arguties affirmant que la peine de mort est inutile, qu’elle ne sert pas d’exemple, ne soit plus la véritable raison de mon opposition faiblissante.

La peine de mort ne sert pas d’exemple puisque dans les pays comme aux USA, où la peine de mort est appliquée, celle-ci ne fait pas diminuer franchement les meurtres. Les USA sont un pays où il y a le plus de meurtres ! Où les Noirs tuent le plus de Noirs soit dit en passant. La seule chose qui me freine, c’est le risque d’erreur judiciaire. Celle-ci est irréparable. Là est la question.

En fait, pour les meurtres prouvés et avérés, c’est finalement plus simple. Je me dis que cela fera un meurtrier de moins. C’est fou comme avec l’âge, l’expérience, les pitoyables résultats judiciaires, les choses apparaissent plus simples.

Gérard Brazon

86 Commentaires

  1. C est bien d y reflechir. Mais peine perdue, elle ne reviendra jamais en France, car il faut modifier la Constitution. Il faudra un referendum, mais celui ci est interdit pour ce sujet. Dommage, hein !….

    • Référendum interdit? Depuis quand le peuple de France ne peut revendiquer un référendum? L’Union Européenne ne peut interdire un référendum. Certes, l’UE peut faire valoir que les dirigeants Français ont signé un texte sur l’interdiction de la Peine de Mort mais rien, n’interdit de faire un référendum sur ce sujet.
      Il faut juste savoir que la France sera condamnée pour la rétablir, et avoir des politiques au pouvoir qui disent à l’UE que le peuple est souverain chez lui. C’est pas gagné je vous l’accordé.

      • Mr Brazon,il s’agit là du cœur de notre combat de peuple »souverain »Recouvrer au plus vite notre souverainete.

    • Une Condtitution,au pays où l’on a destitué,avant de le condamner à mort,un Roi de droit divin,ça pourrait se changer,non?

  2. la peine de mort,avec cette méme guillotine sur la photo ! comme ceci le condamné attrapera en plus le tétanos. Plus sérieusement la peine de mort évite la récidive et vide les prisons…donc éfficace,a pratiquer en France sans retenu.

  3. Oui absolument ,ça fera des meurtriers de moins et surtout qui ne pourront pas recommencer ce qui n’est pas le cas bien souvent de ceux qui sortent de prison et recommencent leurs méfaits aussitôt sortis .

  4. Gérard, avec les vidéos de meurtres carrément postées sur le net, une fois la ou les identités des meurtriers découvertes, associés à d’autres preuves matérielles, la peine de mort doit alors devenir la NORME !!!

    Mais toi et moi savons parfaitement, tout comme les décisions du virus machin, que tout est fait pour faire disparaître le français natif, et aussi celui qui est français de coeur !!!

     » Que n’ont-ils pas fait ?  » titre du livre du Professeur PERONNE, peut aussi s’appliquer à TOUS les gouverneMENTs, actuels comme passés, et ce, depuis plus de 40 années !!!

    Déjà, lorsque la police est attaquée, la riposte létale DOIT être la norme, je parle des quartiers et autres zones de non-droit ou de la charia !!!

    J’ai déjà démontré dans mes articles, la réalité des faits …

  5. Cher Gérard vous oubliez le cas des victimes d’assassins récidivistes . Le chiffre total de ces victimes est difficile à obtenir; La peine de mort doit être rétablie . Son efficacité réside dans la certitude et l’immediateté de cette peine . L’ ADN permet d’éviter l’erreur judiciaire .
    Le taux d’élucidation doit être élevé ( 80% ? ) .

  6. Plutôt pour la peine de mort… mais pour les cas de meurtre multiples, avérés et incontestables….et crimes de guerre contre son propre « pays » (djadistes sur le retour)…
    De toute façon, on est trop nombreux sur terre….donc autant se séparer des pires raclures…et en plus l’argent économisée sur leurs nombreuses années d’incarcération pourront servir à planter des arbres par exemple ou à créer une piste cyclable dans une ville de banlieue.(les Verts apprécieront)

  7. La peine de mort ?
    OUI. OUI. OUI.
    Pour les cas avérés, prouvés, incontestables.
    A chque fois qu 1assassin prend la vie d autrui (à Romans, à Marseille les 2 jeunes filles, etc…).
    Comme on n a pas le droit de se faire justice soi- même alors la sté doit le faire : qui a oté délibérément 1vie perdra la sienne. Pas question que l’assassin puisse continuer à vivre et à respirer dans ce bas monde (renvoyons-le à Dieu qui seul peut le juger… comme disait POUTINE en substance).
    Sur la dissuasion : je pense qu elle existe. Nécessairement. Les anti pdm racontent le contraire ou veulent ns faire avaler des stats bidons.
    Mais de tte façon la dissuasion n est en aucun cas la condition de l’ existence de la pdm.
    Sa fonction 1ére est le châtiment, la sanction pour cet acte horrible irréversible.

    • Une suspicion avérée comme disait Castaner? Faudra penser à réfléchir un peu. Des suspects ayant avoués des meurtres qu’ils n’avaient pas commis ça a existé. Je comprend ce que vous voulez dire mais c’est mal ficelé. Un djihadiste ayant commis un meurtre ou un attentat, oui. Un violeur et tueur d’enfant oui. Un délinquant ayant tué un paisible citoyen oui. Malheureusement parfois on est pas certain à 100% d’avoir le véritable tueur. Il ne peut subsister un seul doute dans le cas d’une peine de mort.. C’est là la véritable difficulté qui nous rappelle que rien n’est aussi simple

      • Je pense avoir été clair. Pt-être m’avez-vous mal lu, mal compris ?
        Pour ce qui est de réfléchir je le dis, car on n’ a pas l’heur de se connaitre, cela a tjrs été 1 de mes pts forts reconnu par les autres.
        Je n’ai pas besoin de « penser à réfléchir un peu ». Je fais cela en permanence, naturellement.
        Par ctre, vs me faîtes sourire car vs allez chercher des « détails », des cas bizarres : « suspect ayant avoué des meurtres »! Il est où le rapport?
        Et vs citez des cas clichés, « émotionnels ». Suffit pas d’énoncer ces catégories pour emporter 1décision : ft établir la vérité. Et, rappel, la règle est : vt mieux laisser partir 1coupable que condamner 1innocent.
        Je vs ai cité des cas précis d’assassinats.
        La PDM dt être gale; pas réservée à des cas spéciaux.
        Au sommet de la hiérarch des peines.

  8. Vaut mieux tuer 100 innocents que laisser partir un coupable.
    Mais l’écrasante majorité des assassins et autres salopards sont des non-blancs.
    Aux USA, les noirs sont sur le podium quand il s’agit des tueries de masse, avec des armes obtenues illégalement, alors qu’on essait de nous faire croire que les responsables sont majoritairement des blancs avec des armes déclarées.

    Il y a très peu d’éxécutions aux USA, c’est bien là le problème. Pour ça que dans le sud on lynchait les criminels. Certes c’est pas dissuasif, un noir meurtrier en sera toujours un, mais ça évite la récidive.
    Fait divers marrant, une femme dont la mère avait été tuée par un noir 20 ans avant l’a pardonné, a insister pour le faire sortir de cabane et lui a trouvé un emploi.
    Il l’a assassinée.

  9. L’erreur judiciaire ? Alors, il ne faudrait plus bâtir de maisons, parce que le maçon peut tomber du toit ? G. Brazon, gare aux sophismes sentimentaux!

  10. Tuer est justifié dans 4 cas de figure :

    – Pour la gloire de Dieu (croisades) et la défense de la chrétienté ( prise de Jérusalem 1099) et/ou contre le paganisme (campagnes de Charlemagne contre les Saxons) ou l’hérésie (Croisade contre les Albigeois)

    -Pour éviter un nombre de morts chrétiens plus important ( prise d’Alger) et/ou pour ne pas mourir soi-même (bientôt, tous les jours en France).

    -Pour satisfaire le crime de sang , car celui qui a donné intentionnellement la mort DOIT mourir ( « Si un homme frappe à mort un être humain, quel qu’il soit, il sera mis à mort » Levitique 24 17)

    – Pour tout délit ou crime sexuel ou sa tentative contre un mineur imberbe (Luc 17 2). Dans ce cas,le condamné n’a pas le droit à une sépulture.

    SVP : portons nos couilles.

    • Patphil,nous ne parlons pas de délinquants,mais d’assassins souvent multirécidivistes ou de terroristes tueurs d’innocents.

  11. Le tout dépend de qui sont les juges, dans la situation actuelle cela risque d’être les patriotes qui soient condamnés à la peine capitale.

    • elle évite la vengeance personnelle et donc les vendettas. C’est essentiel.
      Voyez la Corse ou le Liban.
      C’est pour cela que Rome avait ces lois.
      un badinter dit n’importe quoi pour fourguer sa came

    • Badinter a fait un spectacle mondial avec la peine de mort de 1 ou deux assassins sur dix ans, c’est du théâtre politique.

    • Badinter a voulu laisser une trace dans l’histoire en faisant voter l’abolition,trouvant dans ce combat une cause sublime à défendre,sans se soucier le moins du monde de l’avis du peuple francais.Fourniret,Abdeslam,Lelandais lui disent merci…

    • Badinter a fait du spectacle , c’était honteux , je suis encore en colère quand je repense à cette campagne larmoyante sur le pauvre gars qui attend son heure dans sa cellule. Et les victimes alors , ordure !!!
      De plus la société s’arroge le monopole de la violence , elle a le droit à la vengeance.
      Mais il ne s’agit pas de vengeance.
      Il s’agit simplement de débarrasser la société de ses membres les plus dangereux. Du ménage . De la salubrité publique .

  12. C’est pourtant pas compliqué, Monsieur Brazon :
    1) la peine de mort n’empêche pas les meurtres passionnels et n’empêche pas les meurtres commis par des psychopathes,
    2) donc, elle n’a pas vraiment d’utilité pour tout ce qui ressort du « droit commun » et peut d’ailleurs être remplacée par une perpétuité vraiment incompressible.
    3) par contre, elle est nécessaire au plan politique et doit être rétablie, systématiquement et à grande échelle, pour tous les salauds qui détruisent le pays et la nation : gauchistes, francs-macs, mondialistes, bougnègres immigrés et malfaisants.

  13. 100% pour et pour le rétablissement du service militaire de 24 mois pour filles et garçons et bien entendu la remigration dans les plus brefs délais que la France redevienne enfin
    elle-même !celle que j’ai servi en: TOA-ALGERIE- AFRIQUE NOIRE !

    • Rétablissement du service militaire !!! imaginons l’incorporation d’une classe 1e aucun fiston de politicard 2e aucun rejeton de bobos de m… 3e un bon paquet de bougnesnegres formes aux techniques de combat et équipes d’armes qu’ils pourront à tous moments retornner contre l’encadrement . Pas certain que l’ idée soit judicieuse renvoi dans leurs trous à merde 💩 d’origine bien plus efficace

  14. Effectivement la peine de mort comporte le risque irréparable d’erreur judiciaire. Une solution : l’emprisonnement à perpétuité, mais il faudrait qu’il soit VRAIMENT à vie, avec un choix possible : la piqûre létale.
    Tout emprisonnement, même court, devrait s’accompagner de l’obligation de travailler (usine couplée à la prison, ateliers… Et entretien de la prison), comme dans la vie honnête : pas de travail, pas de nourriture. Je n’ai jamais compris pourquoi les citoyens honnêtes doivent payer pour entretenir malfaiteurs et criminels à ne rien faire.

      • je ne vous souhaite pas d’être reconnu coupable devant un tribunal réduit de femmes ( Jaf ) pour des faits que vous n’avez pas commis ….perso, accusé même injustement de crime, j’aurais une peur affreuse, et une confiance de 50% comme le pile ou face.

    • Et  » l’ erreur judiciaire sur l’emprisonnement à vie « … ?

      Pour la peine de mort, nous avons tous les moyens d’éviter les erreurs.
      Il suffit de bien écrire les textes avec précision…
      Ce qu’on « oublie » de faire trop souvent…!

    • En 2020,les risques d’erreur judiciaire sont quasiment nuls.Au lmoindre doute,il est évident que la peine capitale devrait être commuée en détention.

  15. aux USA, les statistiques sont compliquées car certains états ne pratique pas la peine de mort même si elle est légale, pour d’autres états, c’est illégal.
    Mais il est considéré après analyse minutieuse que la peine de mort freine ceux qui sans elle auraient tué.
    Pour ce qui est des psychopathes, bien sur, ils échappent au raisonnement normal, l’impact est nul pour eux

    • De toutes manières, la nature, la raison d’être, la fonction première, essentielle, fondamentale, humaine de la peine de mort pour celui qui a délibérément assassiné autrui N EST PAS LA DISSUASION.

      Dissuasion qui au demeurant ne peut pas être sérieusement mesurée et reste avant toute chose un enfumage, un mensonge, de la part des opposants à la légitime peine de mort.

  16. Je suis contre la peine de mort au nom du respect de la vie et parce que je suis contre la torture.
    D’autre part, cette horreur a prouvé son inefficacité dans les pays (USA) où elle reste appliquée.
    Par contre je suis pour une extension du droit à la légitime défense et à des sanctions plus lourdes contre la racaille et autres délinquants.

    • assez d’accord avec vous. dans les sanctions plus lourdes on pourrait remettre à la mode le bannissement même pour ceux qui ont acquis la nationalité sans en admettre les règles.

    • A.68 « au nom du respect de la vie » !
      Incohérence, abstraction excessive, idéologie déconnectée.
      Comment aurait-elle pu prouver s/inefficacité !?
      C’est juste de la propagande, du mensonge camouflé en PSEUDOS analyses, études, « chiffres » bidons, »comparaisons » foireuses.
      P. faire vite : fondamentalement, comment pt-on savoir ce qui se passerait si on la supprimait ? On ne pt pas : impossible. Prétendre le contraire est de la manipulation partisane, ridicule, injurieuse.
      Celui qui retire la vie à autrui, délibérement, perdra la sienne (la sté lui prendra sa vie-si aucun doute ne subsiste). La vie on n’en a qu’une.
      C’est le fdt de la Justice. La victime, sa famille, la paix civile d’ abord.
      Dissuasive ou pas : ce n’est pas le sujet ; simple diversion.

      A mains nues la LD, ctre les couteaux ?!

  17. Comment peut-on avoir été un jour contre la peine de mort?
    La principale explication de ceux qui sont contre la peine de mort, hors la raison idéologique gauchiste, est qu’elle n’a jamais été dissuasive. Allons jusqu’au bout :
    les diverses peines appliquées (ou non) n’ont jamais fait disparaître vols, viols, violences, menaces, chantages, trafics, meurtres. Alors pourquoi maintenir aussi tous ces délits et crimes ? Supprimons tout !
    On voit, quand on applique jusqu’au bout ces idées stupides, toute leur bétise. Personne ne le dit, même ici. Alors peut être que lorsque les idiots qui continuent de voter pour les mêmes connards réfléchirons un peu, on avancera. J’y crois pas une minute.
    Pauvre pays d’abrutis. J’arrête là, je commence à transpirer.

  18. La guillotine, une horreur ou une désespérante nécessité ? Nous n’avons pas à avoir de la compassion ou de la clémence envers de la racaille qui n’a aucune pitié envers nous, donc j’opterais pour  » une désespérante nécessité « . Après tout, les soit-disant descendants d’esclaves savent bien RETOURNER DANS LE PASSE pour nous demander de mettre un genou à terre et nous faire demander pardon pour un esclavagisme datant de 300 ans en arrière, nous pouvons nous aussi RETOURNER DANS LE PASSE pour remettre cette vieille guillotine en route et faire rouler, sur la place publique, les mauvaises têtes à titre d’ exemple pour les éventuels délinquants afin de les dissuader dans leurs projets de meurtriers..

    • Tout à fait d’accord avec vous, seulement voilà : Une grande majorité des français n’ont toujours pas compris ce que le dictateur Macron envisage de faire de la France…C’est à dire la vendre aux étrangers ! ET SI LA NOUVELLE GUILLOTINE DEVAIT RETROUVÉE SA PLACE, JE PENSE QUE LE PREMIER A Y BÉNÉFICIER SERAIT CETTE PÉDALE !

    • REBELLONOUS .JE PARTAGE TOUT A FAIT VOTRE OPINION .POUR MOI UNE ORDURE QUI TUE SCIEMMENT SOIT ON L EXECUTE , SI IL A DEJA COMMIS PLUSIEURS MEFAITS ,OU ALORS ON L ELOIGNE DÉFINITIVEMENT DE LA SOCIÉTÉ EN ROUVRANT DES CENTRES DE DETENTIONS COMME CAYENNE .UNE JUSTICE DE MERDE COMME NOUS EN AVONS UNE DEPUIS DES DIZAINES D ANNEES ,MÈNE LE PAYS DANS L ETAT OU IL EST ACTUELLEMENT.

  19. Je ne crois pas à la peine de mort dissuasive sauf et encore pour le meurtre d’un policier, à l’époque les truands y regardaient à deux fois maintenant je ne sais pas, ils sont tellement con !!
    Par contre la peine de mort est avant tout un châtiment comme un autre, la conséquence d’un acte particulièrement odieux.
    Affaire Ranucci condamner a mort sous Giscard pour le viol et l’assassinat de la petite Dolores, combien de Ranucci se promènent actuellement dans les rues après avoir purgé une peine écourtée par le J.A.P ?
    P.S: « Le pullover rouge » écrit par le gauchiste Gilles Perrault n’est qu’un livre de propagande contre la peine de mort, car il n’y a aucun doute même en absence d’ADN inexistant à l’époque que Ranucci était bien l’assassin;

  20. La peine de mort devrait être rétablie en urgence et appliquée, sans procès et sur le lieu de l’arrestation, aux assassins pris « la main dans le sac » et particulièrement aux terroristes, surtout islamistes et non pas les soigner si ils ont été blessés, ne pas leur payer un avocat, ne pas leur offrir une prison 4 étoiles où ils pourront continuer leurs trafic et leur endoctrinement. Tout cela coûte une fortune à la France, pour que des juges pourris les relâchent au bout de quelques mois au mépris des victimes. Cet argent serait plus utile pour nos agriculteurs, nos vieux, nos SDF.

  21. aux USA la peine de mort n’est pas dissuasive car elle n’est appliquée que dans quelques états et de nombreuses années après, ce qui revient à tuer « une autre personne ».
    Par contre quand la Chine a instaurée la peine de mort immédiate pour les criminels pris sur le vif, les meurtres ont baissé de …70%

  22. L’abolition de la peine de mort est irréversible.
    On pourrait par contre lui substituer la mort civile.
    Le condamné disparaîtrait à tout jamais de la société, y compris de sa famille ;et serait enfermé à vie dans le coin le plus pourri qu’on pourrait trouver ;l’île du diable où fût enfermé
    Dreyfus pourrait peut-être convenir.

  23. A commencer par la racaille d’en haut, celle qui permet à la racaille d’en bas de se vautrer dans nos rues et d’exercer leur métier de racaille. Si les têtes des hauts responsables tombent c’est beaucoup plus de justice.

  24. Je suis tout à fait d’accord …quand il n’y a aucun risque d’erreur judiciaire . Ces meurtriers ou pédophiles , violeurs, ne redeviendront jamais normaux en sortant de prison !La prison doit être réservée à ceux qui y purgent une peine , une punition …La peine de mort est là pour débarrasser le pays d’un danger . Un meurtrier , un terroriste coupable de tuerie , mérite largement qu’on se débarrasse de lui ! Aucune peine même la perpète ne suffit !!

    • la perpette est un foutage de gueule a la bad inter et vous croiserez votre violeur oul assassin de votre mari meme pas un an plus tard avec les sorcieres et les ducon machin a la barre ça promet !

  25. Alors là Mr Brazon, nous allons pas être copains du tout, déjà vous confondez Chrétien et Catholique, le Chrétien que je suis crois en Dieu, en Jésus, en la Sainte Vierge, et tous les saints, mais pas en cette organisation mafieuse qu’est le Vatican et son patron le pape, le Catholique se soumet à l’autorité religieuse, le Chrétien que je suis en a rien à foutre

    Ceci étant dit, il faut savoir que même les Catholiques, commencent à contester les choix de ce pape qui ressemble plus à l’envoyé du démon qu’à celui de Dieu

    Il en va dans le monde Catholique de la même manière que dans le monde Athée, il y a des gens conscients et patriotes et des abrutis

    Il faut savoir que lorsque ce pape fait son baratin face à la place St Pierre, il y a beaucoup moins de monde que dans la passé

    • Suite :

      D’autre part les Athées aiment se moquer des Chrétiens en citant la phrase de Jésus qui nous dit de tendre l’autre joue, en fait ce que Jésus a voulu dire c’est qu’il faut rechercher le dialogue avant la violence, mais que si cela ne fonctionne pas il ne faut pas hésiter à mettre un pain dans la gueule du connard qui nous gonfle,

      Il l’a démontré en chassant les marchands du Temple à coups de fouet et à coups de pied au cul

      Jésus nous a également dit que nous devons défendre notre pays, notre famille, nos amis et nos biens contre tous ceux qui représentent un danger, ce qui en clair veut dire virer les envahisseurs

      Ce pape pourri en demandant que l’on reçoive les colorés à bras ouverts trahit la parole de Jésus, ce qui prouve bien qu’il est corrompu et démoniaque

  26. La peine de mort n’aurait jamais dû être abolie. L’individu qui donne la mort n’a aucune excuse à faire valoir. Les prisons auraient beaucoup moins de candidat. Les égorgeurs de la charmante religion d’amour pourraient rejoindre le bordel d’Allah. Et leur sale existence ne coûterait pas un centime aux contribuables. On éviterait de retrouver en liberté des condamnés à la pseudo perpétuité, D’ailleurs les condamnés à perpétuité doivent avoir leur club dans une France ou on sanctionne pour une ceinture de sécurité mais pas pour une Kalachnikov.

    • TOUT CA LA FAUTE DU JUIF BADINTER ET DU SALAUD DE MITTERRAND UN DES PLUS MAUVAIS PRESIDENT SOUS LA 5IEME REPUBLIQUE

  27. Autant, la peine de mort commise par la société me heurte encore./ dixit gerard brazon
    Commise vous dites ? Elle existe malheureusement plus depuis plus de 30 ans, votre sensiblerie vous fait fantasmez…( merci badinter )
    La peine de mort ne me heurte nullement moi, je veux bien d ailleurs etre le bourreau de certains…
    ( meurtriers d enfants par ex…)
    Croyez moi, je vais bien m occuper d eux et sans aucunes sensibleries…le drame de notre epoque de bisounours debiles

    • En Amerique il viennent d’excecuter un homme qui a tue une gamine de 10 ans mais en france il aurait ete condanne a 20 ans!!!!!! Et encore la peine de mort devrait etre remise pour certains crimes

  28. Pour ceux qui ne veulent pas le rétablissement de la peine de mort, il y a peut-être une solution. Pourquoi ne pas délocaliser nos prisons et créer des bagnes en Chine avec l’accord des gouvernants chinois.
    Ils ont la place, les infrastructures, le personnel qualifié et le savoir faire. Cela leur ferait de la main d’oeuvre à bon marché et la France pourrait verser une participation qui équivaudrait à une tractation de soutraitance. Et nous n’aurions plus à nous inquiéter de savoir qu’un ministre relâche 13 000 salopards dans la nature et Dupond Moretti pourrait consacrer plus sérieusement du temps à sa nouvelle charge.

  29. C’est la mort dans l’ame que je me déclare pour le rétablissement de la peine capitale en France.Si une condamnation à mort n’a pas forcément valeur d’exemplarite,elle a pour le moins le mérite de nous débarrasser dIgnobles individus qui ne méritent aucune pitié.Je pense entre autres a Fourniret,,Sala Abdeslam , Nordal Le Landais,ces ordures criminelles qui souillent le beau nom d’humanite.

  30. Ce serait bien la dernière des choses qu’il faudrait dans une dictature comme la nôtre.
    Si notre pays est devenu ce qu’il est aujourd’hui, c’est que nous sommes gouvernés par des parasites, corrompus, qui ont la particularité d’être contre le peuple français, contre les autochtones, et qui ont à leur service, un institution « judiciaire » qui condamne par rapport à l’idéologie de cette dictature donc qui décide comment et envers qui elle applique les lois existantes pour imposer cette dictature aux Français.

  31. Le rétablissement de la peine de mort s’avère indispensable, incontournable. Le banc et l’arrière banc des misérables qui ont conduit la France dans cette impasse mortelle, devront monter en masse sur l’échafaud ! … La Saint Barthélémy des kollabos doit battre sont plein … Première vague, les kollabos, deuxième vague les musulmans. Aucun de ces infâmes salauds ne doit en réchapper …

    • Je suis contre le rétablissement de la peine de mort car dans une dictature anti-Français, anti-Blancs, comme c’est le cas en France, ça ne peut que se retourner contre les autochtones ! Cette dictature est d’un laxisme incommensurable avec les criminels d’origine extra-européenne pour qu’aussi les Blancs demandent plus de sévérité, alors que toutes les lois pour condamner sévèrement les criminels existent déjà mais ne sont pas appliquées, elles le sont à géométrie variable car la « justice » est un des bras armé du gouvernement, donc les condamnations sont extrêmement sévères envers les Blancs normaux https://ripostelaique.com/le-procureur-orlane-yaouanq-au-secours-des-migrants-agresses-par-deux-gaulois.html et très laxistes envers les délinquants et criminels extra-européens !

    • L’Etat en France, est omniprésent d’où qu’il nous étouffe, il aurait fallu au contraire, moins d’Etat !
      Comme je l’ai dit, il faut bien comprendre que nous sommes en dictature anti-Blancs, à partir de là, le système fait tout pour opprimer les Blancs, mais tout en les manipulant pour qu’ils demandent plus d’Etat, plus de sévérité, alors que les Blancs devraient demander exactement l’inverse ! Les Blancs voient tous ces nombreux agressions et crimes anti-blancs et des condamnations très laxistes pour les criminels extra-européens, mais parce que les lois, déjà très sévères, et pour certaines empêchant la liberté d’opinion etc… donc de dictature (et parce que l’Etat, car une dictature, interdit aux Blancs de se défendre, d’être armés comme aux USA), sont appliquées à géométrie variable !

    • Ce qui permettrait aux Français, aux Blancs, de vivre le plus longtemps possible dans leur pays qui est gouverné par des ennemis, des parasites, serait qu’ils se communautarisent mais suite à des décennies de propagande, c’est impossible. Les Blancs sont très divisés car beaucoup d’entre eux sont totalement endoctrinés par la propagande anti-blancs du système.

  32. Les assassins les violeurs et autres nous coûtent un argent fou ..il faut a tout pris remettre en service cayenne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*