Joffrin veut qu’on réécrive l’Histoire de France à sa sauce multiculturelle

Il n’y a rien de pire que d’avaler un article de Laurent Mouchard, dit Joffrin qui tente de nous expliquer que le nationalisme est à vomir et que le roman national doit être abandonné voire détruit en petits morceaux et reconstruit sous la forme du multiculturalisme et d’un roman relativiste. « La France n’a pas d’ethnie fixe, ni de frontières naturelles ». 

Il commence sa déjection par rappeler que Clovis n’était pas Français puisque né en Belgique. La belle affaire puisque la France n’était pas non plus la France à cette époque. Qu’il était allemand, alors même que l’Allemagne n’existait pas non plus et qu’il était né sous le prénom de Chlodowig. Dans un moment de lucidité, il prend la précaution de dire bien après son délire, que tout cela n’a pas vraiment de sens puisque cette période est bien antérieure à la situation politique actuelle. Le bon sens n’étant pas sa tasse de thé, il a donc commencé à l’envers.(Libé 11/01/ P3)

Nous avons ensuite une critique acerbe de François Fillon qui regrette l’abandon du récit national. Une critique de la droite identitaire, comme si Fillon était un identitaire ! Il affirme que notre récit est « mythologique et trompeur » et qu’il conduit tout droit au nationalisme. Le nationalisme étant l’ennemi comme le disait le collabo et fabulateur Mitterrand avant lui. Il est vrai que de la part d’un fils de millionnaire, fils à papa, ancien militant trotskiste, il n’y a rien d’étonnant. Il y a des personnes comme ça qui sont en capacité d’évoluer, d’autres non.  Même en vivant très bien dans une société capitaliste, Laurent Joffrin né Mouchard, n’a pas changé. Il est toujours cette petite lumière ridicule qui vacille derrière la fenêtre d’une prison mentale.

Qu’a t-il encore commis ? Il fait l’éloge d’un bouquin d’Histoire de France réécrite. Une nouvelle interprétation. L’ Histoire mondiale de la France qui « décentre l’ancien récit national« ,  de l’anti-Michelet. Il offre une relecture de ce récit national par une histoire bien lue, qui  démontre la nocivité de notre récit actuel.

Le reste est à l’avenant, de type citoyen du monde :  la France est un pays de mélange, d’ouverture, (…) qu’il n’y a pas d’ethnie fixe, ni de frontières naturelles ! Le bougre en profite pour nous rappeler l’agression coloniale. Notre récit actuel sert à préparer une France intolérante. Il conclut par un hymne en vantant cet autre récit national qui refuse de laisser le monopole du passé français à une escouade d’idéologues réactionnaires. Laurent Mouchard, dit Joffrin juge à l’aune de cette même idéologie qui aura pourri la France pendant des années.

Alors, c’est quoi cette « histoire de France alternative » comme l’annonce ce titre de Libération. Ce journal gauchiste de destruction des fondations culturelles nationales et des patriotes. Quelques exemples :

Cela commence par la négation de Vercingétorix et d’Alésia qui ne serait qu’une construction pour valider l’idée qu’après la défaite, il y a la victoire. Bien entendu Vichy s’y trouve en bonne place,

Les conséquences de l’explosion du volcan Tambora en 1816, pour le reste de la planète entraînant des difficultés sociales en France. C’est là que l’on constate que l’Histoire de France n’a pas de frontières et tant pis si c’est aussi l’acharnement de la restauration contre une France Bonapartiste.

La loi du 10 août 1927 sur la volonté du pouvoir en place, de promouvoir une immigration pour compenser le manque d’enfants des Français. Mais rien sur les conséquences du désastre de 14/18 où les femmes n’avaient plus trop d’hommes à mettre dans leur lit.

Petit couplet sur les vertus de l’immigration bien sûr. Un rappel intéressant et a contrario sur la difficulté d’être naturalisé avant 1927.

On y apprend que grâce à cette loi, il ne faudra plus que trois années pour demander la nationalité française, que les  femmes françaises ne perdraient plus leur nationalité du fait d’avoir épousé un étranger, que les tests sans faute, et les contrats d’intégration ne seront plus une cause de refus, etc.

Cette demande d’immigration pour avoir plus de Français, est surtout une demande du patronat et des associations populationnistes, équivalentes à notre droite actuelle dit-il. La vraie raison on s’en doute est, qu’il n’y avait plus d’hommes dans les usines et les champs. Comme quoi, la gauche était aussi immigrationniste à cette époque. Il est vrai qu’au même moment elle était aussi plus raciste que la droite et surtout colonialiste.

Une petite note pour ceux qui pensent qu’il n’y a rien à faire avec l’insécurité, la loi du 10 août 1927 a ouvert la déchéance de la nationalité aux auteurs d’actes incompatibles avec la qualité de citoyens français et peut s’étendre à l’épouse et aux enfants du banni.

Il y a donc de quoi se référer à l’histoire et reprendre cette loi du 10 août 1927 pour en tirer les conséquences.

Je vous avoue que cette lecture de Libération me fut vraiment pénible. Ce journal transpire la haine de la France patriote. Il est boursouflé de certitudes humanistes et empli d’hypocrisie. C’est un amas d’infos bien-pensantes et internationalistes. Bref, on en sort comme on sort du fond d’une piscine, avec l’envie de respirer et la rage au ventre. L’avantage est qu’on peut le mettre dans la cheminée, là où il émet quelques flammes et donc de la lumière.

Pour le plaisir, voici une vidéo ou Nicolas Sarkozy torche le nez de Laurent Mouchard né Joffrin. Nous sommes en 2008, c’est l’époque maudite s’il en est, de l’ouverture à la gauche et à des ministres  socialistes qui ont bien lessivé la planche du Président en place.

http://www.dailymotion.com/video/x40ln3_2008-sarkozy-mr-joffrin-monarchie_news

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

21 Commentaires

  1. On est prêt à dire n’importe qu’elle débilité et à tordre l’histoire!la vérité est que les celtes occupaient toute l’Europe actuelle sauf l’Espagne et l’Italie.les celtes qui étaient des tribus germaines ensuite ils y eurent les wisigoth,ostrogoth les Goths et les francs qui unir un territoire allant de la France actuelle la Belgique pays bas et l’Allemagne de l’ouest les autres germains les all man qui en vieil allemand veut dire les hommes libres les saxes et les angles qui furent repoussés par les francs en Angleterre qui fut déjà conquise par les bretons et ensuite par les angles et saxons et ensuite par les normands et les français qui par les jeux d’alliances déboucha sur le guerre de 100ans!
    La culture européenne fut ce mélange de celte,germains,romains grecs et judéo-chrétiens

    • lynhs
      La plupart des pays sont issus de mélanges ;et alors ?
      La France n’a rien d’une exception.
      Où voulez-vous en venir avec votre salade russe ?
      Un conseil: évitez les longues phrases .Tout le monde n’a pas le talent de Marcel Proust

      • lynhs
        Vous devriez également faire un peu d’histoire.
        Et puis attention aux inventions concernant l’étymologie. Allemand vient de « alaman », soit « alle man »: « tous les hommes ».
        C’est le mot « Franc », d’où « Français », qui signifie « libre » (cf anglais « free », même sens ).
        L’étymologie est une science.
        .

    • le haut de l’Italie était la gaule cisalpine, jusqu’au plaines du pô,et les alamands pour allemands,il y a eu aussi des celtibères, à une période les celtes toutes tribus confondues,furent quasiment les maîtres du monde antique, mais leurs querelles intestines et les vagues successives de la tène n’aidèrent pas à fédèrer les nations celtes qui éclatèrent par manque d’homogénéité!

  2. L’ANTIFRANCE : Joffrin ( qui est un renégat s’il est gaulois et un lécheur de babouches très bien payé ) comme tous les sorciers de l’Antifrance savent avancer avec toutes le techniques de la terreur sémantique et idéologique pour ensuite porter l’estocade de leur projet final : la dissolution de la nation française , l’usurpation tribale et oligarchique de l’état en le séparant de la nation et enfin la destruction de la société organique française euro-chretienne et son remplacement par des communautés d’immigrés extra européens , pour mieux dominer les gaulois, les exploiter et les opprimer par la Terreur totalitaire , par l’imposture éthique et idéologique et par le tissu de mensonges rabâchés et de propagandes imposées , qu’ils ont exercé depuis plus de 40 ans . ( A suivre

  3. De la part d’un gaucho islamo-facho-bobo-multiculturaliste, trahir c’est inné. Travestir l’Histoire de la France, ils ont déjà commencé notamment dans les cercles universitaires et scolaires à la réécrire pour qu’elle colle plus à cette monstruosité européenne. Bah oui Charlemagne c’est le « Pater Europea », la bonne blague. Quand on sait que les programmes scolaires sont épurés des grands héros de l’histoire de France, remplacés par des fables africaines. Et maintenant faut que ça colle à l’islam, c’est bien connu, y’a des musulmans en France depuis Clovis ou Charlemagne… On peut y voir le phénomène de « déculturation » de la population d’origine (à savoir le français de souche) pour soutenir le grand remplacement, et cet immondice de joffrin y participe activement.

    • Thibaud le Tricheur,
      Hélas oui, il y a eu des musulmans en France avant Charlemagne: des hordes d’abrutis destructeurs, massacreurs, pilleurs, qui ont ravagé la France du sud pendant trois siècles.

  4. Ce monsieur a le pouvoir d’écrire des sottises sur un « torche-culs » subventionné par les contribuables mais ce monsieur, qui cache son vrai patronyme pour ne pas éclabousser sa famille, a le devoir d’informer objectivement ses lecteurs sachant que musées, bibliothèques et archives nationales , même les bâtiments de France, renferment le passé de notre FRANCE pour palier à sa mémoire défaillante ou plutôt déconnante !
    Est-ce que ce monsieur osera mettre en doute la découverte récente de l’alliance d’un poilu ?
    Heureusement que le NATIONALISME existe pour contrer les négationnistes de cet acabit.

    • cela dépend de quel nationalisme!car il n’y a pas mal de révisionniste chez les nationalistes d’extrême droite !De toute manière il n’y a qu’une histoire celle avec des preuves archives,archéologiques!La nation fut créée par le peuple et pour le peuple en 1789!

      • lynhs
        Et avant 1789,il n’y a rien ,selon vous ? Des préhominiens, probablement ? Pas d’archives ,pas d’auteurs, pas d’art ,pas de sciences,pas de monuments ? Le néant.
        C’est loin dans le passé , quand même, 1789 ! A votre place, je gommerai tout ce qu’il y a avant 1968. Ce serait plus reposant pour les fainéants.

  5. monsieur joffrin, je vous conseille la lecture de deux livres aux editions famot a geneve, l’un est lhistoire des celtes, l’autre l’histoire des vikings et des germains, tres bonne documentation, ca vous evitera a l’avenir d’ecrire n’importe quoi

  6. C’est Joffrin qui est à vomir . Il doit retourner sur les bancs de l’école pour apprendre la France et brancher ses neurones dans le bon sens . De tels abrutis confirmés doivent être interdit d’expression .

  7. Libération, Le Monde, L’obs ne tiennent que par les subventions.Ils font partie des merdias avec leur rédaction et le sieur Joffrin en fait partie. À vomir.

  8. Dans l’ouvrage de Kravchenko , « J’ai choisi la liberté », l’auteur évoque brièvement un nouveau livre d’histoire de la Russie, écrit selon les directives de Staline pour démolir tout le passé de la Russie avant 1917.

  9. Notre Génération d’après guerre, la der mais pas la der des der, s’est farcie l’angoisse du marxisme -léniniste stalinisme, notamment dans les Entreprises à forte valeur ajoutée de PCF et de cgt courroie transmise. Elle se farcie maintenant l’angoisse de l’islamisme urbi orbi, muros extra muros. Un espoir que cette génération puisse voir aussi sa chute avec une certitude, qu’il faudra l’aider considérablement pour qu’il s’écroule de l’intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*