Jean-Michel Ribes, le bouffon socialiste qui insulte Matteo Salvini

On ne devrait jamais tenir de propos insultants envers qui que ce soit, surtout si cette personne est un salaud profitant de sa notoriété pour insulter un homme dont probablement il ignore tout.

Je veux parler de l’indigne Jean-Michel Ribes qui, du haut de sa supposée autorité politique agresse le peuple italien et insulte un homme d’État étranger.

Il y a des artistes qui ne réalisent pas ce qu’ils sont vraiment ! Nous en avons connu, dans les années d’Occupation qui ne sont pas partis comme Jean Gabin aux USA, pour ensuite revenir s’engager dans la France libre. Ils se sont plutôt coulés dans le moule, si ce n’est dans les draps des nazis. Ils les ont fait rire et chanter dans les théâtres, les cinémas et les cabarets.

Qu’aurait fait Jean-Michel Ribes ?

Comme d’ailleurs tous ces artistes d’aujourd’hui qui passent leur temps à donner des leçons de maintien au peuple de France, et incitent à la générosité publique pour des clandestins dits « migrants » sans avoir à mettre eux-mêmes la main au porte-monnaie !

Jean-Michel Ribes a tenu des propos insultants envers Matteo Salvini en affirmant que c’est « une pourriture absolue qui filera se planquer en Amérique latine » (Source)

Il aurait dû être repris par les journalistes présents, remis à sa place par les invités, et ses propos auraient dû faire l’objet d’une plainte, si ce n’est par les autorités médiatiques, tout au moins judiciaires, si ce n’est diplomatiques !

Jean-Michel Ribes parle de Matteo Salvini comme étant un bubon, mais bien plus grave, il sous-entend que d’autres avant lui, après leurs chutes, sont partis se réfugier en Amérique Latine !

Nous savons tous à quoi il fait allusion ! Il traite de nazi un homme d’État, élu par son peuple et qui reste parmi les rares élus d’Europe à se promener dans les rues d’Italie et à être ovationné à chaque apparition en public !

Qui peut se targuer en France de pouvoir le faire ?

Quel homme politique français au pouvoir peut dire qu’il est adoré par son peuple ?

Jean Michel Ribes feint d’ignorer que la plupart des nazis ont trouvé refuge en Égypte, en Syrie et ont continué à mener leur combat antisémite sous d’autres noms et souvent après une conversion à l’islam ! Le Coran tenant la main à Mein Kampf !

Jean Michel Ribes fait une allusion scandaleuse et nul n’a osé lui dire qu’il démontrait au minimum son ignorance historique et se trompait de régime politique !

On peut penser ce que l’on veut du régime fasciste de Benito Mussolini. C’était une dictature, un régime autoritaire et policier, mais il fit de l’Italie (qui était un pays pauvre, tiers-mondiste, qui exportait sa main d’œuvre, sa force vive comme aujourd’hui l’Afrique, en particulier vers la France ; un pays qui importait de quoi se nourrir comme le blé !) en  à peine 12 ans, un pays exportateur de céréales et de matières premières.

Il fit construire les premières autoroutes, a fait émerger une Italie qui se suffisait à elle-même.

Il en fit une puissance militaire que craignait Adolf Hitler qui avait la volonté de faire main-basse sur l’Autriche (Anschluss) en 1934, ce qu’il réussit par la suite en 1938 du fait de la bêtise franco-anglaise ! Il créa aussi une marine italienne puissante, etc.

Le régime fasciste autoritaire et policier n’était pas l’équivalent du régime des nazis ! Loin s’en faut ! Il fut même, jusqu’en 1943, un lieu sûr pour la communauté juive !  Certes, je n’aurais pas aimé vivre sous un régime policier ! Mais qu’en est-il de notre régime qui massacre les manifestants, les éborgne, coupe des mains, handicape gravement des manifestants pacifiques, et utilise des groupes de gauchistes violents de type SA de Röhm dans les manifestations, avec l’appui de policiers ayant oublié leur déontologie ? Nous avons un régime qui insulte le peuple qui a faim et les Gilets jaunes de la pire des manières !

Jean Michel Ribes serait-il un homme inculte ? Non et c’est là que c’est grave ! Il sait bien tout ce que j’écris !

Il utilise les ficelles habituelles, les peurs transmises par des années de formatage, celles du « ventre de la bête immonde encore fécond », celles du « plus jamais ça », celles des « années sombres de notre histoire», celles des « salauds de collabos » et puis celles des « glorieux résistants communistes »etc.

Chaque semaine, nos radio-télévisions se chargent de nous inoculer le message pour mieux nous interdire de réfléchir, et surtout de ne pas apprendre que les régimes fascistes et nazis étaient  les cousins germains du socialisme le plus brutal, le plus liberticide, le plus meurtrier, et qu’ils avaient pour sœur le marxisme-léninisme, avec son prolongement communiste stalinien !

Jean Michel Ribes se comporte comme un salaud en mentant ouvertement sur ce qu’est Matteo Salvini !

Les invités présents ont donc été les complices d’un véritable forfait envers un homme qui fut élu et qui propose de nouvelles élections ! Car enfin, quel est le régime communiste, fasciste, et nazi qui a proposé de nouvelles élections en cours de mandat !

Quel est l’homme politique en France qui, hormis le général de Gaulle, aurait démissionné en cas d’échec de sa politique, de sa mise en minorité, ou comme pour Matteo Salvini, d’empêchement de poursuivre son programme politique pour lequel il fut élu par le peuple italien ?

Qui est Jean-Michel Ribes, son passé, son expertise, sa science politique, sa qualité d’historien ? D’où vient-il ?

Avec son ami Jacques Chirac, le radical-socialiste planqué sous une étiquette de droite.

En 2011, il soutient activement François Hollande à la primaire socialiste. Durant la minable présidence de celui-ci, il est décrit comme un « habitué » du palais de l’Élysée. Comme il fut un grand ami de Chirac, il a obtenu d’être chevalier de la Légion d’honneur en avril 2007, puis promu officier le 14 avril 2017.

Comme quoi, les rois de la République Jacques Chirac et François Hollande savent remercier leurs bouffons juste avant leur fin de mandat, en mai 2007 pour Chirac, et mai 2017 pour Hollande !(Source)

Avec François Hollande, Aurélie Filippetti, Bertrand Delanoë

« Artiste engagé » comme on dit dans les milieux des acteurs de gauche, il a défendu à plusieurs reprises et publiquement le pitoyable Hollande pour dénoncer le dénigrement qu’il subissait, allant jusqu’à signer une tribune avec d’autres personnalités du monde du spectacle pour dénoncer le « Hollande-bashing ».

Voilà ce qu’est Jean-Michel Ribes ! Un militant socialiste, un homme de cette gauche bourgeoise qui mange bien, qui vit bien, qui voyage bien, et qui a sûrement une belle demeure dans les beaux quartiers, ou une belle maison dans un endroit tranquille !  

Il pourrait, s’il le voulait, inviter quelques clandestins à sa table, voire partager sa demeure ! Il pourrait bien, mais ne le fait point, comme la bonne du curé !  Mais fort de son expérience de nanti de gauche, il s’autorise à donner un avis « éclairé » sur Matteo Salvini !

J’exècre cette gauche de la bien-pensance, ces artistes, ces journalistes, ces politiques qui n’écoutent que leurs ventres, ne voient que leurs intérêts, leurs cachets, leurs bonnes places, leurs positions sociales ! Je les exècre non pas pour ce qu’ils sont, mais pour ce qu’ils font, à savoir, utiliser leur positions et relations pour mentir et tromper ceux d’en bas, les sans-dents, les Français qui n’ont plus un rond le 20 du mois et comptent les euros sur la table, tandis qu’eux comptent les pinces de homards et boivent du bon vin à la santé des pauvres cons qui paient. Je les exècre presque autant que ceux qui se pâment devant eux et leurs font de la lèche à chacune de leurs sorties !

Décidément, plus je deviens lucide, plus je deviens con, ou misanthrope !

Gérard Brazon

 

58 Commentaires

  1. ah ben oui tiens un bubon, pour des lépreux comme nous, on ne peut que l’aimer Salvini.
    Par contre, qualifier cet ectoplasme à tête d’ampoule grillée c’est faire honte aux artistes, il y en a ça existe. Même inconnus. Surtout inconnus je dirais.
    Ribes c’est l’une des petites putes les plus affreuses que j’ai jamais vu. Que les putains me pardonnent pour le parallèle de carrière, parce qu’elles au moins elles travaillent.

  2. Je sens une pointe de jalousie chez l auteur..il dit execrer ces pejrsonnes bien pensantes, mais je pense qu aimerait bien en faire partie, de ces gens de pouvoir, mediatique, politique, intellectuel, et autres. Ce cher monsieur Brazon aimerait avoir aussi son 1/4 h de celebrité, mais à ce jour, il se tracasse de rester un parfait inconnu. Comme bon nombre de nous, pas grave, non ?

    • Je ne sais pas si Mr Brazon se tracasse de rester un inconnu. Ce que je sais c’est que ribes ne se tracasse pas d’être une grosse merde.

    • Ribes n’est connu que des bobos parisiens qui font semblant d’être des intellos alors que ce ne sont que des snobinards .
      Ils ne comprennent pas plus le théâtre hermétique que leur concierge .
      Sa notoriété ne franchit pas le périphérique .

    • C’est curieux cette façon de critiquer un article et ses arguments en soupçonnant l’auteur d’être jaloux? Mon cher Aslan, vous devriez vous interroger vous-même! Rien sur le corps de l’article, et le fond. Bizarre non?

  3. Moi je l’ai vomis toutes ces socialopes!
    Un Nuremberg Bis s’impose !
    Vive Salvini lui au moins il a des couilles et défend son pays , son peuple et son histoire !
    Jamais l’Italie ne sera un camps de bamboulas et un pays islamise!
    Bravissimo ❤️👍

  4. ce qui absurde ici ,c’est que vous êtes TROIS à en parler au lieu de le laisser où il est , en essayant de ne pas marcher dedans, même du pied gauche

  5. Je pense aussi que vous devriez vous concerter pour ne pas offrir une triple tribune au gauleiter von ribes and tropp

  6. De l’ingérence toute macroniene ! Ce type ne représente que lui même, se pensant intéressant et utile. Il est tout simplement ridicule.

  7. Ce Ribes est d’une laideur repoussante. Dès qu’il ouvre la bouche, c’est une puanteur.

  8. ces spécialistes du retournement de veste pour continuer à remplir leur gamelle, qui ne cessent de donner des leçons de morale, mais qui n’ont pas honte d’aller manger du homard arrosé de vins millésimés …

    • C’est un type qui croit être un auteur et un acteur de qualité qui vit en crachant et aboyant sur tout, qui vit de subventions publiques depuis des années pour produire de la daube dans son théâtre lui aussi financé sur fonds publics. La photo vous dégoutte ? vous ne l’avez pas entendu s’exprimer : il ne sait que cracher sa suffisance de minable.

  9. Je n’ai aucune sympathie particulière pour Ribes, mais l’article pose pose certains problèmes, me semble-t-il.

    GB reproche à Ribes de « traiter Salvini de nazi » à cause de la référence à l’Amérique du Sud. Possible. Cela dit, un passionné d’histoire comme Gérard devrait savoir qu’il y a aussi de nombreux fascistes italiens qui se sont réfugiés en Amérique du Sud. Et comme il le dit lui-même, Ribes « n’est pas inculte »: on ne peut donc exclure qu’il faisait bien référence à ces fascistes, et non aux nazis.

    Dans ces conditions, la référence aux nazis serait hors-sujet (une « ficelle habituelle » sur RL), et la glorification du régime mussolinien que fait l’auteur par la suite deviendrait alors complètement incohérente et contradictoire.

    • Il reste que ce Ribes a traité Salvini de fasciste et de ce fait utilise une grosse ficelle d’une grande malhonnêteté .

    • On peut aussi envisager une réductio ad hitlerum pour les fascistes… L’Histoire du fascisme est encore moins connue que celle du nazisme, mais dans la propagande socialiste (pléonasme) les deux sont amalgamées. Point n’est besoin de tirer sur l’ambulance… Ce Ribes est un incitateur de haine à bon compte, cultivé ou pas, et Salvini un chef courageux, en phase avec son peuple. Quant à Gérard Brazon, il a l’ouverture d’esprit qu’il faut pour aborder le sujet du fascisme, sachant que c’est tabou. C’est juste bien à vous d’apporter le détail de la fuite en Amérique du sud d’un certain nombre d’Italiens.

    • Votre argumentation ne tient pas une seconde ! Votre prétention à contredire est évidente. La fuite des nazis en Argentine, Brésil ? Vous y amalgamer les dignitaires fascistes! C’est minable! La plupart de ceux-ci sont restés en Italie! Ils ont même continué à y vivre ouvertement et à y construire un nouveau parti fasciste. Je note que vous ne disait rien sur l’assassinat de Mussolini et de sa maîtresse par des communistes (pas de jugement).Rien sur la fuite des nazis en Egypte, en Syrie! Rien les élections réclamait par Salvini lui-même! Votre argumentation est un sophisme: des italiens sont partis en Amérique du sud, cela annule l’allusion de Ribes aux nazis, donc l’article est incohérent, Ribes est donc un gentil que RL et moi poursuivront de notre obsession raciste et fasciste! (rire)

      • Je ne dis rien sur Mussolini et l’Egypte… parce que ce n’est pas mon sujet, tout simplement. Vous essayez, encore une fois, de noyer le poisson en mélangeant tout et n’importe quoi. Que viennent faire les communistes qui ont assassiné Mussolini là dedans?!

        Pas de fascistes italiens en AmS? Le fils de Mussolini, le dernier secrétaire du PNF, entre autres, ont fui…en Argentine, tiens donc. Sans parler des sans grade: si vous lisez l’italien, https://urlz.fr/ajAW

        Vous m’accusez aussi de défendre Ribes alors que je précise bien que je n’ai aucune sympathie envers lui.

        Vous refusez même (rire!) de voir que je vous donne peut-être raison (voir le « possible » dans mon message) et que le reste est au conditionnel, car contrairement à vous, je sais être prudent.

    • @Lionel. ribe n’as pas eu le temps de chercher les nuances historico homéopathique que vous énoncez. Il a fait une réductum hithlerum par voie détournée, comme tout un chacun l’a compris. Dans ces conditions, votre pamphlet coupe les cheveux en quatre .

      • Comme je le dis, c’est possible. Mais comment savez-vous qu’il « n’a pas eu le temps »? Vous croyez vraiment que les personnes interviewées ne préparent pas leurs éléments de langage et improvisent tout?

        Dans ces conditions, vous faites preuve de naïveté ou de simplisme.

    • Traiter Salvini de fasciste parce qu’il n’a pas les idées de gauche et veut épargner son pays de la dégradation imposée est juste de la propagande d’extrême gauche comme tous ces salopards accros aux banques.

    • L’Argentine a ouvert ses portes (et ses fenêtres ) aux nazis italiens ET allemands aidés en cela par les USA et sa CIA… Quel rapport voyez vous en 2019 entre le duce et Mr Salvini? Il n’y en a aucun. Mr Salvini est un italien qui défend son pays et son peuple contre l’invasion de colonisateurs introduits dans toute l’Europe par des collabos de la finance mondiale… et il a raison ! Si nous avions la chance d’avoir en France un « Matthieu » comme celui là nous serions sur la voie du redressement national…

      • « L’Argentine a ouvert ses portes (et ses fenêtres ) aux nazis italiens ET allemands  »
        Merci de confirmer mon information, et donc mon hypothèse.

        Pour le reste, je ne vois pas le rapport avec mon message.

  10. Ribes fait horreur… J’espère qu’il est homo, car je n’imagine pas une femme se tapant un pareil dégénère. Quand on a une gueule pareille, le minimum c’est de la fermer… Ça indispose.

  11. Salvini pisse dans le crâne de ce « spare ribes » et se tient les ribes de rire !
    Si on pouvait matérialiser le gauchisme , spare ribes en serait son image laide , repoussante , visqueuse !

  12. Ribes n’est pas un « élu » à ce que je sache!, Salvini a été plébiscité par des millions d’Italiens et d’Italiennes, alors que ce gros porc de ribes ferme son clapet à merde et que les merdias qui le glorifie nous foutent la paix avec cet étron!.

  13. Mr Brazon les repères que sans cesse vous vous servez et nous martelez pour marquer votre ligne politique est sans cesse le Nazisme, ce qui est d’un conformisme affligeant. Cessez enfin de remonter à cette époque qui est le moteur central des dites valeurs de ceux qui s’en servent pour nous faire taire! Sans cesse revient cette litanie de plus (jamais ça) alors que sous nos yeux notre Peuple subit un génocide ethnique que même les boches n’auraient imaginés pour l’Europe. Nos ennemis sont calés sur cette période pour nous détruire . Notre ennemi est, et reste la république celle qui a massacré sans état d’âme des millions de Français Chrétiens dans des guerres inutiles! Vous n’êtes absolument pas con Mr Brazon juste programmé par l’éducation nationale et cadré par la télé.

    • Ce n’est hélas pas Gérard Brazon qui remonte systématiquement au nazisme, mais cette gauche puante parallèle et collaborationiste qui a chaque opération remonte à sa propre expérience dont il a profité.

      • Mouaï…… Faut plus pour me convaincre ou déstabiliser. Pour ma part mes parents m’ont offert un cerveau et dès que je lis un article ou un commentaire mettant en exergue ou en cause 70 ans après le Nazisme, je me permets de penser que cette lecture est de confession libérale Auvergnate en plus de franc maçonne! Je suis désolé, on ne me l’a fait pas à la subliminale ou à l’emporte pièce calibré style Arte!!!

    • Joël Vous avez raison de dire que notre peuple chrétien est en passe de sombrer dans le néant… c’est un génocide sans précédent puisque la première fois qu’un peuple s’auto détruit! 100% d’accord avec vous les massacres de millions de français pendant les dernières guerres n’ont servit à rien et ont détruit une grande partie de l’âme de notre nation! Tant qu’à l’éducation nationale c’est l’école de la négation des valeurs!!! On cultive la traîtrise dans les grandes écoles françaises en formatant la jeunesse à un faschisme d ‘état…

  14. Quand vous le regardé sur la photo auprès de Jacques Chirac ,il est insignifiant dans toute sa splendeur.Petit,grassouillet ,et surtout il est laid.
    Simplement le bouffon de service. Lui même en fin de compte.

  15. « Décidément, plus je deviens lucide, plus je deviens con, ou misanthrope ! »
    Non, plus vous devenez lucide, plus vous voyez les gens tels qu’ils sont et vous décryptez leur langage et leurs postures, ce qui est fort utile à ceux qui sont moins lucides ou moins informés.

  16. Il ressemble au prof Tournesol sans l’ingéniosité,comment peut-il sortir avec une tête pareil il doit faire peur aux enfants ce type

  17. Sans être d’extrême droite (encore qu’il faudrait revoir la définition en fonction du moment) je préfère largement Matteo Salvini qui se mouille et qui œuvre pour son pays que ce malpropre ( je ne le nomme pas; j’ai une hygiène à respecter)
    Défendre son pays, cela s’appelle aujourd’hui nationaliste, avant on disait patriote: car l’empire (destructeur) domine la démocratie même par ses codes et son langage

  18. Sur la première photo j’ai l’impression que Chirac a les boyaux retournés et évite de regarder JM Ribes pour ne pas vomir ! C’est compréhensible, beurk !
    Sur la seconde photo, JM Ribes semble signaler à tata Delanoë, en se tripotant la barbichette, qu’il a réussi à faire les poches de Hollandouille !
    Le bobo JM Ribes est un vicieux répugnant, un vrai gauchiste ! Le genre de coco ayant profité des offrandes du démocrate Epstein !

  19. J’en ai dit bcp, plus haut, sur ce triste Sire.
    Lui qui n’aime pas les Dictateurs, les citant tous dans cette émission vue en direct, ne l’est-il pas Lui, avant tous les autres ?
    Le Totalitaire subventionné à grands frais…

  20. ce type va sûrement insulter aussi le Peuple Anglais ; le telegraph rapporte qu’en ce moment (sondages), 54% d’entre eux veulent un Brexit dur, et de quoi les anglais causent entre eux, je vous le donne en mille ; de remigration massive ; ribes il peut aller se rhabiller.

  21. Il ne vit pas dans les beaux quartiers mais dans le 20 ème arrondissement rue julien Lacroix dans sa tour d’ivoire juste à côté de l’église notre dame de la croix d’ailleurs il s’était plaint des sonneries des cloches de l’église cela lui était insupportable, heureusement il n’a pas eu gain de cause . Il aurait préféré sûrement l’appel à la prière depuis une mosquée.

  22. Ribes est un faux talent et un vrai sale con.Il fut un temps ou,bien que de gauche,les théâtreux français avaient du génie.Jouvet,Vilar,Renaud Barrault,Chereau,Savary ont marqué la scène de leur temps.Que laissera le triste baveux du Rond Point? Le simple fait de le voir ou de l’entendre plongent dans l’affliction.

  23. Un  » cultureux  » – de gôôche – pédéraste , s’étant bien engraissé toute sa misérable vie sur l’argent public , son nom ne restera pas dans l’Histoire ; qu’a t’il produit ? Rien ; c’est un intrigant , sans plus … beurk !

  24. Les photos ci-dessus sont horribles! j’ai honte pour les personnages, c’est dégradant!!! le petit bonhomme triste clown est une face de « machiavel-manipulateur » et quand on pense que nos impôts payent son théâtre décadent… on devrait se révolter!

  25. Bravo et encore Bravo, en voilà un qui est bien remis à sa place, je partage tout ce que vous venez de dire Gérard, je vous en remercie et excusez moi de vous appeler par votre prénom.

  26. Quelle importance peut bien avoir l’opinion, si tant qu’on puisse appeler ainsi la diarrhée verbale qui sort des circonvolutions cérébrales de ce petit gauchiste insignifiant ? Un vieux bobo soutien de François Hollande (c’est dire) directeur d’un théâtre subventionné à parité par l’État et la mairie de Paris qui n’a jamais rien fait de concret de sa misérable existence ! Jean-Michel RIBES est une merde absolue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*