Islamophobie ? Une réaction saine d’un organisme contre un virus mortel

Il y a en France des bobos, des imbéciles, des ignorants, des inconscients et hélas des irresponsables  qui confondent le racisme avec la peur de l’islam (islamophobie). Les croyants musulmans ne sont pas une race. Il n’y a pas de race musulmane comme cherche à le faire croire l’OCI (Organisation internationale islamiste) financée par l’Arabie Saoudite à travers le processus d’Istanbul et la volonté de mettre en place l’idée que le blasphème est un crime et interdire de fait la critique de l’islam.

Le musulman ne peut être confondu avec un type ou un genre humain. Il en est de même pour les chrétiens, il y a des musulmans blancs (arabes, européens et même indiens) des asiatiques et des noirs. Donc, clairement la race n’est pas le sujet de discorde. Le racisme est d’ailleurs une stupidité majeure. C’est surtout une façon de faire taire une opposition à l’islam. Par contre, il y a des cultures, des us et coutumes, des façons de voir et de faire et surtout des règles ou des lois religieuses. Ce qui n’a rien à voir avec une race.

Les musulmans sont des croyants en un dieu appelé Allah. Bien des musulmans pratiquent sans connaître véritablement le fondement de leur croyance: le Coran et les haddiths (vie du prophète). En France vous pouvez facilement rencontrer des musulmans qui seraient ulcérés que l’on donne leur fille de 9ans à un vieux de 52 ans. (C’est pourtant l’âge d’Aïcha et de Mahomet lorsqu’il l’a prise comme une femme – imaginons un instant sa terreur et sa douleur ).

De ce fait, on peut-être islamophobe (peur de l’islam – ce qui n’est pas interdit par la loi française) sans pour autant être raciste envers l’autre, l’inconnu, celui de l’autre rive ou de l’autre continent et pourquoi pas de l’autre région. C’est Khomeiny qui inventa le mot islamophobe lors de la première réunion antiraciste de Durban en Afrique du Sud. Ainsi donc, la lutte contre le racisme fût détournée au profit de l’islam.

L’islam n’est pas qu’une religion sinon ce ne serait pas bien grave et chacun a le droit de croire ou non en un Dieu si cela l’aide à vivre et assumer sa mort inévitable. L’islam est aussi et surtout un système politique et juridique qui ne laisse aucune place à l’individu, à la pensée individuelle, aux doutes, à la volonté de partager ses doutes, à la démocratie. L’islam c’est « crois et tais-toi »!  Dans le cas contraire, c’est la charia,  la terrifiante  loi islamique qui s’applique, (cursus juridique assis sur le Coran et les haddiths- vie de mahomet). L’islam est la seule « religion » ou vous ne pouvez pas en sortir sous peine de mort (Apostasie).

En France, en Europe, ce convertir n’a que peu d’importance c’est du moins ce que disent ceux qui se marient « à la marocaine » (mariage musulman en réalité ou le marié non musulman se converti de facto et parfois sans même le savoir).

Il se trouve que l’islam est tolérant par la force des choses quand il est minoritaire. Il le devient de moins en moins à fur et mesure que sa démographie progresse. Il ne l’est plus du tout lorsqu’il devient majoritaire et impose de facto sa loi dite divine! En clair, le musulman de mariage marocain va vite se retrouver dans un futur plus ou moins proche devant une réalité incontournable! Sa conversion qui engage ses enfants qui seront considérés musulmans également.

L’Islam n’a pas de marche arrière! Sauf si on coupe le moteur de la démographie et de l’immigration et que l’on décide de mettre la machine à la poubelle. Seules l’Espagne et la Grèce, par la volonté de mener une guerre acharnée, ont pu se libérer de l’emprise islamique! Tous les pays Juifs, Chrétiens, Bouddhistes, Indouistes envahis et occupés se sont vu islamisés (Egypte, Syrie, Lybie, Tunisie, les territoires de l’Algérie moderne, le Maroc, la Mauritanie, la Turquie d’aujourd’hui et même l’Iran mazdéiste). Aucun n’a retrouvé sa liberté de croire et de penser autrement qu’à travers le prisme islamiste.

Etre islamophobe c’est ne pas vouloir que nos enfants vivent un enfer. C’est vouloir que nos femmes soient considérées comme des être libres à part entière! C’est vouloir l’égalité des droits! C’est dire: la femme, c’est l’avenir de l’homme.

Est-ce donc si condamnable l’islamophobie? Réfléchissez bien et pensez à vos enfants! Demandez-vous si c’est cela que vous souhaitez pour eux!

http://www.youtube.com/watch?v=kYjoM34HXWw&feature=relmfu

Etre islamophobe c’est plutôt une réaction saine d’un organisme qui réagit à un virus mortel!

Gérard Brazon (Puteaux-Libre)