Inrocks : Alexandre Comte efface les traces de son agression par des jeunes

Quand l’idiotie, la bêtise sont profondément ancrées dans l’esprit des gauchistes. Ils se prennent pour des intelligents, des cultivés, des cadors de l’humanisme, mais ne sont que des imbéciles.

Ils se font rouer de coups et sont dans l’impossibilité d’admettre que leurs discours est hors sol, inepte, et foncièrement stupide ! C’est vrai qu’il faut un certain courage pour admettre que l’on s’est trompé, et descendre de son nuage protecteur pour admettre la réalité. Celle que vivent les Français dans les cités, les violences journalières dues à l’immigration en particulier.

Un journaliste gauchiste veut se promener dans un parc et découvre le monde tel qu’il est, celui qu’il a couvert de ses écrits dithyrambiques sur les valeurs de l’accueil, de la main tendue, de l’ouverture, du vivre-ensemble, et autres fadaises que l’on peut entendre débiter dans tous les téléfilms et commentaires débiles à la télévision !

C’est fou tout de même que ce soit les plus protégés de notre société qui sont les plus diserts sur ce genre de débilités humanistes ! Un peu comme Hidalgo qui promeut le vélo mais n’hésite pas à prendre les avions Falcon ou des hélicos pour faire 100 km !

Bref, ce gauchiste des Inrocks veut se balader dans un parc parisien pour prendre l’air !

D’après lui, du jour au lendemain, comme par magie, changement de dimension, de temps, d’espace, la population a changé ! De tranquilles familles se baladant dans le parc, d’adorables bambins jouant dans les allées, le parc s’est transformé en coupe-gorge.

D’horribles loups-garous, d’affreux vampires auraient-ils massacré cette douce population ? Non, mais des « djeunes » en bande tout simplement ! On ne sait pas les origines de ces « djeunes », il ne le dit pas ! Nous, à Riposte Laïque, on s’en doute un peu, mais nous avons l’esprit mal tourné. Imaginons que ce soit des grands blonds aux yeux bleus, ayant le tic rédhibitoire d’une main levée pour se saluer ? Non, il ne faut pas exagérer, cette population se fait de plus en plus rare heureusement !

Alors disons que ce sont des « Parisiens » ! Ils ont vu leur victime, et se sont dit qu’il devait avoir une clope sur lui, voire un peu d’argent, et qui sait quelques ustensiles bien pratiques comme un mobile !

Ils l’arrêtent dans sa promenade innocente, lui demandent gentiment de vider ses poches. Dans sa grandeur d’âme, il refuse. Il passe son chemin ! Dans son récit, il ne dit rien de son inquiétude ! Bizarre tout de même ! Quid de l’esprit familial de ce parc ? Pourquoi ces bandes de « Parisiens » ? Pas un mot !

Puis, un peu plus loin, un autre « Parisien » lui demande d’avoir la gentillesse de lui sucer la queue ! Quoi de plus naturel, en somme, dans un parc familial ! Mais là aussi, il refuse ! On ne sait pas si c’est parce qu’il considère que la demande est incorrecte, ou si c’est la manière et les formes qui ne remplissent pas toutes les conditions.

Après tout, à notre époque, tout peut se faire n’importe où, n’importe quand ! On a pu voir à la dernière Gay-Pride, « la marche de la fierté » comme ils disent, des « masochistes » enchaînés avancer à quatre pattes, sous les yeux plus qu’étonnés d’enfants qui les suivaient sans que les parents n’interviennent.

Bref, il refuse l’aimable proposition faite, j’imagine, par un homme qui n’avait pas remarqué l’allure hétérosexuelle de son interlocuteur ! À moins que ce « Parisien » ait trouvé curieux que cet homme se balade dans ce parc, à cet endroit, à cette heure ! Serait-il possible qu’Alexandre Comte, ce journaliste gauchiste affûté, n’ait pas réalisé cette incongruité ?

Le « Parisien », choqué par ce refus qu’il jugea impoli, montra ses talents dans le bourre-pif ! Dans le récit, Alexandre Comte affirma qu’il avait pris le dessus, mais que d’autres « Parisiens » s’en sont mêlés, ou emmêlés !

Quelques temps plus tard, il fut retrouvé à la lueur des lampes torches ! Ce qui sous- entend l’heure tardive, si on se souvient que nous sommes en plein été ! Plus de 22 heures ! Comme il ne donne pas l’heure de son agression, on imagine que celle-ci a été faite auparavant à une « certaine heure » !  On est en droit de se poser la question de fond : combien de temps est-il resté inconscient ? Plusieurs heures, jusqu’à ce que la nuit tombe ?

On s’aperçoit que ce brave journaliste récupère tous ses réflexes quand la maréchaussée intervient et le traite comme un vulgaire client de prostitué ! Dans le discours du policier, aucun doute ! À sa demande de porter plainte, un des policiers lui répond : « Tu vas te calmer maintenant, parce que les PD de journalistes, je leur fais très mal au cul » Ce qui avouez-le, manque cruellement de savoir « vivre ensemble ».

Il semble bien qu’Alexandre Comte n’ira plus dans ce parc désormais !

On peut s’appeler Alexandre, mais personne ne l’oblige à être « le Grand » et partir à la conquête d’un monde inconnu où les familles et les bambins ont été remplacés, sans qu’il le sache, par des hordes de « Parisiens » fraîchement arrivés ! Pas cool ce nouveau monde Alex…

Gérard Brazon

Comme tous les faux-culs gauchistes, Alexandre Comte, se drape dans un drap blanc pour cacher son manque de réalisme et surtout de courage ! Bien entendu, pas un mot dans les médias de son « aventure » au pays des « bisounours »!

Alexandre Comte@alexandre_comte

 

29 Commentaires

    • Des fois passer en manuel ça évite bien des misères et déceptions!!! A vue de nez (hi hi hi…) le molosse en question approche le quintal….. Le casse croûte. Misère! Tu t’imagines le nez dans le guidon… Maman….

      • Sauf le respect que je devrais avoir pour vous… vous êtes un pauvre con ! Un quintal, tout compte fait, ne fait que 100 kg et beaucoup de personnes de notre entourage, pour diverses raisons mais essentiellement le diabète, atteignent ce poids, y compris les hommes ! vous préféreriez voir des femmes décharnées car atteintes d’un cancer ou d’anorexie ? libre à vous mais vous raisonnez comme une casserole !!

        • @ Ampphigouric : a priori il l’a pris dans le cul 😂😂😂 il faut regarder la vidéo de Pierre sur le site RL c’est excellent j’ai ri .

  1. Ce con aurait il honte d’avoir Été agressé par ses
     » amis » islamiques ? Quel bonheur si ces sauvages avaient des FDS ;mais hélas.
    Ceci étant, si cet abrutis est en manque de coups de pieds au cul cela pourrait s’arranger.

  2. Alors Alex ? C’est pas cool le monsieur il voulait juste un moment de tendresse et tu lui refuses alors il se sert avec ses potes 😂😂.
    Enfin Alex tu étais en hibernation ? C’est le quotidien des Français de souche et toi tu découvres la lune 😉 ils sont pas gentils ces vilains migrants .

  3. (((Imaginons que ce soit des grands blonds aux yeux bleus, ayant le tic rédhibitoire d’une main levée pour se saluer ? Non, il ne faut pas exagérer, cette population se fait de plus en plus rare heureusement !))) Faut choisir dans la vie! Ou la société virile structuré patriarcale Chrétienne anti lgbt à la papa des années 30/40ou la société prétendue libre, ouverte, généreuse, humaniste à la sorros et ses dégâts collatéraux. Il est contre productif de faire sans arrêt allusion aux années 40 puisque c’est la programmation viscérale du système pour pouvoir exister. Ça en devient louche de s’appesantir sur le sujet. la guerre n’ayant pas été déclaré par l’Allemagne, quant on a la déclare on a la pudeur de la gagner ou on ferme sa gueule!

    • Je ne pense pas que Gérard se servait de cette allusion pour choquer qui que ce soit (quoique). J’y ai lu l’amalgame (si si si) fait par les amis de Comte lorsque les agresseurs ne sont pas « noircisés » ou « basanés ». En fait, à force d’interdits, je ne sais même plus comment il faut dire pour ceux qui ne sont pas « des grans blonds aux yeux bleus, ayant le tic rédhibitoire d’une main levée pour se saluer », ou ce qu’il faut mettre comme mots autorisés pour ceux qui sont encore différents sur leur couleur de peau. Ca devient compliqué.

    • Si vous n’avez pas compris que les télés nous serinent en permanence que « le ventre de la bête immonde est encore en vivante », c’est que vous ne comprenez pas les dégâts de la propagande journalière ! Les MECHANTS sont TOUJOURS des blancs qui exercent leurs dictatures sur les PAUVRES immigrés dans les cités et votent extrême droite vire ultra droite…

  4. La racaille ne fait aucune différence entre un Blanc nationaliste ou un gauchiste qui sert leur cause . Ce quelle voit , c’est que c’est un Blanc et dès qu’elle le peut , elle lui casse la figure ou le tue , c’est tout .

  5. « C’est vrai qu’il faut un certain courage pour admettre que l’on s’est trompé »

    Non, Monsieur Brazon, NON, NON et NON.

    Ce n’est pas du courage qu’il faut pour admettre qu’on s’est trompé, qu’on se trompe depuis des lustres, mais de l’HUMILITÉ. Voilà pourquoi le bobo n’admettra JAMAIS qu’il est dans l’erreur, parce que le bobo pue l’orgueil à 10 km à la ronde, c’est un monstre d’orgueil, un pédant, un connaissant, il fait partie du Camp du Bien, il vomit, il défèque sur les gens comme vous à longueur de journée depuis des décennies, alors JAMAIS, quand bien même sa femme se ferait violer, quand bien même ses enfants assassiner, JAMAIS il n’admettra s’être trompé. Observez les bobos, ils ont tous cet orgueil démesuré, aux dimensions intersidérales. L’orgueil, l’un des 7 péchés capitaux.

    • tellement vrai, comme l’autre qui avait écrit vous n’aurez pas ma haine après le Bataclan alors qu’on venait de lui massacrer sa femme, ils sont minables de lâcheté et bouffis d’orgueil

      • Exact, bouffis d’orgueil, de cet orgueil démesuré, de cet égo surdimensionné, et rien n’est plus puissant que l’orgueil. Hitler a sacrifié des centaines de milliers de ses soldats à Stalingrad, et Staline en a fait autant. Pourtant, cette ville n’était pas d’une importance stratégique majeure. Mais c’était hautement symbolique, car elle s’appelait STALINE-GRAD. Donc c’était deux égos surdimensionnés qui s’affrontaient dans cette bataille, et rien d’autre. Chacun était prêt à sacrifier des millions de vies pour écraser l’autre. Si ce n’est pas de l’orgueil démesuré, qu’est-ce donc alors ? L’orgueil est, selon les théologiens, ce qui a précipité la chute de Lucifer, car, à cause de son orgueil, il voulait être l’égal de Dieu.

    • N’oubliez pas tout simplement que ce monsieur risque de perdre sa place dans un journal inféodé au gauchisme le plus crasse s’il se met à critiquer le vivre ensemble et la violence d’un certain type de personnes. Il risquerait alors d’être catalogué extrême droite.

      • Exact, amigo ! Vous nous faites là la description d’une société fascisante, celle qu’ils veulent nous imposer, où ils surveillent tout le monde et où tout le monde se surveille… Beurk !

  6. Une bonne stratégie consiste à insinuer chez les agresseurs potentiels l’idée que les journalistes sont plus riches que les Chinois et le Juifs. Et d’une manière générale les détourner vers les beaux quartiers.

  7. Pourquoi on se réfère à cette tranche de la population en termes de  »’jeunes ». ?! Y at’il pas aussi des  » vieux » chez eux. Pourquoi ne pas appeler un chat , un chat???

  8. Quelle triste catastrophe … Ils sont têtus, aveuglés par une idéologie minable qui les enferme dans une cage dont les barreaux peuvent d’un moment à l’autre péter (la preuve) et en plus il veulent nous imposer leur délire. Oh là là, ça donne mal à la tête.

  9. BIEN FAIT pour sa GUEULE !!

    Dommage que ces « parisiens »-là ne nous en aient pas débarrassés…définitivement !!!

    VIVEMENT que ça arrive jusqu’à des ORDURES comme le macron, et que – ENFIN arrivent Les Raclures …En MIETTES !!!

    Et surtout à La’Reine dEs PUTES, le macron !!! et à sa guenon !!!

      • Vous avez raison, je demande pardon aux guenons, qui, elles, sont utiles, et ne coûtent rien au peuple français…

        De moi :

         » Si l’homme descend du singe, il semble que certains (ou certaines) aient rater la marche.. « 

  10. Je pense reconnaitre le parc du IX° Arrondissement ou ma grand-mère, qui habitait dans le coin, m’emmenait promener avec mes cousines quand j’étais petit. Atmosphère très familiale effectivement et pas de « djeunes » en vue, pour nous piquer notre gouter. C’était il y a ….70 ans !

  11. « La Certitude est mortelle, sans que le Doute ne s’installe ».
    « Le Discernement s’impose au nom d’une Tyrannie personnelle ».
    Auguste…. Comte !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*