Ian Brossat rêve d’installer ses migrants dans les chambres de bonnes !

 

©Francois Lafite/Wostok Press France, Paris 23/11/2013 Anne HIDALGO, candidate socialiste aux elections municipales a Paris, reunit l ensemble de ses tetes de liste et colistiers sur l esplanade de la Bibliotheque Nationale de France BNF, avec son porte parole communiste Ian BROSSAT. Anne HIDALGO, socialist candidate in Paris 2014 election, gathers her team at the France National Library, with her communist spokesman Ian BROSSAT.
©Francois Lafite/Wostok Press
France, Paris
23/11/2013
Anne HIDALGO, candidate socialiste aux elections municipales a Paris, reunit l ensemble de ses tetes de liste et colistiers sur l esplanade de la Bibliotheque Nationale de France BNF, avec son porte parole communiste Ian BROSSAT.
Anne HIDALGO, socialist candidate in Paris 2014 election, gathers her team at the France National Library, with her communist spokesman Ian BROSSAT.

Si par le plus grand des hasards, par pure ignorance, par distraction ou par oublie vous pensiez être encore en démocratie, cette volonté de la Mairie de Paris dont Madame Hidalgo est la gouvernante, la mairesse, devrait vous réveiller ou vous faire réaliser que ce n’est plus le cas depuis que la socia-lie règne sur notre beau pays.

Nous apprenons que cette délicate personne, bien-pensante et particulièrement retors, compte déposséder de leurs biens, des propriétaires d’appartements ayant des chambres de bonnes attenantes. Vous avez dit dictature ?

Logement: la mairie de Paris part à la reconquête des « chambres de bonnes »

A Paris, 50% des chambres de service sont trop petites pour être louées légalement. A la recherche perpétuelle de logements, la Ville de Paris a l’objectif de « transformer 1.000 chambres de bonnes d’ici 2020 », a indiqué Ian Brossat, adjoint PCF au logement de la maire PS de Paris Anne Hidalgo. Dans ce cadre, la mairie de Paris dévoile lundi un plan pour mieux utiliser le gisement des quelque 114.000 « chambres de bonnes » de la capitale qui sont souvent inutilisées ou insalubres.(Source)

Rappelons que Ian Brossat  donneur de leçons vit à Montmartre dans l’un des quartiers verdoyants les plus riches et « bobo » de la capitale où le mètre carré tourne entre 10.000 et 15.000 euros, entre galeries d’art, bistros et restaurants branchés qu’il fréquente assidûment et dont il vante souvent les mérites sur Facebook nous informe Danielle Moulin.

En bon adepte de la nomenklatura, il souhaite faire aux autres ce qu’il n’a aucunement envie de vivre pour lui. Sa haine du riche serait incompréhensible si l’on ne se réfère pas à ses origines familiales de communistes. Ceux de la pire espèce, puisque en plus d’être communiste, il est un bobo-homo. Cet homme se vante de porter toutes les « différences » et à ce titre, il fait payer les « bourgeois » de Paris. Cette vieille bourgeoisie qui s’est construite tout au long des années, des générations et du travail en famille. Je n’ai aucune sympathie particulière avec ces vrais bourgeois, mais j’ai par contre, une profonde détestation de ces bobos friqués qui s’habillent en pauvres, mode grunch, pantalons déchirés aux genoux et nous bassinent sur la diversité et la mixité. Ils se croient modernes et progressifs parce qu’ils vont faire leurs courses aux magasins bios, et mangent au restaurant sénégalais ou marocain du coin. Au moins, les vrais bourgeois ne se comportent pas en parvenus ignobles. Pour mémoire, l’expression Bourgeois-Bohème (bobo)  c’est l’expression qui a remplacé la gauche-caviar. C’est tout dire.

Ian Brossat est un des leurs. Un commissaire politique ayant la haine chevillée au cœur (Lire ICI). Une de ces haines qui n’a rien à voir avec celle du prolétaire misérable et assoiffé de justice sociale. Cet homme est un communiste de papier, et en cela, il ressemble aux Lénine, Trotski et autres Staline. Bien né, bien nourri et destructeur. Il y a fort à parier qu’il aurait su trouver sa place plus facilement auprès de Robespierre que de Bonaparte.

Pour faire aboutir son projet de « mixité sociale« , son dada, il va planter les crocs dans les chambres de bonnes et faire passer dans les appartements des Bourgeois et chambres de bonnes des beaux quartiers, des supplétifs chargés de la dénonciation (délation). Un peu comme autrefois aux heures les plus sombres pour vérifier qui habite là ! «Ce projet illustre parfaitement bien ce que nous voulons faire, rappelle l’adjoint à la maire : faire vivre sur un même territoire des gens qui viennent d’horizons divers.» « Notre objectif fondamental c’est que dans tous les quartiers de Paris il y ait de la mixité sociale », traduisez : la mixité ethnique à forte concentration musulmane, que vous le vouliez ou non. La bourgeoisie va saigner, l’échafaud est dressé.

Pour créer du logement social et de la « mixité sociale » dans l’Ouest parisien où sont concentrées ces chambres, la Ville achètera des chambres « soit à l’amiable », dit Ian Brossat, soit en allant jusqu’à l’expropriation.

Le droit à la propriété ? Monsieur le commissaire s’en moque, il s’assoit dessus! Quand on vous dit que la gauche n’est pas essence fasciste, c’est une réalité. Mais gageons que derrière cette volonté d’étaler sa mixité, il y a la volonté de déboulonner les Maires de droite bien installés dans leurs Mairies. 2020 n’est pas loin et de nouveaux électeurs venus d’ailleurs seraient une manne. Toujours ce projet de la gauche de type Terra Nova de remplacer les travailleurs par les immigrés.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

 

22 Commentaires

    • bien de votre avis un pédé ce type et un efféminé qui ne sait rien faire de ces dix doigts et sa veut donner des ordres ,vraiment en France ns avons que des crevures pour détruire notre FRANCE regardez bien se ne sont que des étrangers à tout ces poste pour nous exterminer honte à tout ces gouvernement de merde qui ont fait entrer le DIABLE ET LE SATANISME EN FRANCE HOLLANDE EST LE MAL INCARNE qu il dégage

  1. On apprendra sans doute un jour que ce type était attendu au coin d’un bois et violé, alors qu’il se rendait à un thé traditionnel organisé par les migrants pour le remercier !

  2. Revoir le film JACOU LE CROQUANT, l’original.
    On fiat la différence entre bourgeois et parvenus.Je ne fais parti d’aucune de ses deux sphères

  3. bravo BONNE IDEE IL FAUT faire comme en suede transformer les garages des habitations en logement pour les refugies économiques voir videos welcome to sweden angry foreigner et les caves aussi voir ex de londres et les catacombes et cimetières plein de monuments vides honteux plein de places paris classe seconde ville la plus sale en europe sera premiere hourra vive le socialisme europeen

  4. communiste de papier ..mais dangereusement anti peuple travailleurs ….ferait mieux de se battre contre la loi travail qui va pourrir la vie des salariés …ou sont nos ancêtres « rouges » passés ?????honte à cette gôche usurpatrice ! et vive la gauche « jules ferry », (pauvre de lui !)

  5. La mafia maghrébine va sous louer ces chambres et envoyer l’argent au bled. Ils ont acheté des hôtels pourris pour exploiter les pauvres dans le 18ème et à Belleville. Merci a la merde Paris

  6. Message urgent au webmaster. Il y a un bug sur cette page. Il doit manquer un div entre la 2ème et 3ème colonne.

  7. Je rêve qu’un ou des parisiens courageux lui tombent dessus et lui fassent sa fête à cette petite fiotte communiste !!!

  8. Ces deux salopes doivent rêver de se faire déchirer le cul par un groupe d’africains en rut dans un foyer sonacotra.

  9. Les chambres des 10 m2,..le pere arrive,,prend une chambre,reunion familial,8 de plus,puis les grands parents,lescousins etc…final 30 personnes a reloger dans l urgence.:-):-)et voila.. le tour est joue…

  10. En ce qui concerne les migrants, nous n’avons plus de soucis à nous faire, voilà ce que nous dit le Larousse :
    « Voyage annuel d’une population animale depuis son aire de reproduction
    jusqu’à une aire d’hivernage parfois très éloignée et voyage de retour,
    généralement par le même chemin. »
    Elle est pas belle la vie ?

  11. espérons que ça tombera à l’eau quand les électeurs foutrons ces traitres dehors, si la droite molle passe attendez vous à ce que les particuliers soient aussi obligés de loger des clandestins s’ils ont une chambre libre, LRPS c’est la même politique

  12. Cette Hidalgo est autant dangereuse que NJB. Elle est de la même essence. C est facile de refiler aux autres la merde pourquoi ne pas installer des migrants dans leur quartier résidentiel ?? Et un migrant ne reste jamais seul, il fait venir ses enfants, les met à l école et ensuite une brave association pleure pour eux ,la famille est relogée dans un HLM tout neuf et toute la famille est régularisée. des voix électorales en plus !…. Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*