Horreur : l’homophobie progresserait dans les cours des écoles de la République Française !

 Alarme dans la bien pensance! Alarme dans la « communauté » homosexuelle! Les actes d’homophobie en forte hausse dans les cours des écoles! 

La belle affaire… « Malheur à celui qui remue le fond des nations » disait Rivarol! Mais pas seulement. Les français ne sont pas homophobes mais les dernières prestations des tenants du « Mariage pour tous » n’ont fait que se transformer en provocations! Là où une simple union avec toutes les garanties juridiques de protection pour le conjoint aurait suffi, les socialistes et la partie virulente et inconsciente de la « communauté » homosexuelle emmenaient par « Bergé and Co », ont transformé une indifférence parfois moqueuse, en réactions épidermiques pour certains intolérants.

Au fond, l’homosexualité ne provoquait plus grand-chose dans notre société, hormis cette volonté de nous infliger en permanence, dans quasiment tous les téléfilms, les embrassades à pleines bouches d’hommes ou de femmes, à des heures ou les enfants regardent souvent encore le petit écran! Je ne suis pas le seul à être non pas choqué, mais étonné de cette volonté d’imposer dans les esprits, ces effusions souvent plus débordantes que le simple baiser de couple hétéros. Mes enfants sont grands mais j’imagine la difficulté de parents à expliquer à leurs enfants, que « papa et maman » sont le couple idéal pour faire des enfants… et que l’on n’est pas obligé d’embrasser sur la bouche son copain où sa copine à l’école pour faire comme l’acteur ou l’actrice à la télé!

Donc cette info qui scandalise la bien pensance: nos « bambins », nos « jeunes », notre richesse de la France démontre son homophobie dans les cours des écoles! Pourquoi ne suis-je pas étonné?

Il suffit de savoir de quelle jeunesse il s’agit. De quelles origines sont les « enfants ».

Dans la région de l’Île de France par exemple, dans le département de le Seine Saint Denis en particulier que certains imbéciles appellent le 9-3, singeant le langage de « d’jeunes » ne sachant pas compter jusqu’à 100, il n’y a pas une classe ou la majorité des élèves n’est pas de culture musulmane! C’est même une des raisons qui ont fait retirer Charles Martel des cours d’Histoire de France! Pour ne pas gêner les profs ou stigmatiser!

Faut-il rappeler le sort qui est réservé à l’homosexuel dans la société musulmane? La mort tout simplement… Alors oui, les Chrétiens comme les Juifs n’ont pas de sympathie particulière pour les homosexuels! Les livres saints condamnent l’homosexualité! Nous savons pourquoi au même titre que la sodomie! C’est contre productif  La famille et les enfants comme objectifs! Croissez et multipliez! Tout ce qui est contraire étant condamnable!

Souvenons-nous de « Sodome et Gomorrhe »! Même si Lot devint incestueux pour « les besoins de la reproduction » en prenant la précaution bien entendu, de faire porter à ses filles la responsabilité de cet inceste (misogynie religieuse habituelle). De ce fait, sur cette base religieuse, l’inceste trouve des excuses mais pas l’homosexualité.

Nous savons que les Chrétiens comme les Juifs n’ont plus guère de problèmes avec l’homosexualité! Les siècles et la culture française sont passés par là et ont rendu les croyants plus tolérants.

Ce n’est guère le cas avec les « issus de l’immigration » d’origine musulmane!  Ceux-ci n’ont pas le « cursus » et n’ont pas atteint l’ouverture d’esprit des croyants juifs et chrétiens! On peut facilement s’imaginer les réactions des familles dans les quartiers ou l’islam est majoritaire. Les cours des écoles sont un excellent thermomètre de l’intolérance d’aujourd’hui.  Mais le dire est bien plus condamnable de nos jours que de le dénoncer!

Gérard Brazon (Puteaux-Libre)

Extrait biblique: Loth et ses filles

31 – L’aînée dit à la plus jeune: Notre père est vieux; et il n’y a point d’homme dans la contrée, pour venir vers nous, selon l’usage de tous les pays.
32 – Viens, faisons boire du vin à notre père, et couchons avec lui, afin que nous conservions la race de notre père.
33 – Elles firent donc boire du vin à leur père cette nuit-là; et l’aînée alla coucher avec son père: il ne s’aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.
34 – Le lendemain, l’aînée dit à la plus jeune: Voici, j’ai couché la nuit dernière avec mon père; faisons-lui boire du vin encore cette nuit, et va coucher avec lui, afin que nous conservions la race de notre père.
35 – Elles firent boire du vin à leur père encore cette nuit-là; et la cadette alla coucher avec lui: il ne s’aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.
36 – Les deux filles de Loth devinrent enceintes de leur père.