Gilles Clavreul et son plan laïcité : de l’enfumage !

Comment inventer l’eau froide en partant de l’eau tiède ? C’est à peu de choses près le travail que Gilles Clavreul s’est donné. Il a donc pris son bâton de pèlerin si je puis dire et a fait un tour d’horizon. Le moins que l’on puisse dire et qu’il aurait pu faire plus court en lisant Riposte-Laïque ! Mais pourquoi bouder sa promenade, ses petits  repas entre amis, et  faire le tour des hôtels.

Pour élaborer son rapport, Gilles Clavreul s’est déplacé entre le 22 octobre et le 15 janvier dans des départements à «dominante urbaine», à savoir les Bouches-du-Rhône, l’Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, le Nord, le Bas-Rhin, le Rhône, les Yvelines, et un département rural, la Meuse, au contact des acteurs associatifs et des agents de l’État. Son constat est clair : les « manifestations d’affirmation identitaire se multiplient et se diversifient », avec, sur certains territoires – agglomérations de Lille, Maubeuge, Toulouse, Marseille, Lyon ou dans les Yvelines – des « contestations de la laïcité ».

Qu’est-ce qu’il a constaté ?

Des troubles d’un islam rigoriste voire radical.

Des assistantes maternelles exerçant à domicile qui portent le voile et refusent parfois de remettre l’enfant au père.

Les cas d’auxiliaires en milieu scolaire faisant acte de prosélytisme.

Des célébrations «spectaculaires» de certaines communautés juives, l’organisation de prières collectives chrétiennes et musulmanes.

Des repas de substitution et l’existence de cantines à Strasbourg qui proposent des menus halal et casher.

Dans les lieux où la population de confession musulmane est présente de façon très majoritaire, le rapport à la République se tend sous l’effet d’une foi de plus en plus ouvertement revendiquée.

Des différenciations et séparation croissante entre les hommes et les femmes.

Le développement d’une offre éducative alternative.

La remise en cause des principes républicains et plus particulièrement de la laïcité, perçue comme une « arme contre les musulmans »  

Le phénomène de radicalisation dans les structures sportives avec des tentatives de prosélytisme.

Des parents qui exigent le voile pour leur fille.

Des parents qui refusent la chorale.

Des arts et plastiques boudés parce que des formes impudiques.

En Science et vie, la théorie de l’évolution est contestée, parfois la rotondité de la Terre.

Des parents qui refusent que l’on parle de religion en Histoire-Géo, etc.

Nous le voyons bien, ce n’est pas les chrétiens, les juifs, les Bouddhistes, les Hindouistes qui posent problème mais bien les musulmans sans que personne n’ose le dire ! Qui osera taper du poing sur la table ? Sûrement pas le rectorat gauchisé, et tous ces profs de gauche.

« L’adhésion aux principes républicains recule par endroits », constate Gilles Clavreul, ce qui génère « le désarroi et l’inquiétude parmi de nombreux agents publics et responsables associatifs ».

Tout cela existe et nous le disons depuis plus de dix ans. Tout cela empire et nous pouvons constater que la justice et les associations « droits de l’hommiste » s’acharne sur ceux qui les dénoncent. Des femmes et des hommes sont poursuivis en justice comme Pierre Cassen, Christine Tasin, les Identitaires, la ligue du Midi, etc.

Quelles sont les mesures souscrites ?

1-Conditionner le soutien de l’État (subventions, emplois aidés) au respect de la laïcité

2- Former tous les agents de l’État à la laïcité « d’ici à 2020 »

3 – Intégrer la laïcité dans les épreuves du Bafa

4 – Cartographie des « situations problématiques »

5 – Établir un « corps de doctrine » sur les « atteintes à la laïcité »

Et puis, si on n’arrive pas au bout, on passera à quoi ?

Nous faisons entrer des milliers de personnes sur le territoire français. Des milliers d’immigrés de confession musulmane. Nous espérons en faire de bons Français alors même qu’ils nient les lois de la République. Alors même qu’il y a 3,5 millions de chômeurs, 9 millions de pauvres, que des SDF crèvent sur les trottoirs républicains, que nos vieux sont ponctionnés sur leurs retraites, et qu’ils sont obligés de payer le solde de leurs médicaments parce qu’ils n’ont pas les moyens de s’offrir une mutuelle à la pharmacie, tandis que nous donnons 1 milliard à l’AME pour des soins gratuits à des femmes et des hommes entrés clandestinement en France ! Vous savez tout comme moi que l’islam n’est pas soluble dans notre république. Il n’est pas soluble en Europe. Que la solution serait de les soigner pour qu’ils repartent chez eux. Il n’y a pas d’avenir en France pour eux, ou alors, c’est nous et nos enfants qui n’avons plus d’avenir dans notre pays !

Le commissaire européen Dimitris Avramopoulos chargé de la migration, affaires intérieures et citoyenneté dit qu’il faut nous adapter à cette invasion, qu’elle est normale, qu’elle se justifie, qu’elle va apporter la richesse sur le plan économique, etc. Mais nous savons bien qu’elle va réduire les salaires, réduire les retraites, appauvrir les Français, et donner du grain à moudre au patronat.

Combien de temps cela va-t-il durer cette esbroufe ? Combien de temps les Français vont-ils accepter d’être piétinés. De voir leurs intérêts passer après ceux des étrangers ?

Elections pièges à cons disaient les gauchistes durant mai 1968. Ils avaient raison. Depuis et désormais, ils ont fait la preuve qu’ils ont su utiliser les ficelles des lois électorales.

Gérard Brazon (Libre Expression)

 

9 Commentaires

  1. Le bredin de service ne peut pas s’empêcher de mélanger sa tambouille et de ne mettre en cause que l’islam seul fauteur et facteur de troubles

    • Qui voyez vous d’autres comme pertubateurs? Ils vivent de cette lâcheté Francaise. De ce dénie de soi. Ils sont manipulés par les medias aux ordres et vous le savez bien. Par la gauche qui espère trouver son salut dans l’immigration. Elle ne trouvera rien d’autre qu’une dictature folle.

      • Le bredin ce n’est pas vous! C’était de l’autre dont je parlais de ce crétin congenital qui est incapable d’appeler un chat un chat. C’est la puanteur islamique qui rend malade nos sociétés développées et rien d’autre.

      • Ce n’est pas vous le bredin c’est ce crétin congenital qui mélange tout au lieu de parler du seul et unique problème qui ronge nos sociétés : l’islam

  2. Excellent article ! tout est fort bien dit
    Désolation de voir un peuple aussi asservi et endormi face au grand désastre
    qui nous attends !!!!!!!!

  3. Le but : le grand remplacement par des peuples islamisés à mort . Le phagocytage mis en place depuis longtemps arrive à son terme à la suite des décisions imposées par l’UE allemande : Merkel-Junker et autre. A part le Groupe Visegrad personne ne s’y oppose. Et cela marche car les peuples ne voient pas le danger occupés à faire repentance et à tout abandonner par charité. Cela marche à font à cause de l’Eglise catholique, des gauchistes avec leur idéologie. L’islam se frotte les mains car elle n’a même pas à faire la guerre comme par le passé nos gouvernements leur ouvre nos portes en grand.

  4. Avant de Décider, on Voit ! Vrai en toutes choses…
    Seule, la « Représentation » fait l’Homme.
    Le Diagnostic appelle Guérison !
    Sinon ? Euthanasie de Notre France !

  5. Et il est grec le Commissaire chargé de la….migration extra-européenne et il a oublié que nous descendons d’Une Civilisation Gréco-Romaine et il nous dit qu’il nous faut nous adapter à une invasion non civilisatrice venue d’ailleurs. Mais il il y a quelque chose qui ne va pas dans ce continent que les Grecs avaient appelé Europa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*