Geert Wilders : l’espoir d’une grande victoire de nos frères hollandais

A l’heure où j’écris, je suis empli d’un espoir immense qui est une nette victoire de Geert Wilders.

 Le « populiste » comme ils disent tous ces fayots de la bien pensance. Le tribun de l’anti islam, ose le Figaro tandis que les plus tordus parlent d’extrême droite comme sur RMC, BFMTV, I-Télé, et autres France-Pravda-Télévision. Tous ces médias dit libres, dit indépendants et qui vont à la gamelle des grands propriétaires. Qui paie donne des ordres. Nous le savons tous dans nos vies. Personne n’est indépendant s’il est salarié. Il y a assujettissement de l’employé à l’employeur. Subordination envers le payeur ! Entendre un Jean Jacques Bourdin, ou un Eric Brunet et autres soi-disant Grande Gueule, se déclarer la main sur le cœur, indépendant est un foutage de gueule total. La preuve, Gilbert Collard a été viré et avant lui, c’était Sophie de Menton et combien d’autres de ces trublions qui ont cru sincèrement ou non, qu’ils pouvaient dire ce qu’ils voulaient à l’antenne ? Extrême droite est l’insulte suprême dans notre pauvre France qui est aux mains des collabos de l’islam, d’une manière ou d’une autre, à travers ceux qui les paient au minimum.

Geert Wilders fera sans doute tomber un autre pan du mur du silence, dans les semaines qui vont venir. Déjà, ce matin, le Bourdin s’est étranglé devant l’excellent vice-Président du Front National, Louis Aliot. J’ai eu la chance d’allumer la radio au bon moment, et d’entendre la voix de Louis Alliot. J’ai ainsi pu aller au bout de l’interview. Quel régal tout de même. Nous savons désormais comment le Bourdin va réagir aux résultats des élections en Hollande. Je crois que je vais réécouter le Bourdin-Direct, si ce n’est pour l’entendre gémir encore sur la montée de l’extrême-droite, de ces « populistes » qu’il exècre au plus haut point, lui qui a voté pour François Hollande.

Geert Wilders n’est pas un homme qui a peur de l’islam, de l’islamisme et de ses tueurs. Peu de Français ont ce courage de dire et d’affronter l’adversité aussi monstrueuse que celle de l’islamisme. Peu de Français osent revendiquer ouvertement leur islamophobie par crainte des réactions des voisins, des amis, voire de la famille. Pourtant, le jour où les Français n’auront plus peur de dire ce qu’ils pensent ouvertement, ce sera l’effondrement du système, celui des castes, des journalistes et de la bien pensance en général. Ce qui tient cet ensemble, c’est le silence et la crainte de déplaire, celle d’être remarqué, celle d’être considéré comme « populiste » ou « d’extrême droite ». Le jour où les Français comprendront que les Erdogan, les Salafistes, l’islamisme, la haine des blancs, celle de notre pays la France, est une violence permanente, une atteinte à nos libertés, une volonté de nous faire taire et que le fascisme ce n’est pas eux, mais bien tous ceux qui portent atteinte à leurs libertés, alors ils cesseront d’avoir peur. Ils cesseront de craindre d’être insultés. Nous ne sommes pas des extrémistes de droite, ni des populistes parce que l’on aime notre pays. Cela s’appelle des patriotes, les autres sont des islamo-collabos ! N’ayons pas peur des mots !

Geert Wilders le dit clairement, l’islam n’a pas sa place chez nous ! Le Coran est un livre liberticide qui contient des appels à la haine. Lui, va jusqu’à considérer que le Coran est le Mein Kampf de l’islam. Faut-il l’interdire comme il le souhaite ? Faut-il interdire l’islam totalitaire et radical ? Lui a vécu dans des pays du Moyen-Orient ! Son expérience de l’islam est plus importante que la mienne. En France, je pense que cet islam devra faire un choix entre les lois de la République, ou celle de la loi islamique (Charia). Sachant qu’il n’y pas d’islam sans la charia, en toute logique, il faudra que les adeptes de l’islam fassent un choix lourd de conséquence pour eux.

Geert Wilders dit clairement: qu’il n’a pas de problème avec les musulmans pris individuellement, mais considère que l’islam est un danger mortel pour nos sociétés. Au vu de ce qui se passe partout, où l’islam s’est installé chez nous aujourd’hui, et hier dans l’histoire, en Égypte, en Syrie, en Asie, en Afrique du Nord, en Grèce, dans le Caucase, en Espagne, l’islam ne laisse aucune place autre qu’à lui-même. C’est la désolation culturelle et religieuse, c’est l’esclavage et la dictature en plus de l’inégalité  des sexes. À chaque fois, il a fallu faire des guerres pour reconquérir nos territoires perdus, comme en Espagne, le Caucase, la Grèce !

Geert Wilders est un lanceur d’alertes. Il se bat pour la Hollande et au-delà, pour nous Européens !

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

 

13 Commentaires

  1. IL N Y A PAS DE PLACE EN EUROPE POUR LA CHARIA, PROMULGE, PAR LES FORCES EUROLIBERTICIDES DE BRUXELLES.A DES FINS MERCHANTILES. LE PEUPLE EUROPEEN , NE PEUT SE SUFFIRE D UNE T ELLE MOQUERIE ALIENANTE. SE QUI DOIT ETRE DEFAIT , C EST SE PARLEMENT SATANIQUE DE BRUXELLES,ET TOUTE L ALEGEANCE QUI EN DECOULE. DES TRAITRES QUI NE RENONCENT A RIEN.

  2. Cet homme est exceptionnellement courageux. Comme Marine Le Pen et François Fillon en France

    • faridfillon, celui qui a inauguré une mosquée à Argenteuil en 2010, avec une petite voilée à ses côtés ?

      Vous rigolez là ?!

    • oui , mais seulement une fatwa le frappe ainsi qu a nous tous; peuple d europe.L ISLAMO_COLLABORATION EST L APANAGE DE NOS SOUS DIRIGEANTS. collabos a toutes épreuves.

    • C’est marrant ces neurones remplis d’arguments anti Fillon qui tournent tout seuls en circuit fermé. C’est un spectacle qui vaut le déplacement, comme regarder les lampions de Noël tournant autour d’un manège. Les Français s’ennuyaient. Marine, la gauche, le gouvernement, médias, sondeurs, justice, petits commentateurs castrés à la botte assurent le spectacle. Ça fait vendre du papier et des espaces publicitaires sur des supports qui n’ont plus de journalisme que le nom. Partout, on racle les fonds de tiroir. Tiens un slip sale, tiens une capote usagée, tiens une chasse d’eau qui n’a pas été évacuée ! On en fait son miel. En général au printemps, ça sent la rose… On dira merci à la mentalité socialo-communiste qu »on retrouve maintenant au FN. Comment sortir dehors sans masque à gaz !

  3. D’autres avant lui ont mis en garde sur les dangers de l’islam et ils ont été assassinés. Pim Fortuyn, Theo Van Gogh ont perdu la vie pour avoir eu le courage de leurs opinions au pays de la tolérance.

  4. C’est gentil de distinguer entre le nazisme et les nazis

    Mais si vous commencez à expliquer à votre interlocuteur que vous condamnez le fanatisme mais pas le fanatisé avec lequel vous n’avez « aucun problème » (sic)

    Votre interlocuteur pensera inévitablement que si vous ne lui avez pas menti sur le « aucun problème avec le fanatisé », c’est que vous lui avez menti sur l’insupportable fanatisme

    Et donc, en fait, que vous êtes un menteur, doublé d’un
    lâche

    Les musulmans sont indésirables parce que l’islam est odieux

    Il ne faut pas combattre l’islam : il faut combattre les musulmans sans lesquels l’islam n’existera plus

  5. GW se bat pour l’ensemble des Pays-Bas, la Hollande n’étant qu’une de ses provinces. On le taxe « d’extrême droite » (sic) parce qu’il nous défend, nous les peuples européens contre l’invasion et l’occupation musulmane. Alors la question est : de quel extrême sont ceux qui défendent becs et ongles l’islam « l’extrême gauche » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*