Comment la France peut-elle accepter sur son sol le bourrage de crâne coranique d’enfants musulmans ?

Concours dans le Nord Pas de Calais d’apprentissage du Coran: Qu’en pense Martine Aubry-Brochen! Celle qui trouve qu’elle s’emmerderait si nous étions uniquement entre français de souche! Nous en sommes à l’apparition du bourrage de crâne d’enfants.

Lu sur un site Musulman: saphirnews.com

Le mois du Ramadan approche à grands pas et la lecture du Coran est fortement recommandée à cette période. A l’initiative du Collectif des musulmans de France, un premier concours de psalmodie du Coran est lancé dans le Nord-Pas-de-Calais. Toutes les personnes âgées de 8 à 26 ans qui le désirent sont invitées à s’inscrire à ce concours.

Après des présélections les 12, 13 et 14 juillet, des phases finales sont organisées les 27 juillet, les 3 et 17 août en plein mois du jeûne en direct le soir sur Pastel FM (99.4), associée à cette initiative avec le Studio Raneem. Aux intéressés, les inscriptions se terminent le 10 juillet et les participants devront notamment participer à hauteur de 5€.

A la clé, plusieurs lots sont mis en jeu, dont un voyage à La Mecque pour y effectuer le petit pèlerinage (Omra). Mais au-delà d’une place au podium et d’une victoire accessoire au concours, la récompense pourrait bien se trouver ailleurs pour chaque participant.

Faut-il rappeler que des enfants vont apprendre par cœur des sourates d’une violence telles que la loi les interdit ou du moins devrait le faire clairement. En effet, les appels aux meurtres, la promotion des inégalités hommes/femmes, les appels à la condamnation à mort de l’apostat, de la femme adultère, de l’homosexuel et j’en passe devrait interpeler madame le Maire de Lille, le Ministre de l’intérieur Manuel Valls, le Ministre de la Justice Christiane Taubira, le Premier Ministre et François Hollande!

Prendre des enfants et leur demander de réciter par cœur sachant les dégâts que cela peut faire dans la tête d’un enfant en âge scolaire. Comment apprendre à cet enfant les valeurs de l’humanisme, la Liberté, l’Egalité, la Fraternité et le « vivre ensemble » qui font les gorges chaudes de la bien pensance! Ce concours est contraire à toutes nos valeurs et contraire à ce que défend la bien pensance de gauche. Ce matin j’entendais un débat sur: faut-il changer les paroles de la Marseillaise? Quelle tritesse mais aussi quel décalage avec la réalité d’aujourd’hui. Alors même que d’autres paroles d’une grande violence seront inculquées à des enfants de 11 ans. Mais où va donc cette France ?

Cette bien pensance est au pied du mur désormais. Acceptera-t-elle d’être débordée au nom de la tolérance religieuse envers l’islam ou réagira-t-elle sainement en interdisant ce concours contraire à toutes nos valeurs républicaines. Ce n’est pas une question de droite ou de gauche mais bien de notre société républicaine! Ce concours n’est pas seulement qu’un simple jeu.

Petit rappel de ces sourates violentes.

 Sourate 2:216 : Vous devez combattre, même si c’est quelque chose qui vous déplaît.

Sourate 2:191 : Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattu. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. « 

2:193:  » Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association (chrétiens) et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes. « 

3:141: » Qu’Allah éprouve ceux qui croient et détruise (ou fasse disparaître) les incroyants. »

4:89:  » Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur « 

4:95: Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux – sauf ceux qui ont quelques infirmité – et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d’Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d’excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense.

8:7 :  » Allah cependant a voulu prouver la vérité de ses paroles, et exterminer jusqu’au dernier des infidèles.  » (non croyant musulman)

8:12:  » Et ton Seigneur révéla aux Anges : Je suis avec vous ; affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez donc au-dessus des cous et frappez-les sur tous les bouts des doigts. « 

8:17 :  » Vous ne les avez pas tués, c’est Allah qui les a tués. « 

Sourate 9:5 : » Les mois sacrés expirés, tuez les idolâtres partout où vous les trouverez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade… « 

9:14 : « Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d’un peuple croyant. « 

9:29 :  » Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés.  » (Règle de la dhimmisation du non musulman juif ou chrétien. Le mécréant n’a le choix qu’entre la mort ou la conversion)

9:39 : Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent.

9:123:  » Croyants, combattez les incroyants qui sont dans vos parages et qu’ils vous trouvent durs. »

47:4:  » Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru, frappez-en les aux cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions. « 

Sourate 60:4:  » Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, seul. « 

Pour ceux qui s’imaginent ou s’abusent encore et qui pensent qu’il n’y a « qu’à s’ouvrir » pour mieux « vivre ensemble« , bref, ceux qui écoutent d’une oreille bienveillante le verset suivant, qu’ils apprennent la réalité de ce verset et sachent bien que le fait d’apprendre de telles sourates à des enfants ne peut que les transformer en « religieux fanatiques » et incompatibles avec nos moeurs et n’en fera pas un citoyen de notre société, un citoyen de la République Française, laïque et respectueuse des droits de la femme, des libertés civiles, du libre arbitre, du choix de sa vie et de la liberté d’expression.

Souvent cité dans les média: «  celui qui tue un homme tue l’humanité » est en fait une version « raccourcie » du verset original qui dit: « celui qui tue un homme qui n’a pas tué ni semé la corruption sur la terre c’est comme s’il tuait tous les hommes » ce qui signifie que ce verset n’implique que « l’homme musulman » considéré comme l’humanité vraie.

Ce concours n’est pas un jeu disais-je, c’est un drame qui se joue cette fois sur notre sol et pour la première fois. Oui l’islamisation de notre société progresse rapidement. Les tenants de cette islamisation ne s’en cachent même plus. Demain, lors du ramadan, des panneaux géants de publicité pour le halal, des spots publicitaires à la télévision en faveur du halal! Jamais notre pays n’a vécu une telle invasion des esprits  à ce point. C’est pourquoi il est assez triste à mon sens, de faire des parallèles avec le casher qui n’a jamais tenté d’influencer le substrat de notre culture. De grâce, ne mélangeons pas tout car cela fait l’affaire de l’islamisme!

Gérard Brazon – « Puteaux-Libre »