Je ne suis pas inquiet pour les Britanniques, au contraire…

Vote-Brexit-vu-par-antidemocratesLes Britanniques ont gagné. Le Royaume-Uni retrouve son indépendance, sa liberté. Nous pouvons constater devant la mine déconfite de nos représentants des médias d’Etat, tels que France-Pravda-Télévision, TF1, AFP et autres BFMTV, RMC, I-télé, etc, que ces commentateurs sont des européistes convaincus. Les pseudo élites contre les peuples méprisés.

Nous constatons aussi les discours des politiciens, de ces gouverneurs de province de l’Union Européenne que sont devenus nos dirigeants…

La Grande Bretagne est, et sera encore gagnante demain, et sur tous les plans. Son histoire en est la preuve. Elle a toujours su se tirer des mauvais pas et jusqu’ici, a su  garder sa grandeur et sa force économique.

Sur toutes les radios, nous entendons les « désastres » annoncés pour les Anglais. La Grande Bretagne ne touchera plus rien de L’Europe en oubliant comme le fait Jacques Maillot, que les Britanniques  donnent bien plus à cette Europe qu’elle n’en reçoit, comme les Français d’ailleurs. Il faudrait tout de même le dire, l’Europe prélève bien plus qu’elle n’en redonne aux pays contributeurs, particulièrement les pays fondateurs. L’argent récolté va dans les poches du système administratif de Bruxelles et finance des pays en demande d’adhésion et particulièrement la Turquie.

Je disais dans les deux derniers articles sur ce sujet, (ICI et ICI) ô combien, je ne suis pas inquiet pour les Britanniques, bien au contraire. En sortant de cette Union liberticide, nous allons avoir à faire à un partenaire (de fait, quoiqu’on en dise) mais nouveau. Un partenaire qui sera bien plus libre et pourra exercer tous ses talents comme elle a su le faire durant toute son histoire.

Je n’oublie pas le blocus continental de l’Empire Français et les capacités de nuisances de la perfide Albion face à l’Empereur, mais aussi face à nos faibles républiques par la suite en Afrique et en Asie.

Certains rêvent de prendre la place de la Grande Bretagne et jettent les enseignements et les leçons du passé. Oubliez l’histoire, c’est se moquer des racines des peuples, c’est gâcher l’avenir et perdre son temps au présent. Ces doux « rêveurs » imaginent une déferlante financière sur Paris et sur le site de Puteaux-la Défense, quartier des affaires et territoire composé de tours et de marchands du temple.

Qui peut imaginer, hormis ces doux rêveurs, que nos dirigeants sauront profiter de ces éventuelles possibilités ?

Qui peut imaginer par exemple, que l’on puisse faire en France, un Paris de la finance ayant sa force de frappe à la Défense et remplaçant la City de Londres ?

Il faudrait pour cela, avoir des politiques courageux, pragmatiques, audacieux et libérés de leurs contingences politiciennes pour offrir par exemple, un espace libre de taxes et d’impôts ou du moins, de baisser drastiquement les effets nocifs d’une imposition française qui tue l’énergie, la finance et le travail. Sans compter les effets syndicaux et la violence des syndicalistes qui n’existent pas à Londres, jamais à la City.

Que la Grande Bretagne sorte n’est (peut-être) pas une bonne nouvelle pour les financiers, les multinationales, mais je ne me fais aucun souci pour eux. Ils trouveront une autre place financière s’il le faut. Je dirais même plus, ils ne partiront pas de Londres, car les Britanniques trouveront les moyens (sonnants et trébuchants) pour qu’ils restent, en leur assurant par exemple, un paradis fiscal comme dans les îles anglo-normandes. L’argent n’a pas d’odeur, pas plus pour Berlin que pour les autres capitales européennes.

Écoutez nos politiciens de la socia-lie en larmes, sortant tous leur mouchoir sur l’ingratitude des Britanniques. Quelle pitié que ce Hollande ! De grâce, Messieurs les Anglais, donnez-nous un Britannique ! Donnez-nous une femme, un homme ayant de la puissance, au lieu de cette pitoyable classe politique qui nous gouverne depuis quarante années.

Et puis, que pensez aussi de ce discours sur les populistes, l’extrême droite !  Depuis plus de dix ans, ceux-ci grimpent dans les sondages, puis gagnent des élections, et malgré la présence comme en France, d’un parti majoritaire comme le Front National, les commentateurs parlent encore de populisme, d’extrême droite. Quelle honte, mesdames, messieurs, les journalistes, ne voyez-vous pas que la colère gronde. Ne comprenez-vous pas que vous êtes hors sol, hors de la vie commune de tous ces Français qui ne supportent plus vos discours alarmistes (Politiciens) ou soporifiques par ailleurs (Islam, immigration). Ne comprenez-vous pas que ces votes sont des appels identitaires, des appels au secours de peuples en danger, des cris de souffrance culturelle. Ne voyez-vous pas que vous êtes décalé avec vos petites idées, votre étroitesse d’esprit, vos petits intérêts personnels, vos carrières, votre entre soi, entre vous, dans vos salons, vos préscarrés, vos rédactions, vos Mairies, vos Palais ! Ne comprenez-vous qu’il est temps de donner la parole aux peuples avant qu’ils ne décident de vous couper le sifflet ?

Petit aparté footballistique tout de même, l’Euro des Nations est un leurre, que des supporters s’éclatent, en éclatant d’autres supporters ou en brisant des vitres, en faisant peur aux voyageurs dans les métros, dans les bus, ne dura qu’un temps. Il aura au moins servi aux observateurs français à réaliser, encore une fois, que la diversité en France est plus importante qu’ailleurs, et que les Polonais par exemple, les Islandais également, se passent très bien de cette diversité, considérée comme étant forcément « qualitative« . Vous, les décalés du bulbe, les affolés du multiculturalisme européen, ne comprenez-vous pas parce que trop idiots, où refusez-vous de prendre en compte la réalité de la vraie vie qui un jour, va vous exploser aux visages !

Les Britanniques ont compris que c’est le substrat même de leurs peuples qui était en cause. Ils ont compris avec l’élection du Maire de Londres que rien n’allait pouvoir interdire la montée d’un musulman comme Premier ministre, comme l’avait annoncé un député musulman. Ils ont compris aussi, aux réactions du nouveau Maire de Londres interdisant les publicités de femmes dévêtues, que bientôt c’est l’islam qui décidera pour eux.

Le tweet scandaleux de BFM ridiculisant les "vieux" qui ont voté pour la sortie de l'UE
Le tweed scandaleux de BFMTV ridiculisant les « vieux » qui ont voté pour la sortie de l’UE

Les jeunes, dit-on, ont voté massivement pour rester dans l’Europe. Ce sont des êtres (des pigeons) voyageurs, la plupart, des incultes de l’histoire, des consommateurs avant même d’être des citoyens. Les anciens, les plus de 60 ans ne sont pas de vieux cons comme nous pouvons parfois le comprendre dans les commentaires. L’intelligence ne se mesure pas à la chasse aux soldes à Londres. Non, c’est par un refus de la submersion, un appel à l’identité, à la culture, au passé, à l’honneur d’un peuple qui a décidé de rester ce qu’il est depuis plusieurs siècles. En cela, je dis Bravo mesdames et messieurs les Anglais. Dommage pour mon pays, pour la France, face à ce bel exemple, car hélas, avec nos pitres au pouvoir, nous n’avons aucune chance de faire un jour, comme vous.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

13 Commentaires

  1. Je ne suis pas inquiète non plus pour les Anglais. Souvenez vous la visite de Xi Jinping, le dirigeant chinois, en octobre 2015 en Grande Bretagne. Les conservateurs anglais voulaient faire de la City la tête de pont de la Chine en occident. En sortant de l’union européenne, ils vont avoir le champ libre. Et vu tout ce que les chinois ont promis aux Anglais, leur décision va faire des envieux. Quand vous voyez la tête d’Obama, d’Hollande et de Merkel, décomposés, vous comprenez que c’est la fin de l’Empire et le début du monde multipolaire. Si on veut survivre à l’Europe, il va falloir faire comme les Anglais et se rapprocher des chinois. Le seul problème est qu’ils n’aiment pas les faibles et plus faible que notre gouvernement, tu meurs…

  2. Les médias (Calvi, Roux, Gattegno, Bourdin, etc..) et leurs alliés font leur boulot de désinformation et intox. Ils sont là pour celà et de plus souvent convaincus (vaincus, j’espère bientôt) et ils ne ‘montent des débats’ qu’avec leurs partenaires et alliés..Allez
    plutôt sur TV Libertes.

  3. cacophonie de poulailler, on sent les prémices de la dictature bolchevik , quand en France le peuple avait votez non a la gouvernance européenne , qu’a fait le gouvernement Français ? rien a foutre de leur avis et on vient nous parler de démocratie , de république , etc et comme la plus part des Français sont des moutons et des autruches un frenxit ne marchera pas ici , malheureusement !

  4. Il y a deux jours, la présentatrice d’un journal télévisé de (très) grande écoute interview Giscard d’Estaing. On sentait bien qu’elle s’attendait à ce qu’il se joigne au cortège des pleurnicheurs et autres démolisseurs du choix des Anglais (des Anglais ploucs et des vieux anglais, évidemment, puisque les jeunes, citadins et autres banquiers votaient correctement).
    Manque de pot, Giscard n’est pas du tout sur cette ligne bienpensante.
    Il dit qu’après tout, ce n’est pas si grave, que les britanniques s’en relèveront, que l’Europe était devenue un monstre bureaucratique, etc.
    J’en étais mort de rire.

  5. En lieu et place des têtes à claques pourries de la tévé je rêve de voir un jour…proche, des Jean Yves Le Gallou, Elise Blaise et tous ceux qui nous offrent des émissions constructives pour la France, parce qu’ils sont comme nous…ils aiment la FRANCE, qu’ils appellent la FRANCE et non la république…robespierriste, giscardienne, chiraquienne, sarkozienne et….cerise sur le gâté…hollandesque !;

    • Dans votre liste de VRAIS JOURNALISTES que je cautionne,il semble que vous en avez oublié un,et de poids:ERIC ZEMMOUR, qui ,le premier,a levé l’étendard de la révolte en combattant courageusement la Pensée Unique,attitude qu’il a d’ailleurs chèrement payée!

  6. l’Angleterre la France et bien d’autres non pas attendues l’Europe de Bruxelles pour exister , cette pieuvre destructrice de peuple , la révolte est attendue !

  7. Merci beaucoup Gerard pour cet article. Je suis resté éveillé toute la nuit pour le Brexit. J’ai regardé cela sur Sky news et surtout la BBC, une TV que je n’aime pas habituellement à cause de ses positions foncièrement alter-mondialistes. Et pourtant, même si leurs mines commençaient à être déconfites à partir de deux heures du mat, les journalistes Anglais ont été très dignes ce qui, apparemment n’est pas le cas des journalistes de télé françaises que je ne regarde presque jamais. Vive le Brexit.

  8. Cet appel est indécent et scandaleux, le coup de 2005 ne marchera pas cette fois -ci par une nouvelle « lisbonnade ».
    La démocratie doit passer que cela plaise ou non!

  9. J etais satisfait du vote des Anglais.
    Vous n etes peut être pas inquiets mais la plupart des anglais sont inquiets même ceux qui ont voté pour le brexit. Vous savez les crétins qui croient au lendemain qui chantent . HOLLANDE a été élu en disant le changement c est maintenant. Modestie. On verra bien mais le problème de l immigration ne sera pas regle pour autant

  10. J’ai entendu, sur RTL ce matin, une pétasse anglaise de 13 ans fustiger son grand-père : « Tu te rends compte que ton vote a détruit l’avenir de tes enfants et petits-enfants ? ». Que sait-elle à 13 ans de ce qu’était l’Angleterre AVANT l’U.E. ? Que sait-elle du monde du travail qui lui sera « fermé » à la sortie de l’école car le marché du travail est réservé aux non-anglais.

  11. oui l’Europe a tout détruit c’est pour cela qu’il faut en sortir , JE DIS BRAVO AUX ANGLAIS QUI ONT EU LE COURAGE DE QUITTER CET EUROPE MAUDITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*