Bourdin, Neumann, Brunet : trois propagandistes de la Macronie

Ce matin, 12 novembre, j’entendais d’un derrière distrait, lors de mon petit-déjeuner, le débat entre Laurent Neumann et Éric Brunet sur RMC et avec, bien entendu, les sempiternelles interruptions impolies de l’ineffable Jean-Jacques Bourdin, le héros auto-déclaré des auditeurs de France, du monde entier et probablement de la planète Mars.

Chaque jour, j’entends plus que je n’écoute sa logorrhée, ses petites colères feintes, ses affligeantes positions pour me donner du cœur à l’ouvrage et des arguments afin de poursuivre mon combat de réinformation ! Il est mon petit café du matin. Le débat était sur ce qu’est le patriotisme, le nationalisme, le progressisme et le mondialisme ! Vaste débat d’une nullité effarante ! Ils sont payés pour ça ?

Laurent Neumann, ex-fondateur de Marianne, aux côtés de Maurice SzafranNicolas Domenach et Jean-François Kahn, ne brille pas par son esprit de droite, même molle ! Il est même plutôt de gauche, et dans un discours d’En Marche, macroniste ! Petit protégé de Maurice Szafran, il fut finalement viré juste après le départ de son protecteur ! Comme quoi, un parapluie ça aide, à gauche ! Il a trouvé refuge à RMC et BFM TV, où il fait merveille pour libérer sa dose de propagande !

Éric Brunet est un journaliste qui semble bien sympathique et qui a fait sa réputation de libéral de droite par ses coups de gueule calculés ! Il sait bien servir la soupe également et joue le coupeur d’oignons dans un jeu de duettistes avec Laurent Neumann sur la même radio ! Autrement dit, l’auditeur a la sensation que le débat existe dans cette radio ! C’est un débat Canada Dry ! Une foutaise, bien évidemment ! Sous l’œil observateur du Bourdin bien-pensant ! Qu’en dit Médiapart : Éric Brunet, grand pourfendeur de l’État-providence français, en particulier en matière médicale, a été naguère, comme directeur de la communication, la plume des cliniques de France, donc payé par la Sécu ! Réputé journaliste (et non « journaliste réputé » !), il était alors employé par la société Vitalia qui regroupe des dizaines de cliniques privées […] et qui est une propriété du fonds de pension de la banque BlackstoneHeureusement que c’est Médiapart et son Wikipédia qui le disent. Cela dit, il est classé « réactionnaire » par l’ensemble des journalistes de gauche !  Il ne faut pas grand-chose pour l’être, d’ailleurs ! 

Le nationalisme c’est la guerre, disaient les débatteurs ! C’est à la mode depuis François Mitterrand, l’ancien décoré de la Francisque de Philippe Pétain ! Ils ont de drôles de parrains, vraiment !

Il ne faut pas confondre nationalisme et patriotisme, affirmaient-ils, à ceci près que Bourdin a laissé échapper le mot mondialisme ! Un lapsus révélateur que vous pouvez retrouver sur le podcast de cette émission ! 

Que Jean-Jacques Bourdin haïsse les nationalistes importe peu ! Cela tient sans doute à ses souvenirs de jeunesse. Lors de l’élection présidentielle de 1965, il collait des affiches pour le candidat d’extrême droite, Jean-Louis Tixier-Vignancour, aux côtés de son papa, partisan de l’Algérie française ! (Source)

On trouve toujours les raisons des engagements d’aujourd’hui dans les racines familiales ! Comme pour Lionel Jospin, François Hollande, et le fils du millionnaire Mouchard, ami de Jean-Marie Le Pen, qui se fait appeler Laurent Joffrin. Et de bien d’autres comme eux ! J’ai pas mal de noms sur les pères collabos et les anciens de l’OAS dont les fils auront eu honte de leur père, en quelque sorte, bien qu’ils lui doivent tout !

Il n’en reste pas moins qu’il doit sa carrière à sa famille : N’ayant pas réussi à intégrer le quotidien sportif L’Équipe, il entre en juillet 1976 au service des sports de la radio RTL sur un coup de pouce du patron de cette radio, Raymond Castans, rencontré par hasard au cours d’un repas de famille. À quoi cela tient-il ? Une bonne relation familiale ! Il habite dans le 5e arrondissement bourgeois de Paris, un lieu qui ne risque pas d’être envahi pas les clandestins qu’il soutient par ailleurs ! 

Jean-Jacques Bourdin devrait tout de même s’informer sur le pourquoi sont morts les Poilus de France ! Par amour de la Nation ? Pour l’Europe ? Pour le progressisme ? Le mondialisme ?

Sûrement pas ! Parce qu’en ce temps-là, la Nation n’était pas une idée appelant à la guerre, et tous les poilus aimaient la Nation et ils étaient patriotes aussi, et sûrement pas pour une minable et illusoire souveraineté européenne, un mondialisme, et encore moins pour le « progressisme » à la Macron !

La volonté de tuer les nations et ce qu’elles représentent est claire dans l’esprit de ces nouveaux apatrides, comme ce projet « European Balcony » qui a été initié par l’« European Balcony Project » est initié par la politologue allemande Ulrike Guérot et l’écrivain autrichien Robert Menasse.

Que dit ce projet qu’aucun Poilu n’aurait compris, eux qui sont morts pour la France une et indivisible, et qui furent des héros de l’indépendance nationale, des adeptes d’une totale souveraineté et excluant tout projet qui ne soit pas énoncé en français au minimum.

La souveraineté des citoyennes et citoyens remplace la souveraineté des États. La République européenne est fondée sur le principe d’égalité politique universelle, indépendamment de la nationalité et de l’origine. Les piliers constitutifs de la République européenne sont les villes et les régions. Le jour est arrivé, la diversité culturelle de l’Europe peut enfin s’exprimer dans un cadre d’unité politique. […]

En clair, c’est la fin des nations que ce projet préconise ! Les citoyens ne seraient que des individus dépendant de leurs ville et région, et plus de leur nation définie par des frontières pour lesquelles des millions de soldats sont morts, et entre autres les Poilus de la Grande Guerre !

Au nom de quoi ? De qui ? Du progrès, du commerce, de l’éclatement d’une idée, de la fin du patriotisme, de l’empire de l’Union européenne, et pourquoi pas de Dark Vador, peut-être !

Quel est ce citoyen prêt à mourir demain pour cette multitude de nations et de peuples parlant des dizaines de langues différentes et ayant des cultures riches et variées, des religions différentes, des clergés catholiques déjà soumis à l’islam, un autre, orthodoxe qui, lui, refuse toute compromission avec les adeptes de l’islam auteurs des méfaits sous l’empire ottoman, et surtout des intérêts divergents, in fine !

Quelle sorte de citoyen sera celui qui n’aura d’autres liens qu’une idée diffusée par la propagande de Bruxelles, de la Macronie et de ses technocrates !

Nationalisme et patriotisme sont les deux mamelles d’une même poitrine, celle de cette femme sur les barricades qui appelle à l’union des patriotes au nom de la Nation, et qui défend la France. La femme de la liberté contre les envahisseurs du Moyen-Orient, de l’Afrique subsaharienne et qui tend la main à tous les patriotes d’Italie, de Pologne, d’Autriche, de Hongrie, de Slovénie, de Tchéquie, et d’autres, qui se lèveront en masse pour faire échouer ce projet liberticide et qui mèneront un jour et ensemble leur projet d’une Europe des nations ! N’en déplaise à Bourdin, Neumann, Brunet et autres !

Gérard Brazon (Libre expression)

27 Commentaires

    • faites comme moi,je vois la tete de neumann,je zappe,un cerveau lave de gauche,uand les patriotes seront au pouvoir,a elimminer comme vittel

  1. Ils distribuent tous une info conditionnée qu’il faut malgré tout analyser pour les discriditer sur les réseaux sociaux . Ce sont des coriaces qui ont la technique pour obtenir la réponse dans le sens qu’ils souhaitent . Ce qui me fait plaisir c’est que les représentants patriotes doucement acquierent ces techniques sans avoir a passer par le formatage de l’école de journalisme ….Il n’y aura pas que mélanchon ou Trump a les descendre en plein vol dans les mois qui viennent !!!

  2. Synonyme de nationalisme…..patriotisme quant à brunet sans majuscule alors celui-là il est du même acabit que bourdin je me demande comment ils font pour se regarder dans une glace le matin deux affreux faux culs menteurs lèches culs

  3. De ce trio d’enfer, Eric Brunet est sans conteste le moins antipathique mais c’est vrai qu’il est moins facilement catalogable qu’avant son arrivée sur RMC…

    • @Allonzimollo . E. Brunet , le moins antipathique ? Sans doute ,mais pas le moins utile au Système . Il occupe une fonction centrale sur RMC et BFM TV : celle d’être la pseudo caution  » de droite » chargé de donner au bulot lambda le sentiment que toutes les sensibilités politiques sont représentées à l’antenne .En fait Brunet, sarkozyste proclamé et ex fan de Macron est libéral-mondialiste , immigrationiste et sans frontiériste et ouvertement islamo-compatible .

  4. Jean-Jacques Bourdin se prend pour l’interviewer américain Larry King, et il a voulu refaire Larry King Live. Seulement, n’est pas Larry King qui veut. La comparaison est même très cruelle pour le pâle imitateur Bourdin…

    • Soyez pondéré dans votre diatribe, écrivez en minuscule car la majuscule et signe d’agressivité et de colère dans vos propos qui finalement ne vous serve pas ! Bref, échangez, donnez votre avis, votre opinion sans pour autant vous imposer par la violence de vos écrits qui me choquent particulièrement. Les lecteurs méritent votre respect y compris ceux que vous jugez unilatéralement comme des « connards » comme vous le dites!

  5. Moi c’est le Neumann qui me répugne le plus. Son gauchisme me paraît très orienté par un fond de haine qui fleure « l’idéologie française » de BHL. Et comme par hasard il est proche de Safran, Joffrin etc qui font partie de la même communauté dont par ailleurs il est devenu dangereux de critiquer la surreprésentation dans les medias alors que leurs medias n’hésitent pas à dénoncer la surreprésentation des « mâles blancs de plus de 50 ans » sans aucune vergogne. Moi en tant que femelle, même de plus de 50 ans, je ressens dans cette campagne qui prétend promouvoir l’avènement des femmes, des minorités, etc, comme une sourde menace contre la globalité des autochtones européens, les femmes étant censées « accueillir » les nouveaux conquérants pour réaliser le métissage généralisé.

  6. les patriotes seront les premiers a défendre la Nation,a défendre le drapeau.
    alors respect et comme dirait quelqu un
    MERDE A MACRON

  7. Je vous trouve tous bien sévères concernant E Brunet; il sait critiquer sévèrement notre Président et surtout, il sait inviter des Politiques qui s’opposent à lui dans ses émissions quotidiennes

    • Il n’osera pas inviter des « sulfureux » comme Pierre Cassen, des patriotes qui ont le même amour de l’Histoire que lui mais que ne partage pas ses conclusions. N’est-ce pas lui qui disait que Macron c’était comme Napoléon! Il s’était même permis un mot affirmant qu’ils étaient des gérontophile. Ainsi il mettait au même niveau Joséphine et Brigitte comme si ce n’était pas suffisamment idiot de faire la première comparaison ! Qu’il donne la parole à des gens qui alarment sur le péril de l’immigration et la montée de l’islam ! Des gens qui ne feront pas de scandale comme Alain Wagner également, et d’autres comme Christine Tasin ! Ce qu’il ne fera pas !

      • Merci pour votre réponse Gérard Brazon c’était sympa et très démocratique, presque laïc !!! (sourire non complice)

  8. Je constate que mon com a été aussi censuré ! J’y mettais en cause les conséquences de l’activisme des idéologues de « l’idéologie française » qui assimile l’esprit national au vichysme et à l’antisémitisme thèses discutables de ce livre particulièrement pernicieux pour la nation contesté par Raymond Aron. On peut contester le communautarisme quel qu’il soit, ce que vous ne semblez pas admettre. A moins que vous adhériez à la protection des minorités au détriment de la liberté d’expression. Vous vous contredisez vous-même donc et devriez changer d’intitulé pour votre blog.

  9. C’est l’évidence même !
    Patrie et Nation ne sont-elles pas Soeurs ?
    Patriotisme et Nationalisme, en découlant, ne sont-ils pas Frères ?
    Ceci admis, le débat est Clos !!

Répondre à Robert Le Priellec Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*