À Céline Carez qui encense Omar, le « mec adorable » qui m’a tué avec son bus

Dans la nuit, à la suite d’un cauchemar, une lettre de détresse m’est apparue clairement. Le désespoir y transpirait ! Je vous la remets telle quelle, chers lecteurs de Riposte Laïque !  Elle est pour une journaliste, Céline Carez, invisible sur les réseaux sociaux ! Dommage, car on dit qu’en vieillissant, nous avons le visage que nous méritons ! J’ai déjà une petite idée du sien !

*****

Chère Céline Carez, j’ai été très ému par votre article paru dans le journal Le Parisien et pour votre aimable attention envers ma pauvre personne !

Vous avez cette qualité d’âme assez rare pour réaliser ô combien il est difficile pour moi, là où je me trouve actuellement, à l’institut médico-légal d’avoir les mots justes, afin d’expliquer que je suis, tout comme vous, très étonné que certains veuillent donner le nom de ce gentil conducteur de bus qui, à cause de moi, se trouve victime d’une injustice flagrante !  

Là où je suis, de toute mon âme, parce que  je n’ai plus de cœur pour ça, je compatis avec tous ses amis qui sont sous le choc. « C’est un mec super gentil, doux. Qui ne s’est jamais embrouillé avec personne. On ne comprend pas » disent-ils !

Pour moi, le choc s’est bien passé, tout va bien, je n’ai plus mal nulle part et même, ces quelques soucis qui me tracassaient, comme le bonheur de mon épouse, celui de mes enfants, les impôts, les charges, les prochaines vacances, et même sur mon avenir proche ou lointain, se sont, comme dirait l’autre, éclatés sur l’asphalte ! 

Comme le dit l’un des colocataires, « c’est un mec adorable. Maintenant, sa vie est foutue. »

Si je le pouvais encore, j’aurais beaucoup de peine pour lui ! La mienne de vie, grâce à lui, est foutue pour de bon ! Faut-il pour autant, comme vous le faites, Madame Céline Carez dans votre article du Parisien, ne pas s’apitoyer sur le sort d’un mec adorable.

 En effet, de là où je suis, des limbes qui m’entourent, j’entends au loin un avocat, maître Guillaume Halbique, qui manifeste tellement de sympathie pour ce mec adorable qui m’a juste écrasé avec son bus, sans le faire exprès ! Tout de suite, il conteste la qualification d’homicide volontaire, et tout caractère intentionnel. Il ajoute même que son « client » est dévasté. 

Probablement moins que ma famille, à qui sans doute, je dois manquer tout de même ! Mais vous n’en avez cure, bien sûr !

Il est vrai chère Madame Carez, et cher Monsieur Halbique, que cela présente moins d’intérêt, vu le caractère irrémédiable de mon décès et que finalement, vous devez penser que ma famille finira bien par s’habituer, que ma femme trouvera un compagnon, et que mes enfants garderont, je l’espère tout du moins, un bon souvenir, et qui sait, emprunteront-ils, main dans la main, un bus pour visiter Paris ! Allez donc savoir…

Mais qui veut savoir en fait ? Pas vous Madame Carez, qui enveloppez ma mort brutale, si violente, si douloureuse, et tellement injuste, sous des phrases de compassion pour un homme qui m’a supprimé, d’un coup de volant, de la surface de la terre ? 

Certains disent que le ramadan n’y serait pour rien, que la religion est mise sous silence dans votre article, comme dans ceux de vos confrères, et que tout cela relèverait du phantasme d’extrême droite ! Sans doute des méchants fascistes…

Qui veut savoir qui était vraiment cet homme, ce qu’il pensait réellement, qui s’en soucie au fond ? Pas vous Madame, pas plus que cet avocat, pas plus que les voisins de ce mec adorable et qui serait en plus, un pauvre homme, dévasté par ma mort, et par la détresse de ma famille ! Ce mec super gentil. Doux. Qui ne s’est jamais embrouillé avec personne.

Je ne sais pas si vous dormez bien, Madame Céline Carez, si vous vous sentez bien dans vos bottines ou escarpins, mais je peux vous dire que pour moi, mes rêves, les rires, les joies partagées avec ma famille, mes amis, mes espérances, mes croyances, mes projets, tout cela a été véritablement dévasté par ce mec adorable qui m’a écrasé un beau jour de mai, au début de l’été ! Un été que je ne verrai pas avec ma famille, comme d’ailleurs toutes les autres saisons que normalement, j’aurais dû vivre !

De là où je suis, je vous regarde, vous et vos amis qui m’avez déjà oublié, qui avezchoisi que finalement, Mohamed* serait la vraie victime de ma mort !

Lettre transmise à qui de droit, pour ma famille, mes amis, afin que je ne sois pas oublié trop vite !

*Le prénom a été modifié)

Depuis quelques années, nous assistons à une édulcoration des faits : un attentat devient un incident, un terroriste devient un gentil garçon, un bon voisin, dont on ne comprend pas la démarche. Nous constatons une inversion des valeurs, celle des faits certes, mais aussi celles des images, des sentiments,  du récit ! La novlangue règne en maîtresse dans les salles des rédactions de France !

Nous sommes appelés à nous apitoyer sur telle misère ou tel désastre du bout du monde et à oublier tel autre, plus près de nous : la misère supposée des migrants, mais pas celle de nos SDF et de nos vieux !

Nous sommes appelés à la compassion pour les décrétées « victimes » qui hier, étaient des bourreaux, et priés de ne pas faire grand cas de telles autres, mortes sous les coups : la violence des djihadistes de France renommés compatriotes aujourd’hui, et les esclaves yazidies, les crucifiés chrétiens, les décapités et les brûlés vifs syriens, irakiens, jordaniens, tous massacrés par ces hommes et ces femmes décrétés innocents du fait de la bien-pensance, au nom des « droit de l’homme » !   

Ce monde est devenu fou !  À chaque élection, les résultats finaux alourdissent nos espoirs et le bout du tunnel s’éloigne de plus en plus ! Là où il devrait y avoir une défaite, il n’y a que semblant !

Déjà, tous nous prédisent un second mandat d’Emmanuel Macron face à Marine Le Pen tellement ils sont sûrs que les Français resteront sous l’emprise de la dictature douce des décideurs !  La peur de franchir le pas… La grenouille est donc ravie de nager dans son eau encore tiède !

Gérard Brazon (Libre Expression)

26 Commentaires

  1. Si un Français avait tué le muzz dans une situation identique ;on imagine le cirque… Le
    président serait venu présenter ses condoléances à la famille.

    • ça c’est certain ! avec présence du président à la cérémonie religieuse .
      et la relance de l’anathème sur « l’islamophobie qui tue » de toutes les vibrations médiatiques

  2. Mai l’eau est de plus en plus chaude, et la dictature de moins en moins douce.

  3. « À chaque élection, les résultats finaux alourdissent nos espoirs et le bout du tunnel s’éloigne de plus en plus »
    Autre version :  » l’éternité, c’est long…. surtout vers la fin  »
    Mais là, je pense que la fin est quand même proche.

    • Notre fin, ou celle de ces muzzs qui empoisonnent
      notre société, notre culture, notre économie…?

  4. encore un gentil garçon, qui aidait ses voisins, la ritournelle habituelle de victimisation de l’assassin
    et les bisounours s’en fichent, ils détournent le regard

    • avec la salope de l’Elysée.c’est pas demain le changement.quand je pense que l’on a abolie la peine de mort pour ses raclures de soi-disant déséquilibrés.que l’on a légaliser a outrance l’avortement, le cas vincent lambert,lui qui n’a tuer personne. ils veulent lui ôter sa vie. ils veulent promouvoir l’euthanazi.les faibles et les nouveaux nés sont les victimes de ses monstres, ainsi que les vieillards.voir le discours du cloporte attali.a partir de soixante ans le retraité coute plus cher qu’il ne produit, donc couic.non,l’eslavage n’a pas été aboli.la ripoublique est une putain de dictature parfaite, pour les veaux qui l’entretienne.vu les veaux participant allègrement a cette horreur , est pérenne.malheur a toi, peuple de france.

  5. En lisant votre belle lettre, j’espère que la donzelle fera un « remue méninges » , réaliser qu’il y a eu mort d’homme et que sa compassion doit changer de registre avant d’être personnellement victime de ces « chances pour la France ».

    • même pas, c’est toujours les tueurs qui sont « dévastés », les morts s’en tirent plutôt bien .Songeons à toutes ces lois censées interdire de « monter du doigt » des communautés. Elles remplissent parfaitement leur rôle, elles les protègent et nous réduisent au silence .
      Comme disait un célèbre avocat disparu auquel on reprochait de défendre les pires crapules;  » mais les gens honnêtes n’ont pas à être défendus « .

  6. Magnifique lettre M. Brazon.
    Les locataires de l’institut Médico-Légal étant si discrets, qu’ils n’empêchent certainement pas de dormir ce genre de collabos.
    Ils sont d’ailleurs tellement discrets qu’on ne connait même pas leur nom…..

  7. C’est comme en Virginie si l’assassin avait été un petit blanc ses nom et pedigree auraient été affichés dans tous les media (pas de s).

  8. Le saviez vous, depuis l’époque de saint Badinter, pour les socialistes, un abruti qui tue son père et sa mère n’est pas un assassin mais un orphelin!.
    Oui, c’est comme çà dans la France déjantée depuis le mythe errand.

  9. Une constante. Après les drames, les voisins et les proches décrivent des individus calmes doux sans histoire.
    La communauté musulmane se sert de ces témoignages pour accuser les non-musulmans
    de salir la réputation.des musulmans.
    Une preuve de plus pour en conclure que cette communauté contient un nombre important de tarés. Ils lisent pourtant les colonnes faits divers
    comme vous et moi.
    Leur déni et leur recours systématique au complotisme indiquent que nous avons affaire à une population instable avec un fond paranoïaque. Alors pourquoi tous les gouvernements persistent-ils à franciser cette population à risques ?

  10. Si la victime avait été un muzz il y aurait de manifestations monstres dans les quartier dit « sensibles ».

  11. Cette journalope de Carez devrait être poursuivie pour apologie de meurtrier, pas moins
    Maintenant, quels sont les abrutis qui lisent Le Parisien , ce torchon , que dis je ,cette serpillière ????
    Propriétaire LVMH …..
    Soit la super classe macronienne….
    Même pas bon pour mettre dans la cabane au fond du jardin…..

  12. L’assassin était si gentil ! Titre d’un roman policier que ces doctes gens pourraient écrire. On en à cure de tous ces gens empathiques pour les uns et qui se garderaient bien d’accepter les malheurs des autres à leur porte.

  13. On en sait fort peu sur ce pauvre Homme écrasé…
    Presque tout sur son assassin, si gentil…
    Les victimes sont désormais bannies, sauf si elles sont muzz égratignées par un Blanc aussitôt désigné par son nom !
    « Omar m’a tuer » ? C’est la France qu’on assassine !

    • ce psychopathe,n’avait son permis que pour tuer la vie, d’un mécréant.mais les bus, aujourd’hui deviennent incontrôlables.encore un disiquilibré.

    • Comme la petite fille blonde sur le BD de Nice écrasée par un camion avec à ses côtés sa poupée! Mais là, le visage de la petite fille Blanche a été couvert d’un plastique « par pudeur sans doute…. » Pour le petit Ilanne échoué sur la plage par contre lui il a eu le droit à la compassion politique de toute la France!!! Tout ce qui cimente la race Blanche doit être occulté afin de perdre la conscience ethnique c’est à dire d’appartenance à un Peuple avec ses codes et ses priorités de race!!! Il faut tuer les Blancs, les métisser très vite, les faire partir, ou les génocider ethniquement!!!!

  14. Une folle parmi tant d’autres. C’est plus que de l’empathie qu’elle a pour cette ordure, c’est un encouragement aux autres assassins potentiels qui vivent en France. Quand on voit l’engagement des politiques et autres pour la venue par millions de cette secte mortifère cela parait à peine croyable.

  15. Super article!!! Les violeurs exotiques sont aussi reconnus et excusés par la chiasse de Magistrats républicains du fait de leurs « misère sexuelles » justifiant quelque part une perte de sens car ne possédant pas les codes sociaux respectant les femmes de France! Les assassins exotiques quant à eux sont occultés à défaut d’êtres excusés minimisés dans leurs actes voir leurs nom occultés dans la presse sous un verbiage de traîtres « jeunes, mineurs, cas psychiatrique etc etc… » Les Européens vont vivre l’Afrique du Sud dans leur chair! Les cafards vont décupler, les Blancs hésiter à enfanter pour en fin de compte se faire génocider biologiquement après l’avoir été ethniquement par la république qui termine sa révolution satanique 1789 « droits des autres hommes »

Répondre à JACOU Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*