30 ans après Creil, Joxe défend toujours les écolières voilées !

Pierre Joxe fait partie de ces bourgeois honteux qui comme beaucoup de fils à papa,  sont devenus socialistes !

Militant de gauche, après des études de droit, il entre à l’Ena et s’assure la protection à vie. Comme beaucoup parmi ceux-ci, ils ont suivi Mitterrand ! Un Mitterrand dont il est important de rappeler qu’il fut autrefois, avant-guerre, un militant d’Action française dans sa jeunesse, un ancien collabo de Vichy sous Philippe Pétain, et décoré par lui, de la Francisque. Il fut déclaré résistant par je ne sais quel artifice d’après-guerre au même titre que ces résistants de la dernière heure, comme beaucoup parmi ceux qui gouvernèrent sous la quatrième République ! 

Pierre Joxe, comme beaucoup de ces fils et petits à papa, n’a jamais véritablement travaillé, c’est-à-dire obligé de se lever tôt le matin, de subir les 3/8, la chaleur des usines, les « petits chefs », les fins de mois asséchées, les aléas des humeurs patronales, le chômage, etc. Comme beaucoup de ces socialistes, il est le summum de la gauche caviar.

Qui est-il ? Selon Wikipédia, Pierre Joxe est le fils de Louis Joxe (1901-1991)un diplomate, qui fut ministre d’État des Affaires algériennes du général de Gaulle. Il est  le petit-fils, par sa mère Françoise-Hélène Halévy (1900-1993), de l’essayiste Daniel Halévy (1872-1962) et l’arrière-petit-fils de l’académicien Ludovic Halévy (1834-1908). Il est donc issu d’une famille d’origine juive allemande qui s’est convertie au protestantisme par la suite !

On peut, par ce rapide tour d’horizon, dresser un tableau de ce qu’est ce personnage peu glorieux qui passe son temps à donner des leçons de maintien et de civisme aux Français alors qu’il trahit la France et les Français !

Je le vois comme ces seigneurs d’Ancien Régime qui ne peuvent pas comprendre humainement, et même intellectuellement, les réalités vécues par les gens d’en bas, les sans-dents comme disait François Hollande, un autre représentant de cette haute bourgeoisie, puisque lui aussi, fils à papa de Neuilly-sur-Seine.

Pourquoi Pierre Joxe me met en colère ? Il ose encore sévir dans le journal Le Point en donnant une opinion en faveur des femmes voilées islamistes qui, il faut bien le dire, (y compris en public, devant celles-ci si vous le souhaitez), mènent le djihad en France. (Source)

Cet homme, cet ancien haut personnage de l’État socialiste, qui fut aussi au Conseil constitutionnel, ne retient que les prétendues intentions politiques du proviseur du collège Gabriel-Havez. Pour mémoire, c’est ce collège qui en 1989, a subi les débuts de l’offensive islamique des Frères musulmans dans les écoles par des gamines voilées ! (Source)

Pierre Joxe se permet de décrire le proviseur comme l’artisan d’une opération politique orchestrée par la droite. Une droite qui pour lui, aurait utilisé la laïcité pour satisfaire son racisme historique. Quand on connaît la réalité de cette « droite », ce serait risible si ce n’était pas à pleurer de désespoir ! 

Faut-il rappeler qu’il est encore avocat et engagé dans la défense de migrants mineurs ! Pour lui, l’islamophobie sévit de manière latente en France, ce qui sous-entend, qu’il le veuille ou non, qu’il met au même rang l’islamophobie avec l’antisémitisme, comme les Frères musulmans d’ailleurs !

On n’en finit jamais avec ses parents ! La haine côtoyant l’amour, le respect avec le rejet ! Les parents façonnent les sentiments et les actions des enfants dans leur avenir. Surtout quand ceux-ci sont des faibles mentalement et moralement !

Ce Pierre Joxe est bien le fils de son père Louis Joxe, qui  fut un acteur important de cette monstruosité que fut l’abandon des harkis aux couteaux du FLN, voulu par le gouvernement du général de Gaulle, et qui fut validée par la classe politique du moment. Il suffit de se souvenir des propos de certains socialistes envers les Pieds-noirs !

Pierre Vidal-Naquet disait « Ce n’est pas par hasard si les harkis sont si peu nombreux à s’être réfugiés en France, des ordres ont été donnés pour éviter un afflux massif … ».

Louis Joxe est l’auteur des consignes concernant les supplétifs, c’est-à-dire l’abandon des harkis ! Je partage assez le sentiment de Maurice Allais qui disait que c’est « une des plus grandes ignominies, une des plus grandes hontes de toute l’Histoire de France ».

Pour autant je n’irai pas jusqu’à ce qu’affirme Dominique Schnapper, fille de l’intellectuel français Raymond Aron, qui écrira « L’épisode des harkis constitue une des pages honteuses de l’Histoire de France, comme l’ont été l’instauration du statut des Juifs ou la rafle du Vel d’Hiv ».

Pierre Joxe, fils de Louis Joxe doit s’imaginer qu’il tue son père !

L’éternel complexe d’Œdipe.

De l’assassinat des harkis par les tueurs du FLN suite aux consignes de son père Louis Joxe, à l’acceptation du fils Pierre Joxe d’une islamisation de la France par les Frères musulmans, les salafistes avec la complicité du Qatar !

Cet homme vend la France de son père, celle du peuple de France, pour satisfaire une revanche éducative, une vengeance sur la famille politique de son père, et sur la sienne qu’il renie totalement. La gauche est pleine de ces fils à papa qui crachent sur la main qui les a nourris, sous le regard amusé et intéressé des indigénistes et autres racistes anti- Blancs !

Gérard Brazon